Catégories
Ressources

Guide pratique de démarrage en freelance

En 2021 en France, on comptait entre 700 000 et 830 000 travailleurs dans l‘IT avec 50 000 personnes qui sont devenues consultants indépendant. Ce statut est un alternative au salariat et attire de plus en plus de talents IT et Tech. Cependant, lancer son activité de freelance et démarrer une activité de consultant indépendant dans l’IT n’est pas de tout repos ! Pour vous aider à vous lancer en freelance nous avons créé un guide pratique de démarrage en freelance répertoriant tous les éléments à prendre en compte pour débuter en freelance !

Comment bien démarrer votre activité de consultant indépendant ?

Téléchargez notre guide pratique de démarrage et lancez votre activité de freelance ! 


Notre un guide pratique répondra à toutes vos questions juridiques, financières, administratives et commerciales pour bien démarrer votre activité de consultant indépendant !

Découvrez aussi nos articles : Les erreurs à ne plus faire sur votre CV de freelance IT et Applications pour freelance : les 5 meilleurs outils gratuits pour indépendants

Catégories
Ressources

REPLAY Webinar : Comment monter en compétences quand on est freelance ?

Club Freelance et son partenaire Avantages Formations ont animé un webinar sur comment monter en compétences et mobiliser ses droits à la formation en freelance.

Image

Vous avez raté ce webinar ? 

Pas de panique, téléchargez notre présentation ci-dessous !



Monter en compétences : les thèmes abordés pendant ce webinar

L’objectif était d’éclairer les consultants indépendants sur leurs droits à la formation, leurs Fonds d’Assurance de Formation et leurs CPF. Nous discutons également dans ce webinar de l’importance de la formation pour renforcer sa position d’expert.

  • Pourquoi est-il important de monter en compétences ?
  • Quels sont vos droits en formations ?
  • Quels sont les Fonds d’Assurance de Formation : AGEFICE & FIFPL ?
  • Qu’est-ce que le Compte Personnel de Formation (CPF) ?
  • Comment bénéficier de formations ?
  • Quelles sont les sources de financement ?
  • Comment développer ses Soft Skills ?

Découvrez également le replay de notre webinar Comment bien se lancer en freelance ?

Catégories
Ressources

Onboarding Fiche Pratique : comment gérer l’onboarding d’un consultant IT ?

Club Freelance fait le point sur les bonnes pratiques de l’onboarding et les étapes pour faire démarrer au mieux la mission de son freelance tech ou IT.

Image

Téléchargez notre fiche pratique sur l’onboarding d’un consultant IT

 Obtenez la checklist pour démarrer au mieux la mission de son freelance


L’onboarding, crucial pour la réussite de la mission

L’onboarding est l’ensemble des actions mises en place par l’entreprise pour intégrer ses nouveaux collaborateurs et faire débuter au mieux la mission d’un freelance. Si vous souhaitez bien manager un freelance, soigner son arrivée est capital.

On en parle souvent pour les salariés, mais encore peu pour les ressources externes, comme les freelances et les consultants informatiques. Et pourtant, ils sont souvent sollicités pour des missions stratégiques, longues et basées chez le client. Un bon dispositif est donc crucial pour la réussite de leur mission !

Découvrez également notre guide pratique de l’offboarding, pour soigner le départ de votre consultant indépendant.

Catégories
Conseils et Ressources - consultant

Freelances : trouver des clients grâce à Twitter

Les réseaux sociaux sont un parfait levier pour développer son activité de consultant indépendant. Il est bien connu que LinkedIn est un outil puissant pour développer son réseaux professionnel et démarcher de nouveaux clients. Mais qu’en est-il de Twitter ?

A la différence des autres réseaux sociaux, Twitter est un outil de microblogging qui permet uniquement de publier des messages (des tweets) de 280 caractères maximum. C’est un outil efficace pour communiquer en temps réel et de forme brève avec sa communauté. En tant que consultant indépendant, il est presque incontournable d’utiliser Twitter pour entretenir son personal branding. En effet, Twitter est un canal efficace pour développer son réseau et communiquer sur son expertise et ses activités, pour suivre ses concurrents et trouver de nouveaux clients.

Freelances, découvrez dans notre article comment trouver des clients grâce à Twitter !

Trouver des clients grâce à Twitter : compléter parfaitement son profil

Un profil bien complété sur Twitter est un profil réussi. Commencez par ajouter une photo de profil professionnelle ou votre logo ainsi qu’une photo de couverture. Votre photo de couverture doit être impactante, de sorte à capter instantanément l’attention de l’internaute. Elle doit illustrer votre secteur d’activité et donner envie d’en savoir plus sur vous.

Ajoutez ensuite une description pertinente. Celle-ci doit illustrer votre métier et votre savoir-faire. N’hésitez pas à ajouter des hashtags qui reprennent votre activité de sorte à développer votre visibilité. Essayez également d’humaniser votre description en la rendant authentique avec une touche personnelle.

Pensez aussi à intégrer le lien de votre site web pour que vos visiteurs puissent découvrir vos compétences plus en détail. Et réciproquement mettez des liens vers votre compte Twitter dans vos mails, votre site, et lorsque l’occasion s’y prête.

Trouver des clients grâce à Twitter : maîtriser son image d’expert

Sur Twitter, votre présence est une question d’image et d’e-réputation. Au plus vous proposerez du contenu de qualité, au plus celui-ci sera partagé, et donc au mieux vous vous ferez connaître. Publiez votre propre contenu (issu de votre blog par exemple) afin de faire parler de vous, d’augmenter le trafic de votre site, et de vous positionner en tant qu’expert. Il est également important sur Twitter de partager le contenu provenant d’autres experts ou de grands médias, en rapport avec votre activité. Faire de la curation de contenu vous permettra ainsi de vous faire remarquer auprès des sources que vous diffusez, mais aussi par une communauté intéressée par votre cœur de métier.

Dans votre communication d’expert, n’oubliez pas de vous adapter aux spécificités de Twitter. En effet, sur Twitter les tweets sont limités à 280 caractères, chaque tweet doit donc aller droit au but. Pour gagner de la place et être plus impactant, il est bon d’utiliser des visuels et des réducteurs de lien. N’oubliez pas d’ajouter un hashtag dans vos publications pour rendre vos tweets plus visibles en apparaissant dans la veille de certains utilisateurs, ce qui vous permettra d’attirer de nouveaux followers. Mais attention à les placer sur les bons mots clés. Pour cela effectuez au préalable une recherche, et regardez s’il y a des résultats.

Enfin pour réussir votre communication sur Twitter et renforcer votre position d’expert, mettez en place une ligne éditoriale en amont.

Gardez en tête qu’au plus vous serez actif sur le long terme, au mieux vous réussirez à développer votre réseau.

Trouver et suivre les potentiels clients sur Twitter

Pour trouver des clients sur Twitter, il est important de définir préalablement votre cible. Utilisez ensuite la recherche avancée de Twitter en tapant les mots clés qui correspondent le mieux à votre secteur d’activité. Twitter vous ressortira ainsi une liste de toutes les biographies comportant ces termes. À vous ensuite de faire le tri pour suivre les profils qui vous intéressent. De la même manière regardez les followers et les following de vos concurrents.

En parallèle, pensez à mener régulièrement un travail de recherche pour identifier les influenceurs dans vos domaines de prédilections pour les suivre et interagir avec eux. Vous bénéficierez de cette manière d’une veille pertinente et d’opportunités sur le long terme.

Communiquer avec les potentiels clients

Une fois vos futurs clients potentiels ajouté à votre liste d’abonnements, pensez à regarder régulièrement l’actualité de ces comptes. Retweetez leurs articles quand ils sont pertinents pour votre communauté, interagissez avec leur posts, répondez à leurs questions, en somme montrer-vous actifs pour vous faire remarquer !

À force de dialoguer et de retweeter leurs contenus, les potentiels clients seront plus aisément amenés à vous suivre en retour et seront donc plus exposés à vos tweets.

Ainsi, si un jour ils sont à la recherche de compétences comme les vôtres, ils vous contacteront peut-être d’eux-mêmes. Ou posteront une annonce sur Twitter que vous ne pourrez pas manquer grâce à votre veille !

Veiller sur la recherche de freelances

Si on ne possède pas la bonne méthode, on peut rapidement se disperser sur les réseaux sociaux. Pour un freelance, l’essentiel sur Twitter est de réussir sa prospection en y consacrant un temps raisonnable. Or, s’équiper des bons outils évite de se disperser et de perdre du temps, chose qui peut arriver rapidement sur Twitter. Voici ci-dessous une sélection d’outils gratuits à utiliser pour gérer efficacement votre compte Twitter :

  • Twitonomy est un outil complet pour suivre, analyser, nettoyer votre compte Twitter. Il permet de décortiquer le compte de vos concurrents et de découvrir leurs recettes.
  • FollowerWonk permet de trouver les influenceurs et les personnes qui partagent les intérêts de votre entreprise.
  • Tweetdeck et Hootsuite, permettent de programmer des tweets mais aussi d’avoir des colonnes de veille sur des mots-clés précis.

En tant que freelance, il est conseillé de surveiller des tweets contenant des expressions comme « recherche [votre métier] », « besoin de [votre métier]», « [votre métier] freelance », etc. Dès que vous voyez une personne recherchant vos compétences, contactez-la pour décrocher le contrat. N’oubliez pas que la réactivité est le maître mot sur Twitter.

Pour résumer, soyez toujours alerte sur les actions menées par vos prospects, mais veillez aussi à être proactif. En effet, si vous diffusez régulièrement du contenu d’expert, valorisez vos compétences et dialoguez avec votre cible, vous allez attirer l’attention sur vous et bénéficier de contacts spontanés. Des propositions de collaboration viendront alors naturellement tandis que d’autres seront à saisir rapidement !

Rejoindre la communauté Club Freelance
Catégories
Conseils et Ressources - consultant

5 bonnes raisons de se former quand on est freelance

Monter en compétences quand on est freelance passe par la formation professionnelle. Se former quand on est freelance est capital pour la réussite et la pérennisation de son activité d’indépendant. Découvrez dans notre article nos 5 bonnes raisons de se former quand on est freelance !

1. Les compétences sont la base de l’activité de freelance

En tant que freelance, vous êtes des experts de votre domaine. En effet, pour délivrer un travail toujours plus qualitatif et apporter votre aide à vos clients, il faut maîtriser l’expertise que vous vendez. Vos compétences sont ainsi la base de votre activité de freelance, puisque ce sont elles que vous vendez à vos clients.

Or vous le savez aujourd’hui les métiers de la tech et de l’IT évoluent très vite. C’est pourquoi il est capital de réactualiser constamment vos compétences pour être certain de délivrer les meilleures techniques et outils à vos clients.

Outre vous former pour rester à jour sur les différentes missions, vous former, c’est aussi améliorer vos process de freelance. C’est-à-dire, votre gestion du temps, votre productivité et votre rentabilité de freelance, la gestion administrative de votre activité, votre capacité à négocier, la gestion de vos clients, etc. La formation est donc nécessaire pour améliorer vos softs skills qui sont tout aussi importants que vos compétences techniques. 

La formation est donc nécessaire pour assurer la pérennité de votre activité de freelance tout en satisfaisant vos clients.

Apprenez en plus grâce à notre article ⏩ Droits à la formation des freelances et CPF

2. Renforcer sa position d’expert

Vous former quand vous êtes freelance, vous permet d’apprendre de nouvelles choses telles que la maîtrise d’un nouvel outil et de mettre à jour vos compétences. Mais cela vous permet aussi de prouver votre expertise de professionnel. Or, avoir une position d’expert vous permet de vous sentir légitime dans votre activité de freelance, en étant à jour et au courant des évolutions de votre métier.

Vous former c’est aussi vous assurer de pouvoir justifier l’augmentation de vos tarifs grâce à vos compétences et votre expérience. Car ce que votre client vient chercher avant tout, ce sont des connaissances bien précises qui vont résoudre son problème, et pour cela, il est prêt à payer un certain prix s’il est sûr d’avoir affaire à un freelance expert.

Un client travaille avec un freelance, car il a besoin de son expérience, mais également de sa connaissance pointue dans un domaine précis. Si vous vous formez, vous pourrez rester à la pointe, et proposer le meilleur à vos clients. C’est aussi comme ça qu’ils resteront avec vous sur la durée, et seront vos ambassadeurs. En renforçant votre position d’expert, vous assurez donc la pérennité de votre activité.

Découvrez dans notre article ⏩ 3 bonnes raisons de mobiliser ses droits à la formation

3. Rester concurrentiel sur son marché

Sur le marché de la tech et de l’IT, il y a de plus en plus de freelances. Il est certain que le travail de demain tend à devenir de plus en plus digital, et le freelancing séduit et attire de plus en plus de passionnés de part ses nombreux avantages.

Pour se démarquer de tous ces nouveaux concurrents, il faut miser sur la formation professionnelle. En effet c’est elle qui vous placera au top de votre domaine d’expertise. Avoir de nouvelles compétences et connaissances très poussées, est un excellent levier de communication pour transmettre des contenus utiles à votre client idéal et le pousser à travailler avec vous dès qu’il en aura besoin.

La formation est ainsi une excellente vitrine pour promouvoir votre activité de freelance.

4. Faire évoluer son offre de freelance

Vous former quand vous êtes freelance c’est investir sur vous-même. Car en tant que freelance, ce que vous vendez par-dessus, c’est vous-même, ainsi que vos savoir-faire. En apprenant de nouvelles choses, vous pourrez renforcer ou diversifier davantage votre offre. Ceci, notamment en proposant de nouveaux services, en améliorant vos process, en poussant plus loin votre offre actuelle, etc.

En vous formant vous élargissez vos compétences. En apprenant des stratégies et techniques complémentaires à votre cœur de métier, vous serez en mesure de concurrencer les agences sur des projets de plus grande envergure. Mais vous serez aussi en mesure d’augmenter le panier moyen de vos clients. Par exemple si vous créez des sites internet, vous pourrez facturer davantage en proposant aussi de rédiger des contenus. Cela vous permet donc de travailler avec plus de clients, et d’avoir un chiffre d’affaires plus élevé sur chaque client. De plus, plus vous interviendrez sur un large champ d’actions chez votre client, plus vous lui deviendrez indispensable. Vous serez ainsi assuré de le fidéliser.

Pour plus d’informations lisez notre article ⏩ Financement de la formation des freelances avec l’AGEFICE

5. Grandir professionnellement

Vous former c’est aussi entretenir votre esprit entrepreneurial, aller de l’avant et vous booster professionnellement avec de nouveaux challenges. Grâce à la formation vous pouvez apprendre un nouveau métier. Mais aussi apprendre à maitriser un nouveau logiciel ou encore à coder dans un nouveau langage informatique, etc. Etre freelance, c’est être constamment en train de grandir professionnellement. Et la plupart des freelances ont choisi cette voie pour avoir la liberté de travailler sur les projets qu’ils veulent, tout en ayant régulièrement de nouvelles opportunités d’évoluer et de grandir professionnellement .

Lire notre dossier spécial monter en compétences
Rejoindre la communauté Club Freelance

Catégories
Nouvelles

On et offboarding : le nouveau parcours du freelance en entreprise

Découvrez la dernière Tribune de Manuela Delfort-Garampon, COO et co-fondatrice de Club Freelance & Mindquest, initialement publiée sur le site du Journal du Net : On et offboarding : le nouveau parcours du freelance en entreprise !


Alors que les freelances tech et IT sont de plus en plus nombreux au sein des entreprises, le phénomène ayant pris encore de l’ampleur avec la crise sanitaire, se pose désormais la question de gérer avec efficience des équipes hybrides.

Les attentions autrefois accordées aux seuls salariés bénéficient à présent aux consultants indépendants.

Embarquement immédiat recommandé

Pourquoi une entreprise devrait-elle aujourd’hui veiller à soigner l’onboarding de ses freelances tech et IT ? Tout simplement parce qu’une bonne intégration pose d’emblée les bases d’une collaboration efficace, définie autour de valeurs et d’objectifs communs. Ce qui est vrai pour un CDI l’est aussi pour une collaboration ponctuelle : l’implication dès les premiers jours peut se révéler cruciale, d’autant qu’avec la digitalisation tout s’accélère et que le temps est compté. Pour les recruteurs, il apparaît essentiel d’établir une véritable stratégie, assortie d’un process d’embarquement clair et détaillé, spécifique aux freelances : ainsi ces derniers auront en main tous les éléments pour être opérationnels le plus rapidement possible. On pensera en premier lieu, avant le démarrage effectif de la mission, à prévenir toutes les équipes de l’arrivée d’un nouvel élément : celui-ci devant se sentir pleinement intégré au projet informatique de l’entreprise pendant sa mission.  

Partager sa vision et communiquer régulièrement

Comme tous les autres collaborateurs, les freelances tech et IT ont besoin de comprendre les objectifs et la vision de l’entreprise qu’ils intègrent temporairement. La mise en perspective est primordiale. De la même façon, il importe de leur communiquer un planning dès la première semaine, puis d’instaurer des contacts réguliers : un premier échange pour fixer les objectifs, accompagné de suivis de prestation réguliers. Pour renforcer la cohésion, on n’oubliera pas de les associer aux réunions d’équipes : un impératif absolu en mode gestion de projet, a fortiori quand on pratique la méthode agile qui privilégie la pluridisciplinarité. Bien mené, l’onboarding permet de créer un lien durable et de qualité avec les talents externes embarqués, ce qui offre en outre l’avantage de les attirer pour des missions futures. Les projets s’enchaînent bien souvent à un rythme soutenu et les meilleures compétences – développeurs Web, consultants SAP FI CO ou encore experts UX/UI -, sont âprement disputées.

Téléchargez notre Guide Pratique Offboarding !

Débarquement hautement stratégique

Ce n’est donc pas un hasard si nombre d’entreprises soignent également le offboarding, la fin de mission de leurs freelances. Comme on aura averti les équipes de l’arrivée d’un consultant extérieur, on les préviendra de son départ. Il est toujours judicieux de demander à l’intéressé de rédiger un mémo synthétisant les tâches qu’il a accomplies et les bonnes pratiques qu’il a mises en place, avant d’organiser une éventuelle passation au sein du service où il est intervenu…

>> Lire la suite sur le Journal du Net

Collaborez avec les meilleurs talents
Catégories
Nouvelles

Investissez plus facilement avec Mon Petit Placement

Club Freelance vous présente son nouveau partenariat avec Mon Petit Placement.

Nouveau partenariat Mon Petit Placement & Club Freelance

En tant que freelance, il est toujours conseillé d’avoir des économies de côté. En effet, cela pourra vous permettre d’investir, faire face à l’imprévu ou encore développer votre activité. Ce nouveau partenariat avec Mon Petit Placement vous permettra de faire fructifier cette trésorerie dormante !

Les placements financiers peuvent paraître compliqués ou encore réservés aux personnes avec un salaire élevé ! Mon Petit Placement s’est donné comme mission de simplifier et démocratiser ce type d’investissement !

À propos de Mon Petit Placement

Mon Petit Placement, c’est la plateforme française qui permet aux particuliers d’investir facilement l’épargne qui s’endort sur leur compte : plus besoin d’être un expert ou d’avoir une grande fortune pour commencer à dynamiser son épargne en 10 min et dès 300€ !

À travers un parcours ludique et simplifié, Mon Petit Placement démocratise l’accès aux placements performants en accompagnant chaque utilisateur dans la définition d’une stratégie d’investissement sur-mesure.

Le petit plus ? Il est possible d’investir en accord avec ses valeurs, grâce à leur offre de placement thématique : climat, égalité, solidarité, santé, technologie ou encore emploi, il y en a pour tous les goûts !

Comment ça marche ?

Première étape : rendez-vous sur le site de notre partenaire

  • Il suffit de cliquer sur “Je démarre” et de compléter le formulaire en quelques minutes, pour recevoir un conseil d’investissement sur-mesure gratuit et sans engagement.
  • Une question ? Leurs équipes sont joignables par téléphone ou sur leur chat très réactif !
  • Une fois son compte validé, il est possible de suivre son investissement en ligne via son Dashboard 100% sécurisé.
Mon petit placement

Les avantages pour la communauté Club Freelance

Ce nouveau partenariat avec Mon Petit placement t’offre -50% sur les commissions de la plateforme pendant 1 an ! Comment bénéficier de cette offre privilégiée ? Découvrez tous les détails en cliquant juste ici !

CTA

N’hésitez pas également à vous rapprocher des équipes Club Freelance pour toute question concernant ce partenariat !

Rejoindre Club Freelance
Catégories
Conseils et Ressources - consultant En Vedette

10 bonnes résolutions de freelances pour 2022

Avez-vous pris vos bonnes résolutions de freelances pour cette nouvelle année 2022 ? Si ce n’est pas encore le cas, pas de panique ! Nous vous proposons 10 bonnes résolutions de freelances à prendre pour augmenter votre productivité en 2022. Car des journées productives sont un premier pas vers la réussite et le développement de votre activité de consultant indépendant.

1. Formez-vous pour rester compétitif et productif

Les outils, les techniques, les logiciels et les besoins de vos clients évoluent sans cesse. De plus, tous les jours, de nouveaux outils de productivité voient le jour : CRM, applications de gestion de planning, bases de données, réseau sociaux d’entreprise… Ce début d’année est ainsi l’occasion idéale de commencer à investir dans votre formation. Pour rester compétitif et garder une longueur d’avance sur vos concurrents freelances, mais aussi pour mieux travailler au quotidien, investissez dans votre formation. En tant que freelance, vous former c’est finalement investir dans la ressource la plus précieuse de votre business : vous-même ! 

Pour ce faire, il existe des cours gratuits et certifiants, en ligne ou à l’université, des ateliers, des webinaires, des moocs en ligne ou proposé par des organismes ou des grandes écoles… tous les moyens sont bons pour monter en performance.

Pour connaître vos droits à la formation en tant que freelance, découvrez notre article : Indépendants : tout savoir sur la formation professionnelle et notre dossier spécial Monter en compétences et faire la différence quand on est freelance 

2. Désencombrez votre espace de travail

Le changement d’année est l’occasion propice pour faire un grand ménage ! C’est ainsi l’heure de libérer votre espace de travail de tout désordre. Triez et classez les factures, courriers et autres papiers de l’année dernière. Enlevez également tout ce qui n’est pas nécessaire sur votre bureau ou qui risque de vous distraire : figurines, clés, livres, smartphones… Triez également vos emails et vos fichiers numériques sur votre ordinateur pour y voir plus clair. Assurez vous ensuite de maintenir votre espace de travail propre, rangé et organisé pour avoir l’esprit clair et booster votre productivité.

3. Anticipez vos pics d’activité

En cette nouvelle année, choisissez d’être prévoyant. Cette année, quelles ont été les périodes de forte activité ? Analysez votre année précédente pour vous préparer en amont et anticiper les temps forts de votre business, grâce à une meilleure organisation. Plus vous serez préparé, et plus vous anticiperez, plus vous serez productif !

Pensez également à recourir à d’autres freelances pour vous aider dans ces moments tendus. Vous pouvez par exemple déléguer vos tâches à faible valeur ajoutée. En 2022, pensez à externaliser les missions qui vous prennent du temps, vous trouverez aisément d’autres freelances prêts à remplir ces missions à votre place. Cette résolution vous fera sans aucun doute gagner en productivité !

4. Résolutions de freelances : prenez des pauses

Quelque soit votre activité de freelance et votre charge de travail, vous devez prendre soin de vous : physiquement, mentalement et émotionnellement. C’est important pour avoir une vie de freelance épanouissante et productive. La sédentarité au travail en étant assis tous les jours à votre bureau peut induire de nombreux problèmes de santé, ainsi qu’une baisse de motivation. En 2022, vous devez ajouter d’une manière ou d’une autre de l’exercice physique à votre routine quotidienne.

Vous pouvez par exemple sortir toutes les deux heures pour prendre l’air, marcher, effectuer quelques exercices d’étirement et vous relâcher.

Vous verrez qu’au moment de vous remettre à votre bureau, vous serez plus productif !

Découvrez tous nos conseils pour bien gérer votre temps de consultant indépendant !

5. Travaillez sur votre capacité d’adaptation

Avec la crise sanitaire, nous avons tous plus ou moins appris en matière d’adaptation. En tant que freelance, vos capacités d’adaptation ont été grandement sollicitées, vous pouvez par exemple faire du télétravail un jour et le lendemain être amené à travailler dans les bureaux de votre client. Face à cet environnement en mouvement permanent, vous devez plus que jamais faire preuve de flexibilité et d’adaptation. De plus, votre activité de travailleur indépendant demande beaucoup de souplesse. Notamment car vous êtes amenés à exercer dans des univers parfois diamétralement opposés, qui demandent une forte capacité d’adaptation afin de répondre aux besoins de vos clients. 

Mais comment travailler votre capacité d’adaptation ? Tout d’abord apprenez à sortir de votre zone de confort. Osez répondre à des missions qui sortent de votre champ habituel. En allant sur de nouveaux chemins vous pourrez plus facilement évoluer et faire grandir votre activité. De plus, n’oubliez pas qu’il n’est jamais trop tard pour améliorer votre adaptabilité.  

6. Fixez-vous des objectifs sur l’année

Pour bien démarrer l’année, vous devez réfléchir aux objectifs que vous souhaitez vous fixer et atteindre en 2022.

  • Est-ce un nombre de missions à réaliser ?
  • Un nombre de clients à démarcher ? 
  • Un montant de chiffre d’affaire à atteindre ? 

Avoir des objectifs personnels vous permettra tout au long de l’année de suivre votre évolution. Il faut les voir comme des paliers à franchir pour atteindre votre objectif final : la réussite de votre activité. 

Pour définir un plan d’action réaliste, utilisez la méthode SMART (Simple, Mesurable, Atteignable, Réaliste, Temps). 

Commencez 2022 avec des objectifs clairs et précis vous permettra d’avoir une vision sur le long terme. C’est aussi une bonne source de motivation pour se booster lors de moments de flou ou de baisse de motivation.  

7. Consultez moins et mieux vos emails et réseaux sociaux

En tant que freelance, vous n’avez pas de patron et êtes libre d’organiser vos journées de travail comme vous le souhaitez. Mais cela signifie aussi que personne n’est là pour contrôler votre productivité aux heures de travail. Or, nous savons tous que les distractions peuvent très vite entacher les journées. Par distractions nous sous-entendons les réseaux sociaux et les emails.

Bien qu’il s’agisse de votre boîte mail professionnelle, arrêtez de la consulter toutes les 5 minutes. Il en va de même pour vos comptes sur les réseaux sociaux même s’il s’agit de vos réseaux sociaux professionnels.

Parmi les bonnes résolutions de freelances, choisissez de planifier un temps dans la journée pour consulter vos réseaux sociaux et vos emails. Choisissez par exemple un créneau le matin avant de commencer votre journée de travail, un créneau le midi après votre déjeuner, et un le soir avant d’éteindre votre ordinateur.

8. Soignez votre e-réputation et développez votre réseau

Quand on est freelance, il est presque impossible de ne pas avoir de présence en ligne. C’est d’autant plus important en ces temps de pandémie où toutes les conventions et lieux de rencontres sont fermés. Pour augmenter votre chiffre d’affaires, il faut convaincre d’autres clients de vous faire confiance. Pour cela, le meilleur moyen est de soigner votre e-réputation. Veillez à faire transparaitre une image authentique, qui vous ressemble. Développez votre profil sur LinkedIn, et assurez une présence de qualité sur les réseaux sociaux en diffusant vos propres articles pertinents en rapport avec votre activité ce qui mettra en avant vos compétences. Affinez également votre présence sur les plateformes de recrutement de freelances comme Clubfreelance.com, avec un profil entièrement rempli, si vous trouvez cela nécessaire, vous pouvez aussi créer votre site web. Enfin, pour une e-réputation parfaite, soignez vos clients actuels ! Il n’y a pas meilleur ambassadeur qu’un client satisfait.

Découvrez comment améliorer votre visibilité sur Internet, grâce à nos 6 conseils pour les professionnels de l’IT et découvrez comment optimisez votre profil LinkedIn de freelance IT !

En plus de soigner votre e-réputation, entretenez votre réseau ! Car c’est l’un des éléments les plus importants quand on est freelance. C’est avec le bouche à oreille et grâce à votre capacité à créer du lien avec les autres que vous allez pouvoir décrocher de nouvelles missions. Vous pouvez adhérer à différents groupes sur les réseaux sociaux pour interagir avec d’autres freelances et il existe de nombreux évènements en ligne qui vous permettront de faire de nouvelles rencontres.

Pour en savoir plus découvrez notre article : Freelance : comment développer votre réseau professionnel ?

9. Choisissez des missions qui vous plaisent

L’un des principaux avantages d’être travailleur indépendant est de pouvoir choisir ses projets et missions. Alors, pourquoi travailler sur des missions que vous n’aimez pas ?

Pour cette nouvelle année, n’acceptez que des missions qui ont vraiment de la valeur pour vous. Plus vous aimerez ce que vous ferez plus vous aurez envie de vous y investir et plus vous serez productif.

D’autres part, si vous avez l’habitude de travailler avec des clients qui en demandent toujours plus (sans payer plus), qui ne mettent pas en valeur vos compétences et vous stressent, il est temps d’en changer. Il est important que vous trouviez des clients dont les valeurs sont proches des vôtres.

10. Apprenez à investir

Pour gagner davantage d’argent, il faut aussi parfois en dépenser ! Cela peut paraître paradoxal, mais avez-vous déjà comptabilisé le temps perdu sur des tâches que vous ne maîtrisez pas, comme la rédaction web, le community management, la comptabilité, le graphisme, la gestion administrative… ? Dans certains cas, faire appel à un autre prestataire plus compétent et lui déléguer la mission vous laisse plus de temps à consacrer à vos clients ou à la recherche de prospects.

Investir dans votre matériel fait aussi partie des bonnes résolutions de freelances. Si votre matériel est défaillant et vous ralentit, investissez dans du matériel plus performant. Certes, c’est un coût, mais cela vous fera gagner en productivité sur le court terme. Et plus de productivité engendre plus de bénéfices.

Pour conclure, ne faites pas partie de la majorité des personnes qui ne réalisent pas leurs bonnes résolutions de freelances de début d’année. Tenez-vous en à toutes les résolutions que nous vous avons proposé pour vous assurer une année 2022 bien plus productive !

Rejoindre Club Freelance
Catégories
Conseils et Ressources - consultant

Gérer les fêtes de fin d’année quand on est freelance

Les fêtes de fin d’année approchent ! En tant que consultant indépendant freelance, vous devez réussir votre fin d’année sur le plan personnel mais aussi professionnel en terme d’activité. La période des Fêtes est une période clé à différents niveaux, en effet il s’agit pendant cette période de préparer les fêtes de fin d’année et votre activité simultanément. Découvrez dans notre article tous nos conseils pour des Fêtes productives et réussies.

S’organiser à l’avance pour les fêtes de fin d’année

La première chose pour aborder les fêtes de fin d’année de manière sereine est d’anticiper. Il est en effet important que vous vous vous organisiez en amont pour les fêtes de fin d’année. Ne faîte pas place à l’improvisation, surtout en tant que freelance avec tous les éléments dont vous devez vous occuper en même temps !

La période des fêtes de fin d’année est une période vaste qui s’étend de décembre jusqu’à début janvier, allant de la préparation de Noël, au Nouvel An. C’est une période très chargée et il est important que vous réussissiez à en profiter. Pour cela, avec l’arrivée des fêtes de fin d’année, le maître mot est : organisation ! Vous devez vous organiser et aménager votre emploi du temps et vos actions. Pendant cette période vous devez encore plus que d’habitude concilier le personnel et le professionnel car vous devez préparer les deux tout en même temps.

Pour organiser vos fêtes de fin d’année de freelance vous devez tout d’abord établir votre planning de missions. Réalisez vos tâches professionnelles et prévenez vos clients de vos absences et retours et pensez à leur demander les leur. Mettez-vous à jour sur tous vos aspects administratif et sur votre comptabilité. Faîtes aussi le point sur vos missions en cours et à venir, pensez également à faire le bilan de l’année écoulée et à établir vos objectifs pour l’année à venir. Lorsque vous préparez vos cadeaux et vœux pour vos proches pensez à préparez aussi des vœux personnalisés pour vos clients. Préparez votre planning personnel, vos plans pour les Fêtes, les menus etc.

Comme vous le constatez, les fêtes de fin d’années sont une période chargée avec beaucoup de choses à faire, d’où l’intérêt de s’y prendre au plus tôt.

Gérer les Fêtes et son activité de freelance en même temps

Pour bien vous organiser pendant vos fêtes de fin d’année de freelance, vous devez prendre de l’avance dans la réalisation de vos missions et parlier de cette période avec vos clients au moins 1 mois avant (pour ajuster au cas où).

Ce qui est essentiel, c’est non seulement d’avoir vos plans, votre planning de tâches et de missions clairement définies, mais aussi de prévenir vos clients. Car ils doivent savoir où vous en êtes dans votre mission pendant cette période. De plus, eux-mêmes seront également moins disponibles durant les Fêtes. C’est pour cela que vous devez pouvoir anticiper les absences dues à cette période professionnelle et personnelle particulière.

Dès à présent vous devez optimiser tous les moments où vous pouvez avancer pour prendre de l’avance et être plus serein à la fin de l’année. Faites-vous un calendrier pour le mois de décembre et de janvier, cela vous donnera une vision globale pour cette période de fin d’année.

Il est important que vous ayez une vision claire de vos plans pour les Fêtes sur le plan personnel et professionnel. Comme pour les aspects de votre activité professionnelle pendant cette période, pensez à préparer vos messages de vœux en amont et à ne pas attendre la dernière minute pour vos cadeaux.

Fidéliser ses clients pour les Fêtes

Pour réussir vos fêtes de fin d’année de freelance à tous les niveaux il est important de « chouchouter » vos clients pour les fidéliser et débuter la nouvelle année sur de bonnes bases. Dans un contexte concurrentiel fort, la fidélisation client est une stratégie indispensable pour asseoir votre réputation et développer votre activité. La fidélisation de vos clients repose avant tout sur une bonne satisfaction client. Il est important pour vous de connaître vos clients et leurs besoins, de personnaliser vos offres, de tenir vos engagements et de les récompenser. Récompenser vos clients est essentiel pour fidéliser vos clients lors des fêtes de fin d’année. Car c’est une période particulière où l’on fait plaisir aux autres. Mais aussi où l’on remercie, où l’on se doit d’être bienveillant et où l’on fait le point sur ses actions de l’année écoulée.

Vous pouvez ainsi fidéliser vos clients en leur envoyant un message personnalisé en utilisant au choix : des cartes papier, des cartes virtuelles, une newsletter, des vidéos ou encore des cadeaux. N’hésitez pas à vous rappeler à d’anciens clients et à leur envoyer des vœux. Car ils pourraient avoir d’autres missions pour vous après les fêtes !

Se reposer pendant les Fêtes

Quand on est freelance, il est important de s’accorder des temps de repos dans l’année pour se ressourcer et prendre du recul sur son activité. Les fêtes de fin d’année, propice aux retrouvailles en famille et entre amis, sont aussi propices au break pour votre activité, car l’économie y fonctionne au ralentie et la plupart de vos clients sont en congés.

Cependant gardez en tête que les fêtes de fin d’année ne sont pas universelles. Si vous travaillez à l’étranger, vous aurez sûrement à caler votre temps de repos sur les coutumes locales. Vous pouvez néanmoins décider de ne pas travailler les jours qui sont à vos yeux des temps forts de l’année, comme le 25 décembre ou le premier janvier. 

Quelles que soient les dates et la durée de vos congés de fin d’année, il est important d’informer vos clients à l’avance pour qu’ils puissent également s’organiser.

Si vous décidez de vous reposer pendant les Fêtes, nous vous conseillons d’organiser votre travail avant et après les fêtes de fin d’année. De cette manière vous n’aurez pas des tâches non terminées qui débordent sur les vacances de Noël. Vous pourrez ainsi redémarrerez avec sérénité vos activités de freelance une fois la nouvelle année entamée.

Travailler pendant les Fêtes

Il y a cependant certains freelance qui décident de ne pas se déconnecter totalement de leur travail pendant les fêtes de fin d’année. Pendant cette période, vos clients sont susceptibles de vous envoyer un message pour traiter une urgence, et ils vous seront reconnaissants si vous leur répondez pour les orienter vers l’un de vos collègues en activité susceptible de les dépanner.

Certains freelances choisissent quant à eux de ne pas cesser leur activité pendant les fêtes de fin d’année. Cette période peut en effet offrir de belles opportunités, car il y a moins de concurrence. Vous pourrez alors être appelé pour des urgences à traiter. Ce qui peut être l’occasion pour les freelances qui restent en activité de mettre un pied dans certaines sociétés. Être réactif et efficace sur des situations de crise pendant les Fêtes peut vous ouvrir des portes à plus long terme et vous donner de belles perspectives de missions. De quoi prendre une longueur d’avance par rapport à la concurrence et démarrer l’année en beauté.

De plus, travailler pendant les Fêtes est aussi intéressant financièrement. Car comme vous avez peu de concurrents actifs, vous pouvez négocier des tarifs plus importants.

Découvrez aussi notre article : Préparer sa rentrée de freelance : 7 astuces !

Rejoindre Club Freelance
Catégories
Décryptages

Architecte logiciel/applicatif : fiche métier

Quel est le rôle de l’Architecte logiciel/applicatif ? Découvrez dans cette fiche métier ses missions, ses compétences, sa formation, son salaire en CDI et son tjm de freelance. 

Missions de l’Architecte logiciel/applicatif

L’Architecte logiciel/applicatif s’assure de garantir la cohérence de l’architecture des différentes applications sur les principes fondamentaux élaborés dans le cadre d’une architecture de référence au niveau de l’entreprise. Il met en relation les études et l’exploitation en intégrant les contraintes du développement et les exigences de l’exploitation. Dans le cadre de la définition de l’architecture de référence, ce professionnel collabore avec différents architectes et participe à des ateliers afin d’identifier les meilleures pratiques ou solutions pour proposer des modèles adéquats. Il a pour rôle de concevoir l’architecture des nouvelles applications du système d’information. Pour cela il accompagne les équipes projet (support, formation) dans l’utilisation des frameworks. Il relève également les besoins des métiers SI pour rédiger les spécifications techniques des frameworks. Il supervise ainsi leur implémentation et contribue à l’industrialisation de la plateforme de développement.

Le métier d’Architecte logiciel/applicatif s’articule ainsi autour de 4 grands axes : la définition du projet en lien avec ses applications, la communication autour du projet, la clôture des projets et la gestion de la relation client.

Compétences

Connaissances

L’Architecte logiciel/applicatif doit posséder un ensemble de compétences relatif aux environnements d’exploitation. Il doit maîtriser les techniques de gestion de projet et l’anglais technique. Il est important qu’il réalise régulièrement une veille informatique et technologique pour maintenir ses connaissances à jour.

Savoir‐faire techniques

L’Architecte logiciel/applicatif doit pouvoir participer à la modélisation et la conception de l’architecture du SI de l’entreprise. Il doit savoir développer des composants, logiciels, applications et en élaborer les conceptions techniques. Ce professionnel doit maîtriser les aspects méthodologiques de la définition d’architecture mais aussi maîtriser des environnements internet/intranet. Il doit également maîtriser la construction de modèles d’architecture en couches et l’architecture orientée services (SOAP, REST). D’autre part il doit savoir traiter les demandes ou incidents et mettre en œuvre les corrections et ajustements nécessaires. L’Architecte logiciel/applicatif doit également gérer les risques (financiers, humains, techniques), en anticipant, identifiant et mettant en œuvre des actions correctrices. Enfin il doit savoir analyser et réaliser un diagnostic de la situation rencontrée puis le synthétiser et le formuler de manière adaptée.

Savoir‐faire relationnels

L’Architecte logiciel/applicatif doit savoir faire preuve d’innovation et de créativité. Il est important qu’il ait une aisance dans la communication orale et un bon sens du relationnelle. En effet, il est important qu’il soit ouvert aux échanges, remarques et conseils. Il doit savoir argumenter ses décisions afin de convaincre et susciter l’adhésion tout en adoptant une attitude pédagogue et diplomate. Ce professionnel doit aussi posséder des qualités rédactionnelles d’analyse et de synthèse et savoir anticiper les risques d’une situation. Il doit être réactif, flexible savoir s’adapter et savoir travailler en réseau. Enfin il doit être rigoureux et organisé.

Découvrez aussi les fiches métiers : Consultant en qualification logicielle et Responsable d’applications IT.

Salaire en CDI et tjm de freelance de l’Architecte logiciel/applicatif

Le salaire en CDI et le tjm de freelance d’un Architecte logiciel/applicatif varie en fonction de l’expérience de celui-ci, de l’ancienneté, de l’ampleur de son poste et de la taille et structure de l’entreprise. La rémunération d’un Architecte logiciel/applicatif en CDI évolue autour de 60 000€ et 96 000€. Quant au tjm de freelance il peut varier de 400 à 700€ par jour.

Formation

Pour devenir Architecte logiciel/applicatif il est nécessaire d’être titulaire d’un diplôme d’ingénieur ou d’un master et donc de posséder un bac+5. Ensuite quelques années d’expérience dans les métiers du développement et de la conception technique sont nécessaires. En effet, ce poste n’est pas accessible aux jeunes diplômés, il convient plutôt à une personne ayant au moins cinq années d’expérience.

Téléchargez votre fiche métier :

Trouver une mission d »Architecte logiciel/applicatif

Découvrez notre fiche métier : Consultant SAP FI CO

Rejoindre Club Freelance
Catégories
Conseils et Ressources - consultant

Les qualités pour être freelance IT

Le freelancing a le vent en poupe. Or tout le monde n’est pas fait pour être freelance ! Il y a certaines qualités indispensables à posséder pour réussir au mieux dans son activité de freelance IT et apprécier sereinement les avantages de ce statut. Découvrez dans notre infographie les 4 qualités indispensables pour être freelance IT !

Les qualités pour être freelance

Qualité n°1 : l’autonomie

La première qualité pour être freelance est l’autonomie. En effet, un freelance doit savoir travailler en parfaite autonomie, à la fois lorsqu’il effectue ses missions mais également pour gérer l’ensemble de son activité.

A la différence d’un salarié le freelance ne se contente pas d’effectuer ses heures de travail. Il est un véritable commercial ! Il doit démarcher par lui-même de potentiels clients et prospects, il doit savoir vendre son expertise et trouver en autonomie ses propres missions.

Le freelance bénéficie d’une totale liberté dans son activité, ce qui est certes un avantage, mais cela peut être contraignant lorsqu’il s’agit de gérer seul tous les aspects liés à la comptabilité, la facturation, les finances, les statuts juridiques etc. Autant dire qu’il ne faut pas avoir peur de devoir se débrouiller par soi-même. Outre le travail de freelance en lui-même il faut savoir prendre en main tous les aspects annexes liés à l’activité de freelance de manière autonome et responsable, et ceci ne convient pas forcément à tout le monde.

Qualité n°2 : savoir se vendre

Un freelance doit trouver lui-même ses clients et ses prochaines missions, ce qui implique qu’il doit définir son offre commerciale pour proposer un réel service à ses prospects et faire sa propre publicité pour se donner de la visibilité. Le freelance doit avoir l’esprit entrepreneurial, cet esprit qui le pousse à s’investir pour faire fructifier son activité, à ne rien lâcher et à anticiper l’avenir. Il doit faire preuve de combativité, de résilience et de débrouillardise pour décrocher ses propres missions et convaincre de potentiels clients de lui faire confiance. 

Qualité n°3 : maturité professionnelle et professionnalisme

Un freelance doit avoir une certaine maturité professionnelle et un grand professionnalisme, pour être en mesure de composer avec différents clients et toujours montrer la meilleure image de lui-même, quelle que soit l’attitude des clients en face de lui.

Aussi importantes que les compétences techniques, le freelance doit posséder de fortes soft skills qui sont indispensables dans la mesure où l’activité de freelance implique une part importante de relation client. En effet, pour réussir en freelance il faut être en mesure de comprendre les besoins internes, de communiquer avec son client, de s’intégrer à une équipe ou encore de faire preuve de créativité. Le savoir-faire d’un freelance IT est aussi important que son savoir-être. L’empathie, l’organisation, l’adaptabilité, la pédagogie, le sens du collectif… sont des qualités de freelance indispensable pour développer une activité de consultant dans l’informatique ou la technologie. Si vous savez faire preuve d’intelligence relationnelle et émotionnelle, les relations avec vos clients n’en seront que plus réussies.

Gardez en tête que la réputation d’un freelance est l’un de ses atouts les plus précieux. Les soft skills en matière de gestion des conflits ou la capacité à mettre en avant sa performance sont donc souvent des clefs de réussite témoignant d’une réelle maturité professionnelle.

Qualité n°4 : expérience professionnelle

Un freelance doit avoir de solides expériences professionnelles dans son secteur d’activité. Les freelances sont des experts de leur domaine et cette expertise s’acquiert dans la plupart des cas durant leurs années de travail en entreprise.

Un freelance doit avoir des compétences techniques solides ! Difficile pour un débutant de se lancer en freelance… un client fait en effet bien souvent appel à un consultant indépendant pour accélérer sur ses projets, et certainement pas pour perdre du temps à former une personne externe à son équipe. En tant que freelance IT, vous devez en effet être efficace dès le début du projet et avoir de solides compétences de freelance que vous avez généralement acquis grâce à l’expérience.

Pour prouver votre expertise à vos clients vous devrez souvent apporter des preuves de votre expérience et de projets concrets sur lesquels vous avez travaillé précédemment ; ou bien joindre à votre candidature un portfolio complet si cela se prête à votre domaine d’expertise.

Les entreprises recherchent souvent des consultants indépendants experts de leur domaine IT, et parfois très spécialisés sur des sujets bien précis. Il est ainsi plutôt judicieux de faire ses armes au moins quelques années avant de se lancer comme freelance. C’est pourquoi beaucoup de professionnels se tournent vers le freelancing après plusieurs années en ESN ou au sein d’un département informatique d’une entreprise.

Lire notre dossier spécial monter en compétences
Rejoindre Club Freelance

Catégories
Conseils et Ressources - consultant

Les avantages du portage salarial

Chez Club Freelance, nous vous accompagnons au quotidien pour vous aider à trouver les meilleures missions dans la technologie et l’informatique. Mais ce n’est pas tout. Nous travaillons avec de très nombreux consultants en portage salarial et conseillons fréquemment cette forme d’emploi, car elle comporte de nombreux avantages et répond aux besoins et aux attentes de nombreux profils en recherche d’une gestion simplifiée de leur activité. Elle permet par ailleurs de lancer très rapidement son activité, pour les profils qui débutent en freelance.

Le portage salarial est une forme d’emploi qui permet de développer une activité professionnelle indépendante tout en conservant la couverture sociale d’un salarié classique. Il se fonde sur une relation tripartite entre une société de portage, le salarié porté et l’entreprise cliente.

On dit communément que le portage salarial permet d’allier la sécurité du salariat (selon les conditions : assurance chômage, congés payés, cotisation retraite, mutuelle…), et la liberté du statut d’indépendant (autonomie, choix des missions, négociation de la rémunération avec le client….). La gestion administrative, juridique, comptable et fiscale est assurée par la société de portage contre un pourcentage du TJM. Mais quels sont les avantages du portage salarial ? Découvrez toutes les réponses sur les avantages du portage salarial dans cet article !

Une protection sociale complète

C’est le principal avantage du portage salarial. Cette solution est particulièrement rassurante pour des personnes qui souhaitent entreprendre tout en mesurant les risques. En optant pour le portage, vous pouvez bénéficier :

  • de l’assurance chômage
  • des congés payés
  • d’une mutuelle complémentaire d’entreprise
  • de la retraite comme tout cotisant salarié
  • d’une assurance responsabilité civile
  • d’une prévoyance qui couvre les risques en cas de déplacements professionnels

Avantages du portage salarial : la liberté du statut d’indépendant

Être salarié, c’est appliquer les consignes et mener à bien les missions qui nous sont confiées. Avec le portage salarial, vous retrouvez votre liberté d’action. C’est vous qui choisissiez vos clients, vos missions et pouvez accéder à un réseau professionnel vaste. Pas d’obligations, vous travaillez dans les meilleures conditions.

Autre avantage du portage salarial : vous fixez librement vos tarifs. Ainsi, vous pouvez espérer gagner plus et obtenir un salaire plus cohérent avec votre implication.

Mais la liberté du statut indépendant, c’est surtout pouvoir gérer son planning. Vous conciliez vie personnelle et vie professionnelle et aménagez vos horaires comme vous l’entendez. Que vous soyez du soir ou du matin, que vous ayez besoin de vous rendre à un rendez-vous personnel, qu’importe, aucune pointeuse ne vous surveille.

Une activité moins risquée que l’entrepreneuriat

Ce que les salariés en portage apprécient, c’est l’absence de risque. Et pour cause, cette fois, vous avez le droit à l’erreur. Si votre activité cesse, vous pouvez obtenir une allocation de Pôle Emploi dès lors que vous avez travaillé suffisamment en amont.

De plus, le portage salarial vous simplifie les démarches. En effet, vous n’avez pas besoin de créer une structure juridique, de faire le choix de celle qui sera le plus adaptée. Vous n’avez pas besoin d’avocat ni d’expert-comptable. En effet, l’assurance responsabilité civile est incluse, cela limite sensiblement les frais.

Enfin, si vous cessez votre activité, là encore les démarches sont simplifiées, il suffit de mettre fin à votre contrat qui vous lie à la société de portage salarial. Vous pouvez alors retrouver une activité dans des conditions sereines.

Avantages du portage salarial : une gestion administrative simple

La gestion administrative est la bête noire des indépendants. Cette activité chronophage prend un temps incroyable. Et le temps consacré à l’administratif, c’est du temps qui n’est pas attribué à vos missions, cela représente donc une perte d’argent. Vous préférez vous concentrer sur votre cœur de métier ? La société de portage s’occupe de tout.

À la fin du mois, vous envoyez votre relevé d’intervention et la société de portage salarial verse votre salaire en fin de mois. Ainsi, vous n’avez pas de gestion de facturation, pas de déclaration de charges, Portify prend tout en main.

Découvrez 3 raisons pour lesquelles les entreprises aiment travailler avec des freelances IT en portage salarial !

Les frais de gestion

Vous déléguez votre gestion, vous pouvez gagner du temps et ainsi vous concentrer pleinement sur votre travail et augmenter votre chiffre d’affaires. Il est naturel que cette gestion soit facturée. De plus la société de Portage fait de l’avance de trésorerie pour le versement de votre salaire.

Ces frais de gestion en portage salarial sont prélevés directement sur le chiffre d’affaires et couvre les actes suivants :

  • mise en place de la déclaration unique d’embauche
  • rédaction du contrat de travail et du contrat de prestation
  • facturation et relances 
  • assistance juridique en cas de litige avec un client 
  • assurance RC pro 
  • paiements des cotisations (chômage, maladie, retraite).

Certes, cela a un coût qu’il faut prendre en considération, mais la liste des tâches administratives est lourde, déléguer cet aspect vous permet de gagner un temps précieux.

Pour faciliter votre vie de freelance IT et vous aider à trouver un acteur du portage adapté, nous avons noué un partenariat avec a société de portage salariale Portify spécialisée en IT. Portify à l’avantage de proposer un taux unique, optimisé et transparent. Par ailleurs, Portify fait partie des rares sociétés à avoir obtenu le label Zéro Frais Cachés délivré après une phase d’audit par la FEDEPS (Association de défense des salariés en portage salarial).

Pour en savoir plus sur les services proposés par Portify cliquez ici !

Portify
27 rue Marbeuf
75008 PARIS
+33 1 83 75 69 60
contact@portify.fr

Découvrez aussi notre article : Les avantages et inconvénients du portage salarial pour le travailleur indépendant !

Rejoindre Club Freelance
Catégories
Conseils et Ressources - consultant

Gérer les impayés quand on est freelance

En tant que freelance, il est fréquent de faire face au problème des factures impayées. Lorsque les délais de paiements sont longs cela peut même entrainer des répercussions sur votre activité… Quand à la fin du mois il vous faut payer votre loyer, votre matériel professionnel, vos déplacements ou encore subvenir à vos besoins personnels… Le retard des paiements et les impayés peuvent engendrer un véritable stress pour le freelance qu’il souhaite éviter à tout prix. Consultants SAP FI CO, développeurs web, architectes logiciels, consultants SAP, découvrez dans notre article comment gérer les impayés quand on est freelance !

✔️Gérer les impayés : relancer le client

En premier lieu, le point important est de s’assurer de préserver votre relation commerciale. Le retard de paiement peut être justifié… En effet, vous ignorez les raisons de ce retard. Il est possible que votre client rencontre des difficultés passagères au niveau de sa trésorerie par exemple. Dans un autre cas, s’il s’agit d’une grosse entreprise, généralement l’ordre de paiement doit être validé par une personne supplémentaire. Ce qui peut rallonger la procédure de paiement d’autant plus dans des structures très cloisonnées.

◼️ Envoyer un mail de relance à son client

En ayant en tête la possibilité de ces éventualités, commencez par envoyer un petit mail à votre client pour lui rappeler que l’une des factures demeure impayée. Si le règlement de la facture était un oubli de sa part, la situation se règlera très vite suite à votre email.

Il est vrai qu’il n’est pas toujours simple d’appeler son client pour lui parler de la facture impayée. C’est pourquoi les relances par email sont appréciées pour cette démarche. De plus il existe de nombreux outils de facturation qui permettent de relancer semi-automatiquement les clients par email en rappelant le montant de la facture. C’est par exemple le cas de Freebe, un outil de facturation pour freelances, qui permet de paramétrer ses email de relance. L’avantage est que le client aura vraiment l’impression de recevoir un email automatique. Il ne se sentira donc pas agressé par la relance.

>> Lire notre article : Club Freelance noue un partenariat avec Freebe.me pour mettre fin à vos tracas administratifs !

◼️ Envoyer un mail de relance ferme à son client

Cependant, si passé une semaine, votre email demeure sans réponse, nous vous recommandons d’envoyer un second email plus ferme à votre client. Vous pouvez même lui laisser un message vocal sur son répondeur.

Il est possible que votre client ne fasse pas suite à votre relance, voir même qu’il affirme avoir déjà procédé au règlement de votre facture, ou pire qu’il nie l’existence de celle-ci. La situation est plus délicate dans ce genre de circonstance, car vous avez à faire à un client de mauvaise foi.

Pour contrecarrer ce comportement, vous devrez lui rappeler des éléments factuels qu’il ne pourra pas spontanément contredire. C’est-à-dire, tout ce qui concerne le travail que vous lui avez fourni. Utilisez toutes les traces écrites des échanges que vous avez eus, le moment auquel vous lui avez adressé la facture. Mais aussi le nombre de jours précis qui lui était imparti pour payer, etc. 

Peu importe la réaction et l’attitude de votre client, vous devez toujours gardez votre sang-froid. Surtout ne le menacer pas et ne l’insulter pas, car ce comportement est pénalement répréhensible.

Si malgré vos différentes relances, votre client refuse toujours de régler votre facture, vous pouvez alors lui adresser une lettre de mise en demeure. 

✔️La mise en demeure de payer adressée au client

Une mise en demeure est une démarche consistant à inviter votre client à exécuter son obligation de paiement dans un certain délai. Mais aussi à l’avertir qu’en cas de non paiement de sa part, des poursuites judiciaires seront engagées contre lui. 

La mise en demeure est le dernier avertissement avant d’agir en justice. La mise en demeure de payer adressée au client s’effectue au travers d’une lettre de mise en demeure. Nous vous conseillons de rédiger cette lettre avec l’aide d’un avocat. En effet, cela apporte du crédit à votre démarche et une force contraignant supplémentaire pour votre client. Au sein de la lettre de mise en demeure vous devez reprendre les termes du contrat. Vous devez vous assurez de prouver que la prestation a été réalisée. Et enfin fixer une date limite de paiement avant que des poursuites judiciaires ne soient engagées.

La procédure de mise en demeure n’a aucun effet contraignant car il s’agit seulement d’une invitation à exécuter ses obligations. Mais sa force est qu’elle a un effet intimidant. En effet, son objectif est d’inciter votre client à exécuter le paiement pour éviter qu’une action en justice ne soit engagée. La mie en demeure a aussi des conséquences juridiques. En effet, la date d’envoi de la lettre sert de point de départ pour calculer les intérêts de retard de paiement en cas de litige. La mise en demeure sert d’autre part à prouver, en cas d’action judiciaire, que tout a été mis en œuvre pour résoudre à l’amiable le litige. 

◼️ Les mentions obligatoires de la mise en demeure

Pour être valable et non contestée par votre client, la mise en demeure doit contenir des mentions obligatoires :

  • la mention “mise en demeure” permettant d’exposer clairement votre intention
  • la date de sa rédaction
  • vos coordonnées et celles de votre client
  • un exposé de la situation litigieuse (facture arrivée à échéance qui est impayée)
  • la demande de règlement précisant le montant dû
  • le délai dans lequel la situation doit être régularisée (entre 1 et 2 semaines)

La mise en demeure, peut être délivrée par courrier recommandé avec accusé de réception. Mais aussi en ayant recours à un acte d’huissier de justice. Ces deux modes d’envoi vous assure de faire parvenir la mise en demeure à votre client et d’en conserver la preuve.  

◼️ Si la lettre de mise en demeure ne fonctionne pas

Pour la majorité des cas d’impayés, la lettre de mise en demeure réalisée avec l’aide d’un avocat fait réagir le client qui s’acquitte rapidement de sa dette. Concernant la minorité de client qui ne réagiront pas à la lettre de mise en demeure, il faudra adapter la suite de la procédure en fonction des éléments de preuve que vous détenez (l’exemplaire d’un devis contresigné par votre client, un contrat signé, une copie de la lettre de l’avocat et son recommandé, etc.).

Ce n’est qu’uniquement dans le cas où votre mise en demeure reste sans réponse que vous pourrez agir en justice. Vous pourrez alors exercer une procédure de recouvrement judiciaire. 

✔️Les actions judiciaires menées à l’encontre du client 

Les procédures de recouvrement judiciaire de créance sont des voies judiciaires permettant de contraindre votre client à exécuter son obligation de paiement. Pour ce faire, vous devez saisir le juge pour obtenir un titre exécutoire. Il s’agit de l’acte juridique vous permettant de forcer votre client à vous payer le montant de la facture. Il existe 3 procédures de recouvrement judiciaire.

◼️ La procédure d’injonction de payer

La procédure d’injonction de payer permet de demander au juge d’enjoindre à votre client de vous payer la somme due. Cette procédure est simple, rapide et peu coûteuse. Certaines conditions doivent être réunies, notamment s’agissant de la nature de votre créance. Votre requête devra être précise et être accompagnée de pièces justificatives. Vous devrez remplir le CERFA d’injonction de payer et vous adresser au tribunal compétent. Le juge rendra une ordonnance portant l’injonction de payer qui vous permettra de procéder à une saisie d’huissier si besoin.

◼️ La procédure de référé-provision

La procédure de référé-provision permet de réclamer au juge une provision, c’est-à-dire une somme d’argent destinée à recouvrer le paiement de votre créance. C’est une procédure rapide et peu coûteuse. Vous devrez justifier que votre créance n’est pas “sérieusement contestable”. C’est-à-dire que vous devrez avoir assez d’éléments de preuve pour affirmer que votre client a bien une dette envers vous. 

◼️ La procédure d’assignation au fond

La procédure d’assignation au fond est mise en œuvre lorsque l’injonction de payer et le référé-provision n’ont pas abouti. Mais aussi lorsque votre client risque de contester sa créance. Cette procédure est plus complexe, longue et coûteuse.

Dans le cas où votre client n’exécute pas la décision du juge, vous pourrez toujours faire appel à un huissier de justice. La mission de celui-ci est de mettre en œuvre des mesures d’exécution destinées à contraindre votre client. Cela peut être en se rendant par exemple à son domicile pour procéder à une saisie de biens. 

Vous souhaitez en avoir plus sur comment gérer ses revenus irréguliers ​de freelance ou plus généralement comment gérer son argent quand on est freelance informatique ? Découvrez notre dossier spécial ci-dessous pour tout savoir !

CTA gérer son argent freelance

Découvrez aussi notre article : Tous les frais à prévoir pour devenir freelance et nos fiches métiers consultant SAP et consultant SAP FI CO.

Rejoindre Club Freelance