Catégories
Nos actualités On parle de nous

Club Freelance devient Mindquest le 16 mai 2022

Club Freelance devient Mindquest ! Nous sommes heureux d’annoncer que Club Freelance, notre Marque de placement de consultants indépendants dans la technologie et l’informatique et Mindquest, notre marque de recrutement en CDI et à l’international, fusionnent le 16 mai 2022 pour n’en faire qu’une.  

Mais pourquoi cette fusion ? Que cela va-t-il changer pour nos clients et consultants partenaires ? Quelle est notre ambition ? Découvrez la réponse à toutes ces questions ci-dessous !

L’histoire de Club Freelance & Mindquest : deux marques pour deux positionnements  

Notre histoire a débuté en 2014, lorsque Thomas Delfort, ancien DSI de grandes multinationales et Manuela Garampon, experte en recrutement de profils IT, se sont associés pour créer Club Freelance : une startup pour aider les entreprises à couvrir l’ensemble de leurs besoins en expertise IT grâce à des services complets de recrutement de freelances. L’offre se veut disruptive et innovante. Avec une approche fondée sur l’humain et un accompagnement personnalisé auprès des clients et consultants dans l’objectif de répondre parfaitement à leurs besoins respectifs.

Après plusieurs années de développement et de nombreux recrutements réussis pour nos clients, un constat a émergé : les carrières dans l’IT ne sont plus linéaires et les professionnels sont de plus en plus nombreux à alterner périodes de freelancing et contrats en CDI au cours de leur parcours. Parallèlement, les entreprises sont face à un contexte conjoncturel instable et ont des besoins en évolution constante qui nécessitent soit de sécuriser les talents soit de bénéficier d’expertise temporaire.

Fort de ce constat, et afin de poursuivre notre croissance, nous avons décidé d’élargir notre offre et de nous étendre internationalement. C’est ainsi qu’en 2021, nous avons lancé une nouvelle marque : Mindquest.

Les objectifs sont clairs : étendre notre offre au recrutement en CDI et accompagner nos clients au-delà des frontières françaises afin de remplir toujours mieux notre mission : trouver les meilleurs profils pour nos clients et les meilleures opportunités pour nos candidats, quel que soit le statut. 


Pour en savoir plus, lisez notre annonce rebranding : Club Freelance devient Mindquest !


Club Freelance devient Mindquest, pourquoi fusionner nos deux marques ?

Avec l’élargissement de notre activité au recrutement en CDI et à l’international, cette fusion souhaite répondre à une nécessité de synergie entre nos différentes offres de services mais également à notre volonté d’extension sur de nouveaux marchés. D’autre part, elle s’inscrit dans notre projet de développement sur la scène internationale sous une marque unique. Nous souhaitons en effet optimiser la représentation de notre marque à l’étranger et accroître notre rayonnement sur le marché du recrutement tech et IT. De par ce fait, Club Freelance devient Mindquest !

Qu’est-ce que Mindquest ?

Mindquest deviens une société mondiale de services de recrutement informatique mettant en relation des entreprises et des professionnels de l’IT pour mener à bien des projets informatiques critiques au sein des entreprises, et ce quel que soit le type de contrat. 

Avec Mindquest notre mission est simple : nous sommes présents pour aider les entreprises à trouver les meilleurs professionnels de l’informatique pour leurs projets technologiques et accompagner les experts en informatique dans leur recherche des meilleures opportunités de carrière.

Pour cela nous fournissons aux entreprises et aux profils IT des services de recrutement complets et de haute qualité alliant la rapidité et la commodité des derniers outils numériques à une touche humaine. Ce qui fait de Mindquest à la fois une plateforme ouverte d’emplois numériques et un groupe dynamique d’experts en recrutement IT. 

Avec des bureaux à Londres, Paris et Barcelone, Mindquest s’appuie sur l’expérience antérieure de Club Freelance pour aider les entreprises et les experts des technologies informatiques à faire prospérer le secteur mondial de l’IT. De plus nous conservons la même équipe, seul le nom change.


Pour en savoir plus ne manquez pas de visionner le replay de notre Conférence Mindquest Connect !


Quels sont les impacts de notre fusion de marque pour votre compte sur notre plateforme ?  

Vous êtes client ? Qu’est ce que cela change pour vous ? 

A partir du 16 mai, Club Freelance devient Mindquest. En tant que client, vous pourrez désormais recruter les meilleurs talents tech & IT en freelance ou en CDI, en France ou à l’étranger, sur notre unique plateforme de recrutement : Mindquest !  

Cette dernière est une plateforme de recrutement ouverte de gestion de talents numériques soutenue par un groupe dynamique de recruteurs experts de l’IT. Une combinaison qui permet à Mindquest d’allier la vitesse et la commodité des derniers outils numériques avec les compétences et les relations humaines pour proposer une expérience partenaire fluide et efficace.  

Si vous avez déjà un compte client sur notre plateforme Club Freelance, vous pourrez simplement utiliser vos accès sur le site mindquest.io et vos données seront conservées. De la même manière, les modes d’accès à la plateforme resteront similaires : l’accès au profil des candidats restera identique et vous pourrez continuer de gérer de la même manière vos missions et contrats directement depuis votre espace personnel client ! De même, si vous avez des consultants sous contrats de mission dans votre entreprise ces derniers ne seront pas impactés.  

Vous n’avez pas encore de compte client sur notre plateforme ?

Vous n’avez pas encore de compte client sur notre plateforme ? Pas de panique, l’inscription est simple et rapide ! Tout ce que vous avez à faire est de créer votre profil en seulement quelques minutes et d’accéder à votre espace client pour poster votre premier besoin. Rapidement, un de nos Key Account Managers vous rappellera pour préciser vos attentes. Dès lors, vous recevrez une shortlist de candidats qualifiés spécifiquement pour répondre à votre projet (en moyenne sous 48h). Vous pourrez ensuite gérer l’ensemble du process de sélection et les entretiens via votre espace personnel et en mode collaboratif avec votre équipe. Une fois le candidat choisi, nous vous accompagnons dans le process d’onboarding et tout au long de la mission.  

Vous êtes consultants dans l’IT ? Qu’est-ce que cela change pour vous ? 

En tant que consultant dans l’IT, à partir du 16 mai vous pourrez retrouver sur mindquest.io toutes nos missions en freelance et en CDI, en France et à l’étranger.  

Si vous avez déjà un compte candidat sur notre plateforme de recrutement la fusion de nos marques ne changera rien pour vous ! Vous n’aurez pas besoin de recréer un compte car toutes vos données seront transférées sans aucune perte sur le site mindquest.io avec vos accès actuels. De la même manière, la navigation et notamment l’accès à nos offres resteront identiques et vous pourrez continuer de gérer vos alertes et vos candidatures ainsi que de postuler aux opportunités qui vous correspondent directement dans votre espace personnel Talent !  Enfin, si vous êtes actuellement en mission, ne vous préoccupez pas, cela n’aura pas d’impact sur vos contrats.   

Vous n’avez pas encore de compte personnel Talent sur notre plateforme ?

Vous n’avez pas encore de compte personnel Talent sur notre plateforme ? Pas de panique, l’inscription est simple et rapide ! Tout ce que vous avez à faire est de créer un profil en seulement 3 minutes. Dès lors, un de nos Talent Community Specialist vous rappellera rapidement pour comprendre vos aspirations. Vous recevrez ensuite directement des offres adaptées à vos critères et pourrez suivre facilement vos candidatures dans votre espace personnel.   

Quant à notre service d’accompagnement personnel, rien ne changera. Nos équipes continueront de vous apporter un accompagnement personnalisé et une sélection d’offres adaptées à votre profil. De même qu’un coaching tout au long des entretiens ainsi qu’un suivi tout au loin de vos misions. 

Club Freelance devient Mindquest, avez-vous des questions ?

Si vous avez des questions sur notre fusion de marque n’hésitez pas ! Notre équipe reste à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et pour continuer de vous accompagner au mieux dans la sélection des meilleurs professionnels de l’IT répondant à votre besoin, ainsi que dans la recherche des meilleures opportunités de missions correspondant à votre profil. 

Restez connecté, plus d’informations sont à venir prochainement…  

Mindquest 

Le match parfait entre entreprises et talents IT.

Catégories
Décideurs IT Nos actualités On parle de nous Talent strategy

Pénurie de talents IT : un risque supplémentaire en matière de cybersécurité – Tribune

La digitalisation de l’entreprise entraine un risque grandissant en terme de cybersécurité et les entreprises doivent se faire accompagner, malgré les tensions sur le marché de l’emploi IT.

Dans un monde où la technologie progresse à une vitesse fulgurante, la cybersécurité est devenue une préoccupation majeure pour les entreprises de toutes tailles. Or, un spectre inquiétant plane sur cette industrie : le manque de talents IT. Les organisations se retrouvent confrontées à un risque croissant de cyberattaques, exacerbé par ce déficit criant de compétences spécialisées.

Le cabinet d’analyse Asterès rapporte que jusqu’à 90 % des entités commerciales privées ont subi des cyberattaques. Ces incidents ont un impact financier non négligeable : en France, le coût des préjudices liés à ces attaques a atteint 2 milliards d’euros en 2022. On note que cette somme est en constante augmentation du fait de la sophistication progressive des menaces. Cette tendance représente une menace sérieuse, en particulier pour les petites et moyennes entreprises dont la maturité en terme de sécurité informatique est plus faible. Ainsi, 70 % d’entre elles sont déjà affectées.

Les ransomwares dominent le paysage des cybermenaces, représentant 50 % des incidents, suivis du phishing à 40 %, et des attaques par déni de service distribué à 10 %. Ces 2 dernières années ont été marquées par plusieurs attaques d’envergure en France, notamment contre des infrastructures essentielles et des institutions publiques, ce qui démontre la gravité de la situation.

D’un autre côté, les entreprises font face à une pénurie grandissante de talents spécialisés en cybersécurité. L’étude « Cybersecurity Workforce Study » de l’ISC2 révèle un déficit record de main-d’œuvre dans le secteur, avec 4 millions de postes vacants, malgré une croissance de 10 % des effectifs sur l’année précédente. La demande en professionnels qualifiés connaît une augmentation exponentielle, conséquence directe de l’expansion rapide du secteur.

Les entreprises, confrontées à des défis de sécurité de plus en plus complexes, s’efforcent de renforcer leurs équipes, mais se heurtent aux obstacles que représentent la durée et le coût de la formation, ainsi qu’à la méconnaissance des carrières en cybersécurité par les jeunes générations.

Cette pénurie entraîne des répercussions considérables pour les entreprises, notamment une vulnérabilité accrue face aux cyberattaques, une inflation des coûts liés à la cybersécurité et un frein à l’innovation.

En outre, le manque de personnel qualifié contraint souvent les entreprises à surcharger leurs équipes existantes, ce qui peut nuire à leur efficacité — 61 % des professionnels interrogés en témoignent.

En cybersécurité les menaces sont constantes et grandissantes et s’il ne faut pas tomber dans un alarmisme démesuré, il convient cependant de prendre la mesure du risque. Toutes les entreprises sont concernées y compris les plus petites :ne considérez pas passer sous le radar car votre entreprise à une notoriété limitée.

Lire la suite de l’article sur le Journal du Net.

Vous avez besoin d’aide pour mener à bien vos recrutements dans la cybersécurité ? Nous sommes là pour vous aider ! Transmettez votre besoin sur notre plateforme de recrutement et notre équipe d’experts en recrutement se chargera de vous sélectionner les meilleurs profils.

CTA poster un besoin

Catégories
Fiscalité, impôts & retraite Freelance informatique / tech

L’impact de la réforme de la dématérialisation des factures pour les freelances

Découvrez dans notre article tout ce que vous devez savoir sur l’impact de la réforme de la dématérialisation des factures pour les freelances.


A la recherche d’une opportunité ? Trouver une mission sur notre plateforme de recrutement de freelances et CDI, ou rejoignez Mindquest pour ne manquer aucune offres de missions dans la finance et l’IT !

trouver une opportunité

Qu’est-ce que la dématérialisation des factures ? 

La dématérialisation des factures consiste à remplacer les factures papier par des factures électroniques. C’est-à-dire des documents numériques authentiques, sécurisés et non modifiables. Cette réforme vise à simplifier les échanges entre les entreprises. Mais aussi à réduire les coûts administratifs et à améliorer la lutte contre la fraude à la TVA. Elle favorise aussi la transition écologique. 

La dématérialisation des factures est déjà obligatoire depuis 2020. Ceci pour les factures adressées au secteur public, via le portail Chorus Pro. Elle sera progressivement étendue à toutes les factures émises entre les entreprises assujetties à la TVA en France, à partir du 1er septembre 2026. Les entreprises devront également transmettre à l’administration fiscale les données de facturation. Ainsi que les données relatives aux opérations non domestiques ou avec une personne non assujettie. 

Quels sont les avantages et les inconvénients de la réforme de la dématérialisation des factures pour les freelances ? 

La réforme de la dématérialisation des factures peut avoir des impacts positifs ou négatifs pour les freelances, selon leur situation. 

Les avantages de la réforme de la dématérialisation des factures pour les freelances

  • La dématérialisation des factures offre plusieurs avantages aux freelances. Elle leur permet de gagner du temps et de l’argent. Ceci en évitant les tâches liées à l’impression, à l’envoi, à la réception et au classement des factures papier. De plus, elle facilite un suivi plus rapide et plus facile des paiements grâce à la traçabilité des factures électroniques.
  • La dématérialisation des factures présente des avantages supplémentaires. Elle facilite les relations avec les clients en réduisant les risques d’erreur. Mais aussi de perte ou de retard dans la transmission des factures. De plus, elle favorise la confiance et la transparence en garantissant l’authenticité, la sécurité et l’intégrité des factures électroniques.
  • La dématérialisation des factures peut enfin contribuer à la protection de l’environnement. Ceci en limitant la consommation de papier, d’encre et d’énergie liée à la production et au transport des factures papier. 

Les inconvénients de la réforme de la dématérialisation des factures pour les freelances

  • La dématérialisation des factures peut impliquer pour les freelances de s’adapter à de nouvelles modalités de facturation. Ceci en se conformant aux spécifications techniques et aux procédures définies par l’administration fiscale. Ils devront notamment utiliser une plateforme de dématérialisation homologuée par la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP), comme le portail Chorus Pro. Ou une plateforme de dématérialisation partenaire (PDP).
  • La dématérialisation des factures peut également entraîner des coûts supplémentaires pour les freelances. Ceci en fonction de la solution technique qu’ils choisiront pour émettre et recevoir leurs factures électroniques. Ils devront notamment s’équiper d’un matériel informatique adapté et d’une connexion internet fiable. Mais aussi d’un logiciel de facturation compatible avec les normes de la facturation électronique. 
  • La dématérialisation des factures peut enfin poser des problèmes de sécurité et de confidentialité pour les freelances, en cas de piratage, de vol ou de perte de leurs données de facturation. Ils devront donc veiller à respecter les règles de protection des données personnelles et à sauvegarder régulièrement leurs factures électroniques. 

Selon Marc Wolff, fondateur de Stratow « la future transmission automatisée des factures assurera une certitude de réception des factures sans délais par les clients. Mais pour pouvoir émettre la facture il faudra toujours avoir un numéro de bon de commande et donc etre bon en administratif.  »

La TVA et les freelances, êtes-vous assujettis ? 

En tant que freelance, vous pouvez être assujetti à la TVA ou en être exonéré, en fonction de votre statut et de votre chiffre d’affaires.  
 
En principe, en relevant de la micro-entreprise, vous ne facturez pas la TVA puisque vous bénéficiez du dispositif de « franchise en base de TVA« . Vous ne déduisez donc pas de TVA. Vous devez alors mentionner sur vos factures : « TVA non applicable, art. 293 B du CGI ». 

Cependant, vous devez respecter certains seuils de chiffre d’affaires annuel pour bénéficier de cette exonération :

  • 91 900€ (sans dépasser le seuil majoré de 101 000€) pour les activités de vente 
  • 36 800€ (sans dépasser le seuil majoré de 39 100€) pour les prestations de service 

La franchise de TVA est d’ailleurs accessible à toutes les entreprises qui ne dépassent pas ces seuils.


Découvrez aussi notre article 4 conseils pour bien gérer ses finances en freelance !


Se mettre en conformité

Pour se conformer à la réforme de la facturation électronique, les freelances devront adapter leurs outils de réception et d’émission de factures pour respecter le nouveau format de facture électronique. Ce format doit être compréhensible par l’intelligence artificielle et comporter un certain nombre de données structurées. Les formats de factures non structurés, comme le JPEG ou le PDF, ne seront plus autorisés. 

En outre, les freelances devront transmettre à l’administration fiscale les données de facturation, ainsi que les données relatives aux opérations non domestiques ou avec une personne non assujettie. Pour cela, ils pourront utiliser le portail Chorus Pro, déjà utilisé pour les contrats conclus par l’État, les collectivités territoriales et les établissements publics. 

Pour conclure

En conclusion, la réforme de la facturation électronique est un défi pour les freelances, mais elle représente également une opportunité de modernisation et d’optimisation de leur activité. Il est donc essentiel de bien comprendre les implications de cette réforme et de se préparer en conséquence sans attendre. 

En effet d’après Marc Wolff le fondateur de Stratow,  « avec ou sans le calendrier de la facture électronique, les avantages sont multiples à passer à la facture mais il faudra adopter un outil de facturation SAAS, car la facture word ou excel c’est fini ! »  


A la recherche d’une opportunité ? Trouver une mission sur notre plateforme de recrutement de freelances et CDI, ou rejoignez Mindquest pour ne manquer aucune offres de missions dans la finance et l’IT !

trouver une opportunité

Catégories
Professionnels de la Finance

Qui recrute le plus dans la finance ? Infographie

Qui recrute le plus dans la finance ? Pour en savoir plus sur les tendances de recrutement dans la finance, Mindquest a réalisé une étude de 2003 jobs venant des compagnies du CAC 40, du SBF 120, des Licornes, et d’autres GE et ETI faisant parties des compagnies actives sur Bullhorn de Mindquest. Découvrez les résultats de l’étude ci-dessous dans notre infographie.


Savez-vous comment réussir en tant que consultant financier indépendant ? Découvrez la réponse dans notre guide pratique pour bien vous lancer et développer votre activité de freelance en finance !


Infographie : étude des jobs de la finance

Qui recrute le plus dans la finance ?

D’après notre étude, les cinq entreprises qui recrutent le plus dans la finance sont la Société Générale, le Crédit Agricole, BPCE, Bouygues et Veolia. Concernant les secteurs les plus en demande de professionnels dans la finance on retrouve le secteur des Services Financiers en première position. Puis le secteur des énergies et utilités et en troisième position le secteur de l’agro-alimentaire. Enfin en quatrière position on retrouve le secteur de la construction et enfin le secteur des assurances.

Il est intéressant de remarque qu’en France la majorité des recrutements dans la finance (68%) s’effectue en région Île-de-France.

Quels sont les profils les plus recherchés dans la finance ?

Sur la base des données de notre étude nous avons également analysé quels étaient les profils de candidats les plus demandés dans le domaine de la finance. Parmi les profils les plus recherchés, on retrouve ainsi les controleurs de gestion, les comptables, les analystes financiers, les DAF/RAF et les profils Rik (Risk manager, Risk analyst…).


Vous souhaitez découvrir notre service de recrutement de consultants dans la finance ? Postez votre besoin ou découvrez nos offres de missions directement sur notre plateforme Mindquest Finance !

Découvrir nos services

Catégories
Professionnels de la Finance

Le freelancing dans la finance, un secteur en pleine transformation !

Le freelancing dans la finance est un secteur en pleine transformation ! Découvrez avec cet article quelles sont les caractéristiques du secteur financier d’entreprise ainsi que les tendances actuelles du secteur financier pour les freelances !


Savez-vous comment réussir en tant que consultant financier indépendant ? Découvrez la réponse dans notre guide pratique pour bien vous lancer et développer votre activité de freelance en finance !

guide pratique le freelancing dans la finance

1. Caractéristiques du secteur financier d’entreprise

L’univers de la finance d’entreprise est un domaine essentiel au fonctionnement de toute organisation. Il s’agit en effet d’une discipline qui englobe un ensemble de principes, de pratiques et de décisions cruciales pour la gestion efficace des ressources financières d’une entreprise.

La finance d’entreprise repose sur des concepts fondamentaux tels que la gestion du capital, la prise de décision financière, la gestion des risques, l’analyse financière, la planification budgétaire et bien plus encore. Elle guide ainsi les entreprises dans leurs choix stratégiques, qu’il s’agisse d’investir dans de nouveaux projets, de financer leur expansion, d’acquérir d’autres entreprises, ou encore de répartir les bénéfices entre les actionnaires.

🚀 Zoom sur les professionnels de la finance en entreprise :

Les professionnels de la finance en entreprise jouent un rôle critique dans la gestion financière et stratégique des organisations. Ils sont responsables de la surveillance, de l’analyse et de la gestion des ressources financières de l’entreprise, contribuant ainsi à sa stabilité et à sa croissance. Voici ci-dessous une liste non exhaustive des métiers clés de la finance d’entreprise :

2. Le freelancing dans la finance : l’évolution du secteur financier pour les freelances

Le freelancing, est devenu une option de plus en plus populaire pour de nombreux professionnels. En effet, d’après une étude réalisée par l’Union des auto-entrepreneurs (UAE) en 2020, il y aurait plus d’un million de micro-entrepreneurs en France, représentant une partie significative des travailleurs indépendants.

Il existe en effet des freelances dans l’informatique, la tech, le digital, le marketing, le graphisme etc., et aujourd’hui les secteurs financiers se sont aussi ouvert à ce nouveau mode de travail.

Ces dernières années, le secteur financier a en effet connu une évolution significative qui a permis de contribuer à la démocratisation du freelancing dans la finance. Les freelances en finance se multiplient et les entreprises à la recherche d’experts financiers indépendants sont de plus en plus nombreuses. Les ESN annoncent même une croissance à venir du secteur financier​ de 45% ! (source : étude Numeum, septembre 2023). Ainsi aujourd’hui la finance aussi passe par le freelancing !

freelancing dans la finance, les ESN annoncent même une croissance à venir du secteur financier​ de 45%

2.1. Le freelancing dans la finance : les dernières tendances constatées dans le secteur de la finance

🚀 Accroissement de la volonté de devenir freelance en finance

Le freelancing explose ! La finance étant un secteur regroupant un vaste ensemble de services, il est naturel que les professionnels de la finance bénéficiant d’une expertise pointue et d’une spécialisation dans un service financier en particulier aient considéré que le freelancing puisse être une bonne opportunité pour faire valoir leur expertise.

Ainsi, de plus en plus d’experts en finance spécialisés dans des services financiers tels que la comptabilité, la planification financière, la gestion de trésorerie, les analyses financières etc., se tournent vers le freelancing. Aujourd’hui, 27 % des freelances évoluent dans les métiers finance & gestion, contre 23% dans l’IT. Le contexte est ainsi de plus en plus favorable au freelancing​ dans la finance ! (Source Datastorm)

Le freelancing explose

🚀 Freelancing dans la finance : accroissement des besoins en freelance finance

D’autre part, suivant cette même tendance, un besoin croissant d’experts en finance s’est fait ressentir du côté des entreprises. Les entreprises reconnaissent en effet la valeur de l’expertise financière indépendante et font de plus en plus appel à des freelances pour obtenir des conseils et des services spécialisés. Généralement les entreprises font appel à des freelances en finance pour des projets ponctuels.

Ou alors pour bénéficier d’une expertise stratégique et de compétences techniques spécifiques. Engager des freelances en finance offre également flexibilité et agilité. Ce qui permet de faire face aux fluctuations de la demande. C’est une bonne solution pour les entreprises avec des ressources limitées.

Beaucoup de freelances sont d’ailleurs en temps partiel chez plusieurs clients​.

2.2. Pourquoi a-t-on plus besoin de consultants indépendants dans la finance ?

D’autres raisons ont également contribuées à l’accroissement des besoins de consultants indépendants dans la finance :

🚀 Numérisation du secteur financier

Tout d’abord avec la numérisation croissante du secteur financier, les compétences technologiques sont devenues de plus en plus importantes. Les institutions financières sont de plus en plus à la recherche de professionnels ayant des compétences pointue en programmation. Mais aussi en analyse de données, en cybersécurité, en intelligence artificielle et en blockchain. Ceci pour faire face aux défis technologiques et saisir les opportunités offertes par les innovations numériques. Ainsi, la fonction se transforme grâce aux nouvelles technologies et au digital : IA, Data Science, Cloud, Cybersécurité​…

La fonction se transforme grâce aux nouvelles technologies et au digital

🚀 Émergence des entreprises FinTech

L’émergence des entreprises FinTech a également entraîné une demande croissante de talents finance dans ce domaine. Les FinTech ont besoin de profils techniques et financiers capables de développer et de mettre en œuvre des solutions innovantes. Mais aussi capables de repenser les modèles d’affaires traditionnels et d’améliorer l’expérience client dans le secteur financier.

🚀 Réglementations financières

Les réglementations financières de plus en plus strictes ont aussi conduit à une demande accrue de professionnels de la conformité et de la gestion des risques. Les entreprises financières recherchent des experts capables de s’assurer que les opérations sont conformes aux réglementations en vigueur. Mais aussi capables de mettre en place des mécanismes de contrôle interne solides.

🚀 Durabilité et les critères ESG

Enfin l’accent croissant sur la durabilité et les critères ESG a également eu un impact sur le recrutement de freelance dans le secteur financier. Les entreprises recherchent des consultants qui comprennent les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance. Et donc qui peuvent intégrer ces considérations dans leurs décisions d’investissement et de gestion des risques.


Découvrez nos articles Comment trouver des missions freelance en finance et Être freelance en finance : tout savoir !


3. Notre constat : la finance, un secteur en pleine transformation !

Voici ci-dessous trois tendances clés à retenir :

3.1. Évolution technologique

Nous vivons dans un environnement économique dégradé marqué par l’incertitude et la volatilité. Face à ce constat, les directions financières ont plus que jamais besoin d’agilité. Elles intensifient leurs investissements dans la digitalisation.

La technologie et le digital joueront un rôle prépondérant pour faire face aux défis de demain et générer de la valeur.

3.2. Gestion des talents

La gestion et l’attractivité des talents est l’une des priorités majeures des directions financières. Dans ce contexte, le freelancing explose !

  • D’une part, il y a de plus en plus de consultants qui se lancent dans le freelancing.
  • D’autre part, les directions financières et ressources humaines s’ouvrent de plus en plus à ce mode de fonctionnement et en comprennent les avantages.

3.3. Nouveaux enjeux

  • Améliorer le pilotage de la performance et la gestion du cash et des financements.
  • Intégrer les enjeux RSE à la stratégie globale.
  • Faire évoluer les compétences des collaborateurs. L’évolution technologique du métier nécessite d’élever le niveau des équipes sur la digitalisation et l’exploitation des dernières évolutions des systèmes d’informations.

4. Ce qu’il faut retenir sur le marché de la finance & le freelancing dans la finance

L’accroissement des besoins des entreprises en profils experts en finance nous amène à un constat : il y a une forte pénurie de talents dans la finance ! Il y a un vrai besoin des entreprises et une grande difficulté à recruter des candidats en finance qualifiés pour répondre à ces besoins.

Le freelancing dans la finance : une pénurie de talents dans la finance

5. Le freelancing dans la finance : conclusion

Le secteur de la finance d’entreprise est en pleine transformation, il se développe et se popularise. Les freelances en finance sont de plus en plus nombreux et les entreprises sont de plus en plus en demande de leur expertise pointue. Aujourd’hui, le freelancing dans le secteur de la finance représente bien plus qu’une simple alternative au travail traditionnel. C’est une voie empreinte d’opportunités stimulantes pour les professionnels de la finance désireux de prendre en main leur carrière et d’explorer l’indépendance tout en confrontant les défis inhérents à ce mode de travail dynamique. Les entreprises doivent surtout miser sur l’attraction et la rétention de talents pour surpasser la concurrence et se frayer un accès direct aux meilleurs profils de freelances dans la finance.


Vous souhaitez découvrir notre service de recrutement de consultants dans la finance ? Postez votre besoin ou découvrez nos offres de missions directement sur notre plateforme Mindquest Finance !

Découvrir nos services

Catégories
Admin & légal Freelance informatique / tech

Le nouveau guichet unique de l’INPI simplifie les formalités des auto-entrepreneurs

Depuis le 1er janvier 2023, les auto-entrepreneurs sont tenus d’effectuer l’ensemble de leurs formalités par le biais du tout nouveau Guichet Unique des formalités d’entreprises, supervisé par l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI). Ce guichet unique de l’INPI représente désormais le seul point officiel où les auto-entrepreneurs peuvent réaliser les démarches liées à la création, la modification, ou la cessation de leur micro-entreprise.


A la recherche d’une opportunité ? Trouver une mission sur notre plateforme de recrutement de freelances et CDI, ou rejoignez Mindquest pour ne manquer aucune offres de missions dans la finance et l’IT !

trouver une opportunité

Le guichet unique, une nouveauté de l’INPI

Conformément aux dispositions de la loi PACTE du 22 mai 2019, un Guichet Unique dédié aux formalités d’entreprises a été progressivement instauré à partir du 1er juillet 2021 par le gouvernement, sous la tutelle de l’INPI. Le guichet unique de l’INPI a été ouvert au public le 1er janvier 2022. Ceci permettant ainsi d’effectuer des tests et de corriger d’éventuels problèmes tout au long de l’année 2022.

Depuis le 1er janvier 2023, il est obligatoire pour les auto-entrepreneurs d’accomplir toutes leurs démarches via ce Guichet Unique de l’INPI. Ce dernier est désormais le seul portail officiel pour entreprendre toutes les formalités. Que ce soit pour la création, la modification, ou la fermeture de leur micro-entreprise.

Il est important de noter que cette nouveauté ne concerne pas seulement les auto-entrepreneurs, mais s’applique également à toutes les autres formes juridiques d’entreprises, telles que les SAS, SARL, SASU, etc.

Le rôle du Guichet Unique pour l’auto-entrepreneur

Le Guichet Unique de l’INPI a été créé dans le but de simplifier les démarches administratives des entreprises en France. Il centralise toutes les formalités auxquelles les travailleurs indépendants peuvent être confrontés.

Avec ce guichet unique, il n’est plus nécessaire d’identifier le Centre de Formalités des Entreprises (CFE) compétent pour accomplir les formalités de création, de modification, ou de radiation d’une auto-entreprise. Auparavant, plusieurs sites officiels coexistaient. Il y avait en effet les sites d’Infogreffe.fr, Guichet-entreprises.fr, Autoentrepreneur.urssaf.fr, et Cfe-metiers.com. Cela rendait complexe le choix du site pour effectuer les démarches.

Grâce au guichet unique, l’INPI transmettra automatiquement le dossier au bon CFE, en fonction des activités déclarées par l’auto-entrepreneur. Cela signifie que la multiplicité des services à contacter n’est plus un problème. Car le guichet unique se charge de transmettre les formalités aux interlocuteurs appropriés.

Il est important de noter que les CFE n’ont pas été supprimés. Le guichet unique a été instauré pour faciliter le traitement en diffusant les informations aux services concernés.


Vous souhaitez vous lancer en freelance ? N’hésitez pas à télécharger notre guide pratique de démarrage en freelance pour bien débuter votre activité de consultant indépendant.

Télécharger le guide

Utilisation du Guichet Unique pour l’auto-entrepreneur

Pour immatriculer votre auto-entreprise et lui donner une existence légale, vous devez effectuer la formalité de création via le guichet unique électronique de l’INPI.

L’inscription en tant qu’auto-entrepreneur sur le guichet unique de l’INPI implique la création d’un compte sur le site formalites.entreprises.gouv.fr (redirigé vers le site procedures.inpi.fr). Vous devrez ensuite sélectionner « Déposer une formalité de création d’entreprise (sur Guichet unique) ». Il vous sera demandé de choisir « Entrepreneur Individuel » et de déclarer le statut micro-entrepreneur.

Une fois le formulaire rempli, vous devrez fournir les pièces justificatives nécessaires. Cela comprend la pièce d’identité, le justificatif de domicile, la déclaration de non-condamnation, etc. À noter que la création de votre micro-entreprise via le guichet unique de l’INPI est entièrement gratuite. Sauf pour les activités d’agent commercial où des frais d’inscription au Registre Spécial des Agents Commerciaux (RSAC) s’appliquent (environ 25€).

Cependant, le guichet unique ne propose pas d’accompagnement pour les déclarants. Il est donc recommandé de se faire assister lors de la création de votre micro-entreprise pour éviter des choix coûteux.

Modification et Radiation de l’auto-entreprise

Toute modification sur votre micro-entreprise, telle que le changement d’adresse ou la modification d’une activité, se fait également sur la plateforme du guichet unique. Elle redirige ainsi vers le site guichet-entreprises.fr, géré également par l’INPI.

La radiation de votre auto-entreprise, doit également être effectuée sur le portail de l’INPI, qui redirige vers guichet-entreprises.fr. Ceci qu’il s’agisse d’une cessation définitive ou d’une suspension temporaire. Cependant, il est important de noter que les déclarations de chiffre d’affaires, les paiements de cotisations sociales, etc., doivent toujours être effectués sur le site autoentrepreneur.urssaf.fr.


Découvrez nos articles Micro-entreprise et SASU, quel statut choisir en freelance ? et Statut de freelance : Quel statut vous conviendrez le mieux ? !


La création du Registre National des Entreprises (RNE)

La Loi PACTE a également prévu la création d’un Registre National des Entreprises (RNE) opéré par l’INPI. Ce registre centralise toutes les informations sur la vie juridique des entreprises. Il remplace ainsi le Registre National du Commerce et des Sociétés (RNCS), le Répertoire des Métiers (RM), et le Registre des Actifs Agricoles (RAA).

Depuis le 1er janvier 2023, ces trois registres ont disparu, et toute création de micro-entreprise entraîne automatiquement l’immatriculation au RNE. En fonction de l’activité, l’immatriculation peut également se faire dans un autre registre. Le RCS (Registre du Commerce et des Sociétés) pour les commerçants. Ou alors le RSAC (Registre Spécial des Agents Commerciaux) pour les agents commerciaux. Ou uniquement au RNE pour les artisans et les professions libérales. Le RNE est accessible au public et peut être consulté sur le site data.inpi.fr.


A la recherche d’une opportunité ? Trouver une mission sur notre plateforme de recrutement de freelances et CDI, ou rejoignez Mindquest pour ne manquer aucune offres de missions dans la finance et l’IT !

trouver une opportunité

Catégories
Professionnels de la Finance

Le profil du freelance en finance : infographie

En début d’année, Mindquest a étendu son expertise au secteur financier en lancant l’offre de recrutement Mindquest Finance ! Depuis près d’un an, nous proposons ainsi à nos clients de les accompagner dans le recrutement de leurs prochains freelances en finance pour mener à bien leurs projets stratégiques. D’autre part nous aidons les consultants financiers à trouver les offres de missions qui leur correspondent le mieux. Ceci en leur proposant une sélection des meilleurs oppportunités de missions freelance en finance du marché. Ainsi, après presque un an de recrutement dans le secteur financier, nous sommes en mesure de vous proposer, sur la base de notre base de données, un appercu des caractéristiques du profil du freelance en finance.


Vous souhaitez découvrir notre service de recrutement de consultants dans la finance ? Postez votre besoin ou découvrez nos offres de missions directement sur notre plateforme Mindquest Finance !

Découvrir nos services

Infographie : le profil du freelance en finance

Profil du freelance en finance : qui sont les freelances en finance ?

D’après notre base de données, les freelances qui exercent dans le domaine de la finance sont plutôt majoritairement des hommes. Cependant nous avons tout de même près de 31% de femme qui travaillent dans la finance dans notre base de données.

Concernant l’expérience dans le domaine, nous constatons, d’après nos données, que les consultants financiers avec lesquels nous travaillons sont majoritairement des experts du domaine financier. En effet, près de 76% d’entre eux ont plus de 7 ans d’expérience ! Alors que nous comptons seulement 13% de juniors dans notre base de données.

D’autre part, une grande majorité (70%) des consultants financiers présents dans notre base de donénes sont localisés en Île-de-France. On constate alors une disparité concernant la localisation des professionels de la finance exercant en freelance. Les régions sont délaissées au profit de la capitale.

Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez notre article : Être freelance en finance : tout savoir !

Les métiers phares de la finance

La finance est un domaine vaste et diversifié, offrant de nombreuses opportunités de carrière. Parmi les consultants présents dans notre base de données, trois métiers phares sont ressortis en majorité :

  • Les comptables : les comptables sont responsables de la tenue des livres comptables, de l’enregistrement des transactions financières, de la préparation des déclarations fiscales et de la production de rapports financiers. Ils fournissent une vue détaillée et précise de la situation financière d’une entreprise.
  • Les contrôleur financiers : les contrôleurs financiers supervisent la comptabilité d’une entreprise, s’assurant de l’exactitude des rapports financiers et de la conformité aux normes comptables. Ils peuvent également jouer un rôle dans la gestion des risques financiers et la mise en œuvre de politiques financières.
  • Les DAF ou directeurs administratifs et financiers : les DAF sont des cadres supérieurs qui supervisent à la fois les fonctions administratives et financières d’une entreprise. Ils jouent un rôle clé dans la planification financière, la gestion des risques, la prise de décisions stratégiques et la communication avec les parties prenantes.

Ces professionnels sont en effet très demandés et jouent un rôle important dans la gestion financière des entreprises.


Savez-vous comment réussir en tant que consultant financier indépendant ? Découvrez la réponse dans notre guide pratique pour bien vous lancer et développer votre activité de freelance en finance !


Une rémunération non négligeable

La rémunération ou TJM des freelances en finance peut varier de quelques dizaines à plusieurs centaines d’euros par jour. Ces variations dépendent des facteurs suivants :

  • l’expérience,
  • les compétences spécifiques,
  • la localisation géographique,
  • le domaine d’expertise,
  • la demande du marché,
  • la complexité des projets.

D’après notre base de données, le TJM des professionnels de la finance évoluant en freelance se trouve dans une fourchette assez large. En effet, le TJM démarre aux alentours de 400 euros pour un freelance financier junior et peut aller jusqu’à dépasser les 1000 euros pour un consultant financier sénior.


Vous souhaitez découvrir notre service de recrutement de consultants dans la finance ? Postez votre besoin ou découvrez nos offres de missions directement sur notre plateforme Mindquest Finance !

Découvrir nos services

Catégories
Freelance informatique / tech Se financer

4 conseils pour bien gérer ses finances en freelance

Trouver des clients, assurer ses missions… Ce n’est pas toujours évident de dégager du temps pour gérer ses finances quand on est freelance. C’est pourtant essentiel ! Voici 4 conseils pour gérer efficacement vos finances professionnelles. C’est parti ?


A la recherche d’une opportunité ? Trouver une mission sur notre plateforme de recrutement de freelances et CDI en finance, ou rejoignez Mindquest pour ne manquer aucune offres de missions dans la finance et l’IT !

trouver une opportunité

1. Suivre régulièrement sa trésorerie

L’essentiel pour bien gérer vos finances, c’est d’avoir de la visibilité sur votre trésorerie. Pas besoin de modéliser un tableau Excel de 36 lignes et 21 colonnes pour cela. Il vous suffit de vous poser quelques minutes et déterminer : 

  • L’argent qui rentre : vous pouvez catégoriser cela selon vos différents clients, et vos différentes sources de revenus si vous en avez plusieurs. 
  • L’argent qui sort : logiciels, prestataires, Urssaf, rémunération… Estimez le montant moyen de vos dépenses tous les mois pour comprendre combien vous devez facturer.

Faites cela pour le mois en cours, mais également sur les mois qui arrivent à partir des contrats et des devis que vous avez signés. C’est toujours important d’avoir de la visibilité !

Vous avez besoin de plus de données sur votre activité ? Optez pour un logiciel qui vous facilite le travail ! On vous en recommande un à la fin de notre article.

2. Anticiper, c’est la clé

L’anticipation, c’est peut-être ce qu’il y a de plus important quand on parle d’argent ! Pensez donc, tous les mois, à laisser un solde minimum sur votre compte pour faire face aux dépenses qui vont arriver les prochains mois

Prenons un exemple très simple avec l’Urssaf si vous êtes en micro-entreprise : imaginons que vous payez tous les mois l’Urssaf. Vous avez fait un super mois en juillet, disons 10K€ de revenus. Vous décidez de vous verser une belle rémunération et il ne vous reste plus rien à la fin du mois. L’activité ralentit un peu en août et vous ne facturez presque pas, ou alors vos clients tardent à vous régler. Aïe… Début septembre, vous allez devoir débourser dans les 2 000 € de cotisations. Si vous ne l’avez pas anticipé, ça peut faire mal ! 

C’est la même chose pour les impôts tous les ans. Anticiper vous permettra de ne pas vous faire surprendre et ne pas créer un gros trou dans votre trésorerie, ce qui peut être fatal !

3. Attention aux délais de paiement

Comme l’Urssaf et la TVA que vous ne payez pas immédiatement, il est très important de faire attention aux délais de paiement avec vos clients et vos fournisseurs. C’est ce qu’on appelle le Besoin en Fonds de Roulement. Le fameux BFR !

Pour faire simple, ce sont les besoins de trésorerie qui sont créés en fonction du moment où vous payez vos fournisseurs, et où vos clients vous payent. 

Petit exemple : vous facturez 5 000 € sur un mois, et vos dépenses sont de 4 000 €. Super, vous gagnez de l’argent. 1 000 €. Par contre, imaginez que vous devez payer vos dépenses tout de suite, et que vos clients vous payent dans 2 mois. Pendant 2 mois, vous êtes à -4 000 € sur votre compte. 

C’est un raisonnement très simplifié, mais vous avez compris le sens : il est essentiel de vous faire payer le plus rapidement possible, ou de maîtriser les conséquences de vos différents délais de paiement.

4. Utiliser les bons outils

Alors, nous en sommes bien conscients, ce n’est pas simple de gérer tout ça ! Surtout quand on a un emploi du temps bien chargé. Mais heureusement, il existe des outils pour gérer vos finances.

C’est le cas de notre partenaire Blank, un compte pro en ligne pour les indés, qui vous permet d’ouvrir votre compte pro en 5 min et gérez vos finances en toute simplicité.

En quelques minutes, vous pouvez commencer à : 

  • Vous faire payer et régler vos dépenses
  • Suivre simplement votre trésorerie 
  • Faire vos devis et vos factures
  • Automatiser vos déclarations Urssaf
  • Transférer en quelques clics vos documents à votre comptable 

Et ça tombe bien, nous vous avons négocié une super offre partenaire à ne pas manquer : 80 € offerts dès l’ouverture de votre compte pro Blank


A la recherche d’une opportunité ? Trouver une mission sur notre plateforme de recrutement de freelances et CDI en finance, ou rejoignez Mindquest pour ne manquer aucune offres de missions dans la finance et l’IT !

trouver une opportunité

Catégories
Fiches métiers Professionnels de la Finance

Contrôleur financier : fiche métier

Un contrôleur financier, est un professionnel chargé de superviser et de gérer les aspects financiers d’une organisation. Dans cet article nous détaillerons le rôle du contrôleur financier, le salaire de ce professionnel de la finance, les formations à suivre et le processus pour devenir contrôleur financier.


Trouvez une mission de contrôleur financier sur notre plateforme de recrutement de freelances et CDI en finance, ou rejoignez Mindquest pour ne manquer aucune offres de missions dans la finance !

trouver une mission

1. Le rôle d’un contrôleur financier :

Le contrôleur financier occupe une position clé au sein des entreprises. Il joue en effet un rôle essentiel dans la gestion et la supervision des aspects financiers. Il s’agit ainsi d’un professionnel spécialisé dans l’analyse des données financières et la mise en place de procédures de contrôle. Mais aussi la contribution à la prise de décisions stratégiques de l’entreprise.

2. Les missions du contrôleur financier

Les missions du contrôleur financier sont variées et cruciales pour la stabilité économique de l’entreprise. Parmi ses responsabilités principales, on peut en effet citer les différentes missions ci-dessous.

2.1. Analyse Financière

Le contrôleur financier est chargé d’analyser les états financiers de l’entreprise afin d’évaluer sa performance globale. Cela inclut ainsi l’identification des tendances financières et la détection des écarts par rapport aux objectifs préétablis. Ainsi que la formulation de recommandations pour améliorer la rentabilité et l’efficacité opérationnelle. Il peut également participer à des audits internes pour assurer la précision des données financières.

2.2. Contrôle Interne

La mise en place de procédures de contrôle interne est une responsabilité clé du contrôleur financier. Cela implique ainsi la conception et la mise en œuvre de politiques visant à minimiser les risques financiers. Mais aussi à assurer la conformité aux normes comptables et réglementaires, et à prévenir les fraudes. D’autre part il collabore souvent avec les services juridiques et de conformité pour garantir que l’entreprise respecte toutes les obligations légales.

2.3. Reporting

Le contrôleur financier est responsable de la production de rapports financiers réguliers destinés à la direction, aux actionnaires et parfois aux autorités de régulation. Ces rapports peuvent ainsi comprendre des analyses de rentabilité et des projections financières. Mais aussi des commentaires explicatifs sur les performances passées et futures. La clarté et la précision de ces rapports sont essentielles pour aider les parties prenantes à prendre des décisions éclairées.

2.4. Prévisions et Budgets

En collaboration avec les différentes directions de l’entreprise, le contrôleur financier participe à l’élaboration des budgets annuels et des prévisions financières à moyen et long terme. Il joue ainsi un rôle crucial dans l’allocation des ressources financières en fonction des objectifs stratégiques de l’entreprise. Ceci tout en veillant à l’optimisation des coûts et à la maximisation des revenus.

2.5. Conseil Stratégique

Le contrôleur financier ne se limite pas à des tâches purement administratives. En tant que conseiller stratégique, il utilise son expertise financière pour conseiller la direction sur les décisions stratégiques. Cela peut inclure des analyses de rentabilité des investissements, des recommandations sur la structuration financière et des évaluations de la viabilité financière de nouveaux projets.

3. Les compétences

Le contrôleur financier doit posséder un ensemble diversifié de compétences techniques, analytiques, interpersonnelles et de gestion pour exceller dans son rôle clé au sein d’une entreprise. Ces compétences incluent ainsi une maîtrise des principes comptables et une expertise en analyse financière. Mais aussi la gestion budgétaire, la connaissance des outils informatiques, des compétences analytiques et une capacité à résoudre des problèmes.

Sur le plan interpersonnel, le contrôleur financier doit démontrer d’excellentes compétences en communication pour expliquer des concepts financiers complexe. Mais aussi pour collaborer efficacement avec d’autres départements. La gestion du temps, le leadership, l’adaptabilité et le respect de l’éthique et de la confidentialité sont également essentiels.


Découvrez aussi nos fiches métier Analyste financier et Auditeur interne !


4. Le salaire d’un contrôleur financier

Le salaire d’un contrôleur financier varie en fonction de plusieurs facteurs tels que l’expérience, la taille de l’entreprise, le secteur d’activité, la région géographique et les compétences spécifiques du professionnel.

Découvrez ci-dessous une estimation générale du salaire annuel d’un contrôleur financier en France, en fonction du niveau d’expérience :

  • Débutant (0 à 2 ans d’expérience) : Le salaire annuel moyen se situe généralement entre 40 000 et 50 000 euros.
  • Confirmé (2 à 5 ans d’expérience) : Les professionnels confirmés peuvent s’attendre à un salaire annuel moyen compris entre 50 000 et 70 000 euros.
  • Expérimenté (5 à 10 ans d’expérience) : Pour les contrôleurs financiers ayant une expérience significative, le salaire annuel peut varier de 70 000 à 90 000 euros.
  • Senior (plus de 10 ans d’expérience) : Les contrôleurs financiers seniors, occupant des postes de direction, peuvent percevoir un salaire annuel dépassant les 90 000 euros, voire davantage.

Concernant les professionnels qui exercent en freelance, voici une estimation générale de leur Tarif Journalier Moyen :

  • Débutant (0 à 2 ans d’expérience) : Le TJM peut varier entre 300 et 500 euros.
  • Confirmé (2 à 5 ans d’expérience) : Pour les professionnels confirmés, le TJM peut osciller entre 500 et 800 euros.
  • Expérimenté (5 à 10 ans d’expérience) : Les contrôleurs financiers avec une expérience significative peuvent facturer un TJM allant de 800 à 1 200 euros.
  • Senior (plus de 10 ans d’expérience) : Les contrôleurs financiers seniors, peuvent percevoir un TJM dépassant les 1 200 euros, voire davantage, en fonction de l’envergure et de la complexité de la mission.

5. Devenir contrôleur financier

La formation du contrôleur financier est généralement orientée vers la finance, la comptabilité, la gestion ou l’audit. Le diplôme de niveau Bac +5 est souvent requis, avec des choix fréquents tels que le Master en Finance, le Master en Contrôle de Gestion, ou des diplômes équivalents. Certains professionnels possèdent également des certifications telles que le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion) ou le CCA (Certificat de Comptabilité et d’Audit), ce qui renforce leur crédibilité dans le domaine.

Une expérience préalable en cabinet d’audit ou en contrôle de gestion est généralement valorisée. Car elle lui permet d’acquérir une connaissance approfondie des processus financiers et des meilleures pratiques. Par ailleurs, une maîtrise avancée des outils informatiques, en particulier des logiciels de gestion financière et d’analyse de données, est essentielle dans un environnement professionnel de plus en plus numérique.


Découvrez aussi notre dernier artice : Être freelance en finance : tout savoir !


6. Ce qu’il faut retenir

En conclusion, ce professionnel financier joue un rôle central dans la gestion financière des entreprises, apportant son expertise pour garantir la santé financière de l’organisation. Sa polyvalence, combinée à des compétences techniques pointues et à une compréhension approfondie des enjeux économiques, en font ainsi un acteur incontournable pour la prospérité à long terme de toute entreprise.

7. Téléchargez votre fiche métier

Contrôleur financier fiche métier

Vous souhaitez découvrir notre service de recrutement de consultants dans la finance ? Postez dès à présent votre besoin finance ou découvrez nos offres d’emploi finance directement sur notre plateforme de recrutement de freelances et CDI en finance !

Ca m'intéresse

Catégories
Professionnels de la Finance

Formules excel Finance – La cheat sheet

Excel est l’outil phare de tout professionnel de la finance. DAF, FP&A, contrôleur de gestion, comptable, analyste financier, auditeur, tout le monde s’en sert mais tout le monde ne maîtrise pas les fonctions et raccourcis qui font gagner un temps précieux. Dans cette cheat sheet, Nous vous proposons les Formules excel Finance qui vous feront briller au bureau.

Cheat sheet Excel fonctions financières

Découvrez dans notre tableau ci-dessous les fonctions financières qui vous seront indispensables pour exercer vos tâches quotidiennes :

Fonction Description Exemple Exemples avec données English Translation
1. RECHERCHEV Recherche une valeur dans un tableau et renvoie un résultat associé. =RECHERCHEV(A2, Tableau1, 2, FAUX) =RECHERCHEV("Produit A", TableauVentes, 2, FAUX) 1. VLOOKUP
2. RECHERCHEH Similaire à RECHERCHEV, mais recherche dans les lignes au lieu des colonnes. =RECHERCHEH(A2, Tableau1, 2, FAUX) =RECHERCHEH("Janvier", TableauVentes, 2, FAUX) 2. HLOOKUP
3. SOMMESI Additionne les valeurs en fonction de plusieurs critères. =SOMMESI(PlageDonnées, PlageCritère1, Critère1, PlageCritère2, Critère2) =SOMMESI(Ventes, Mois, "Janvier", Catégorie, "Produit A") 3. SUMIFS
4. MOYENNE.SI Calcule la moyenne en fonction de plusieurs critères. =MOYENNE.SI(PlageDonnées, PlageCritère1, Critère1, PlageCritère2, Critère2) =MOYENNE.SI(Notes, Matière, "Mathématiques", Niveau, "Bac S") 4. AVERAGEIFS
5. VA Calcule la valeur future d’un investissement. =VA(TauxIntérêt, NbPaiements, Paiement, ValeurActuelle) =VA(0,08, 5, -2000, 10000) 5. FV
6. VAN Calcule la valeur actuelle nette des flux de trésorerie. =VAN(TauxActualisation, FluxTrésorerie1, FluxTrésorerie2, ...) =VAN(0,1, 3000, 4000, 5000) 6. NPV
7. TRI Calcule le taux de rentabilité interne des flux de trésorerie. =TRI(FluxTrésorerie1, FluxTrésorerie2, ...) =TRI(-1000, 300, 400, 500) 7. IRR
8. TRI.SOLV Calcule le taux de rentabilité interne pour des flux de trésorerie irréguliers. =TRI.SOLV(PlageTaux, PlageFluxTrésorerie) =TRI.SOLV(Taux, FluxTrésorerie) 8. XIRR
9. PAIEMENT Calcule le paiement pour un prêt avec des paiements constants. =PAIEMENT(Taux, NbPaiements, ValeurActuelle) =PAIEMENT(0,05, 36, -10000) 9. PMT
10. TAUX Calcule le taux d’intérêt pour un prêt ou un investissement. =TAUX(NbPaiements, Paiement, ValeurActuelle) =TAUX(36, 250, -10000) 10. RATE
11. NPER Calcule le nombre de périodes pour un investissement. =NPER(Taux, Paiement, ValeurActuelle) =NPER(0,08, -2000, 10000) 11. NPER
12. VA Calcule la valeur actuelle d’un investissement. =VA(Taux, NbPaiements, Paiement) =VA(0,1, 5, -2000) 12. PV
13. MIRR Calcule le taux de rentabilité interne modifié. =MIRR(FluxTrésorerie, TauxFinancement, TauxRéinvestissement) =MIRR(FluxTrésorerie, 0,1, 0,05) 13. MIRR

Formules excel Finance, voici notre TIPS bonus :

  • Utilisez Ctrl + Espace pour sélectionner une colonne entière.
  • Utilisez Ctrl + Shift + Flèche pour naviguer rapidement dans de grands ensembles de données.
  • Appuyez sur F2 pour éditer une cellule directement.
  • Utilisez les Noms définis pour rendre les formules plus lisibles.

Vous êtes consultant finance à la recherche de nouvelles opportunités en finance ? Trouver la mission qui vous correspond sur notre plateforme de recrutement Mindquest !

trouver une opportunité

Catégories
Professionnels de la Finance

Auditeur financier : fiche métier

L’auditeur financier est un acteur incontournable du monde de la finance et de la comptabilité. Ce professionnel joue un rôle central dans l’assurance de la transparence et de la fiabilité des informations financières des entreprises. Dans cet article, nous détaillerons le rôle d’auditeur financier, les opportunités d’emploi, le salaire de ce professionnel de la finance, les formations à suivre, le processus pour devenir auditeur financier, et les voies de recrutement.


Trouvez une mission d’auditeur financier sur notre plateforme de recrutement de freelances et CDI en finance, ou rejoignez Mindquest pour ne manquer aucune offres de missions dans la finance !

trouver une mission

1. Le métier d’auditeur financier

1.1. Le rôle dauditeur financier :

Le rôle d’auditeur financier est avant tout de vérifier et d’évaluer la santé financière d’une entreprise ou d’une organisation. L’audit financier implique l’examen minutieux des comptes, des transactions, et des systèmes de contrôle interne pour s’assurer de la conformité aux normes comptables et aux réglementations en vigueur. Le but ultime est de détecter tout risque financier potentiel et d’identifier les irrégularités. Sans oublier de fournir des recommandations pour améliorer la gestion financière.

L’auditeur joue donc un rôle crucial dans la protection des intérêts des investisseurs, des actionnaires et du public. Ceci en assurant que les pratiques financières de l’entreprise soient conformes aux normes établies

1.2. Les missions de l’auditeur financier :

Les missions de l’auditeur financier sont variées et essentielles pour assurer la fiabilité des informations financières d’une organisation. Elles visent à garantir la transparence, la conformité aux réglementations et la fiabilité des informations financières d’une organisation.

En résumé voici ses missions principales :

  • Examen des états financiers pour s’assurer de leur exactitude et de leur conformité aux normes comptables.
  • Vérification des transactions financières pour détecter toute irrégularité ou anomalie.
  • Évaluation des risques financiers et analyse des systèmes de contrôle interne.
  • Conformité aux réglementations comptables et fiscales en vigueur.
  • Détection de fraudes potentielles ou de malversations financières.
  • Rédaction de rapports d’audit détaillés comprenant des recommandations.
  • Communication avec la direction pour discuter des résultats et des problèmes identifiés.
  • Formation du personnel sur les pratiques comptables et financières.
  • Suivi de la mise en œuvre des recommandations émises dans le rapport d’audit.

1.3. Les compétences :

Les compétences de l’auditeur financier sont multiples et cruciales pour son rôle. Il doit posséder une solide connaissance des principes comptables, une expertise en analyse financière et des compétences d’audit interne et externe. Il doit aussi posséder une maîtrise des outils technologiques, avoir une aptitude à gérer les risques et une éthique professionnelle irréprochable. Sans oublier la capacité à penser de manière critique. Ces compétences lui permettent ainsi d’assurer la fiabilité des informations financières et de détecter d’éventuelles irrégularités. Mais aussi de fournir des recommandations pour améliorer la gestion financière d’une organisation.

Les soft skills essentielles pour un auditeur financier comprennent l’intégrité, l’esprit d’équipe et l’adaptabilité. Mais aussi l’empathie, le leadership, la gestion du stress, la résolution de conflits et une orientation client. Ces compétences comportementales sont ainsi cruciales pour maintenir des relations professionnelles positives et assurer un audit financier efficace.


Découvrez aussi nos fiches métier Analyste financier et Auditeur interne !


1.4. Le salaire d’un auditeur financier :

La rémunération de l’auditeur financier varient en fonction de nombreux facteurs tels que l’expérience, la localisation géographique, et la taille de l’entreprise.

Fourchettes de salaire pour un auditeur financier en CDI :

  • Débutant ou junior : le salaire annuel brut peut aller de 30 000 € à 45 000 €.
  • Avec quelques années d’expérience : le salaire annuel brut peut aller de 45 000 € à 70 000 €.
  • Expérimenté ou senior : le salaire annuel brut peut dépasser 70 000 €, atteignant parfois 100 000 € ou plus, notamment dans les grandes entreprises ou les cabinets d’audit renommés.

Fourchettes de TJM pour un auditeur financier en freelance :

  • Débutant ou junior : le TJM peut se situer entre 300 € et 500 € par jour.
  • Avec quelques années d’expérience : le TJM peut varier de 500 € à 800 € par jour.
  • Expérimenté ou un senior : le TJM peut dépasser 800 € par jour.

2. Devenir auditeur financier :

2.1. La formation d’auditeur financier :

Pour aspirer à une carrière d’auditeur financier, il est recommandé de suivre un parcours académique solide en comptabilité ou en finance. Pour accéder à cette profession, il est ainsi essentiel de posséder au minimum un diplôme de licence en comptabilité, en finance, ou dans un domaine connexe. Puis d’obtenir un diplôme de niveau Bac+5 (Master ou école d’ingénieur ou de commerce) en audit, finances ou contrôle de gestion.

Après l’obtention du diplôme, l’acquisition d’une expérience pratique dans le domaine de l’audit est essentielle. D’autre part, la réussite d’examens de certifications spécifiques est souvent requise pour devenir auditeur financier. En effet, de nombreuses organisations exigent des certifications telles que le titre de Commissaire aux Comptes (CAC).

2.2. La formation continue pour rester à jour :

La formation continue est cruciale pour les auditeurs financiers. Elle leur permet en effet de rester compétents et de s’adapter aux évolutions constantes dans leur domaine. Cela comprend ainsi l’obtention de certifications professionnelles, la participation à des séminaires et à des ateliers. Mais aussi l’accès à des cours en ligne, la lecture de publications spécialisées, le suivi des mises à jour réglementaires, et le développement de compétences techniques et de leadership.

La formation continue garantit que les auditeurs financiers restent à jour avec les meilleures pratiques de l’industrie ainsi qu’avec les avancées technologiques. Ceci tout en maintenant la qualité de leurs services.


Découvrez aussi notre dernier artice : Être freelance en finance : tout savoir !


3. Trouver un emploi d’auditeur financier

3.1. L’emploi d’auditeur financier :

Les auditeurs financiers ont diverses opportunités d’emploi, notamment dans les cabinets d’audit et les institutions financières. Mais aussi dans le secteur public, la consultance, l’éducation, la technologie et les fintech. Les opportunités varient en fonction de l’expérience et des compétences. D’autre part, cette profession offre de nombreuses possibilités de carrière dans le monde entier. Ce qui offre ainsi une certaine flexibilité pour choisir un domaine qui correspond à leurs intérêts et trouver un emploi en CDI.

3.2. Le recrutement d’auditeur financier :

Les offres d’emploi d’auditeur financier sont généralement publiées sur les sites web des employeurs, les plateformes d’emploi en ligne, et les cabinets d’audit. Les candidats doivent ainsi soumettre leur CV et leur lettre de motivation, et ils peuvent être soumis à des entretiens et à des tests pour évaluer leurs compétences techniques et leur aptitude à l’audit financier.

3.3. Trouver des missions d’auditeur financier :

Pour trouver des missions d’auditeur financier, il est essentiel de suivre quelques étapes clés. Tout d’abord, consultez les offres d’emploi sur les sites web d’entreprises, de cabinets d’audit, et sur les plateformes d’emploi en ligne. Le réseau professionnel est également crucial. Alors n’hésitez pas à contacter d’anciens collègues, à participer à des événements de l’industrie, et à rejoindre des groupes de discussion pertinents. Les cabinets d’audit sont souvent à la recherche de professionnels talentueux. Postulez alors directement auprès d’eux, même si aucune offre n’est affichée.

Enfin, assurez-vous que votre CV et votre lettre de motivation mettent bien en avant vos compétences et expériences pour attirer l’attention des recruteurs. Avec une approche proactive et un réseau solide, vous augmenterez vos chances de trouver des missions d’auditeur financier.

Vous pouvez aussi consultez nos offres de missions disponibles sur notre plateforme Mindquest et vous faire aider par nos recruteurs spécialisés.

3.4. Perspectives d’évolution :

Les perspectives d’évolution pour les auditeurs financiers sont prometteuses. Au fil de leur carrière, ils peuvent ainsi gravir les échelons hiérarchiques au sein de leur entreprise ou de leur cabinet d’audit, accédant à des postes de responsabilité tels que chef de mission, manager, directeur ou associé.

Ils peuvent également choisir de se spécialiser davantage dans des domaines spécifiques tels que l’audit informatique, la cybersécurité, la consultance financière ou la gestion des risques.

En outre, de nombreuses opportunités s’ouvrent à eux dans d’autres secteurs, notamment la finance d’entreprise, la direction financière, la gestion de portefeuille, ou encore la création de leur propre cabinet d’audit.

Les auditeurs financiers qui continuent à se former et à développer leurs compétences ont d’excellentes chances de réussir et d’évoluer dans leur domaine.

4. Ce qu’il faut retenir

En conclusion, le métier d’auditeur financier est une profession cruciale dans le domaine de la finance et de la comptabilité. Il offre des opportunités de carrière prometteuses, des rémunérations compétitives et la possibilité de jouer un rôle majeur dans la protection de l’intégrité financière des organisations. Si vous avez le sens de la précision, des compétences analytiques solides, et une passion pour la comptabilité, le métier d’auditeur financier pourrait ainsi bien être la voie idéale pour vous.

5. Téléchargez votre fiche métier

auditeur financier

Vous souhaitez découvrir notre service de recrutement de consultants dans la finance ? Postez dès à présent votre besoin finance ou découvrez nos offres d’emploi finance directement sur notre plateforme de recrutement de freelances et CDI en finance !

Ca m'intéresse