Catégories
Nos actualités Nouvelles On parle de nous

Club Freelance devient Mindquest le 16 mai 2022

Club Freelance devient Mindquest ! Nous sommes heureux d’annoncer que Club Freelance, notre Marque de placement de consultants indépendants dans la technologie et l’informatique et Mindquest, notre marque de recrutement en CDI et à l’international, fusionnent le 16 mai 2022 pour n’en faire qu’une.  

Mais pourquoi cette fusion ? Que cela va-t-il changer pour nos clients et consultants partenaires ? Quelle est notre ambition ? Découvrez la réponse à toutes ces questions ci-dessous !

L’histoire de Club Freelance & Mindquest : deux marques pour deux positionnements  

Notre histoire a débuté en 2014, lorsque Thomas Delfort, ancien DSI de grandes multinationales et Manuela Garampon, experte en recrutement de profils IT, se sont associés pour créer Club Freelance : une startup pour aider les entreprises à couvrir l’ensemble de leurs besoins en expertise IT grâce à des services complets de recrutement de freelances. L’offre se veut disruptive et innovante. Avec une approche fondée sur l’humain et un accompagnement personnalisé auprès des clients et consultants dans l’objectif de répondre parfaitement à leurs besoins respectifs.

Après plusieurs années de développement et de nombreux recrutements réussis pour nos clients, un constat a émergé : les carrières dans l’IT ne sont plus linéaires et les professionnels sont de plus en plus nombreux à alterner périodes de freelancing et contrats en CDI au cours de leur parcours. Parallèlement, les entreprises sont face à un contexte conjoncturel instable et ont des besoins en évolution constante qui nécessitent soit de sécuriser les talents soit de bénéficier d’expertise temporaire.

Fort de ce constat, et afin de poursuivre notre croissance, nous avons décidé d’élargir notre offre et de nous étendre internationalement. C’est ainsi qu’en 2021, nous avons lancé une nouvelle marque : Mindquest.

Les objectifs sont clairs : étendre notre offre au recrutement en CDI et accompagner nos clients au-delà des frontières françaises afin de remplir toujours mieux notre mission : trouver les meilleurs profils pour nos clients et les meilleures opportunités pour nos candidats, quel que soit le statut. 


Pour en savoir plus, lisez notre annonce rebranding : Club Freelance devient Mindquest !


Club Freelance devient Mindquest, pourquoi fusionner nos deux marques ?

Avec l’élargissement de notre activité au recrutement en CDI et à l’international, cette fusion souhaite répondre à une nécessité de synergie entre nos différentes offres de services mais également à notre volonté d’extension sur de nouveaux marchés. D’autre part, elle s’inscrit dans notre projet de développement sur la scène internationale sous une marque unique. Nous souhaitons en effet optimiser la représentation de notre marque à l’étranger et accroître notre rayonnement sur le marché du recrutement tech et IT. De par ce fait, Club Freelance devient Mindquest !

Qu’est-ce que Mindquest ?

Mindquest deviens une société mondiale de services de recrutement informatique mettant en relation des entreprises et des professionnels de l’IT pour mener à bien des projets informatiques critiques au sein des entreprises, et ce quel que soit le type de contrat. 

Avec Mindquest notre mission est simple : nous sommes présents pour aider les entreprises à trouver les meilleurs professionnels de l’informatique pour leurs projets technologiques et accompagner les experts en informatique dans leur recherche des meilleures opportunités de carrière.

Pour cela nous fournissons aux entreprises et aux profils IT des services de recrutement complets et de haute qualité alliant la rapidité et la commodité des derniers outils numériques à une touche humaine. Ce qui fait de Mindquest à la fois une plateforme ouverte d’emplois numériques et un groupe dynamique d’experts en recrutement IT. 

Avec des bureaux à Londres, Paris et Barcelone, Mindquest s’appuie sur l’expérience antérieure de Club Freelance pour aider les entreprises et les experts des technologies informatiques à faire prospérer le secteur mondial de l’IT. De plus nous conservons la même équipe, seul le nom change.


Pour en savoir plus ne manquez pas de visionner le replay de notre Conférence Mindquest Connect !


Quels sont les impacts de notre fusion de marque pour votre compte sur notre plateforme ?  

Vous êtes client ? Qu’est ce que cela change pour vous ? 

A partir du 16 mai, Club Freelance devient Mindquest. En tant que client, vous pourrez désormais recruter les meilleurs talents tech & IT en freelance ou en CDI, en France ou à l’étranger, sur notre unique plateforme de recrutement : Mindquest !  

Cette dernière est une plateforme de recrutement ouverte de gestion de talents numériques soutenue par un groupe dynamique de recruteurs experts de l’IT. Une combinaison qui permet à Mindquest d’allier la vitesse et la commodité des derniers outils numériques avec les compétences et les relations humaines pour proposer une expérience partenaire fluide et efficace.  

Si vous avez déjà un compte client sur notre plateforme Club Freelance, vous pourrez simplement utiliser vos accès sur le site mindquest.io et vos données seront conservées. De la même manière, les modes d’accès à la plateforme resteront similaires : l’accès au profil des candidats restera identique et vous pourrez continuer de gérer de la même manière vos missions et contrats directement depuis votre espace personnel client ! De même, si vous avez des consultants sous contrats de mission dans votre entreprise ces derniers ne seront pas impactés.  

Vous n’avez pas encore de compte client sur notre plateforme ?

Vous n’avez pas encore de compte client sur notre plateforme ? Pas de panique, l’inscription est simple et rapide ! Tout ce que vous avez à faire est de créer votre profil en seulement quelques minutes et d’accéder à votre espace client pour poster votre premier besoin. Rapidement, un de nos Key Account Managers vous rappellera pour préciser vos attentes. Dès lors, vous recevrez une shortlist de candidats qualifiés spécifiquement pour répondre à votre projet (en moyenne sous 48h). Vous pourrez ensuite gérer l’ensemble du process de sélection et les entretiens via votre espace personnel et en mode collaboratif avec votre équipe. Une fois le candidat choisi, nous vous accompagnons dans le process d’onboarding et tout au long de la mission.  

Vous êtes consultants dans l’IT ? Qu’est-ce que cela change pour vous ? 

En tant que consultant dans l’IT, à partir du 16 mai vous pourrez retrouver sur mindquest.io toutes nos missions en freelance et en CDI, en France et à l’étranger.  

Si vous avez déjà un compte candidat sur notre plateforme de recrutement la fusion de nos marques ne changera rien pour vous ! Vous n’aurez pas besoin de recréer un compte car toutes vos données seront transférées sans aucune perte sur le site mindquest.io avec vos accès actuels. De la même manière, la navigation et notamment l’accès à nos offres resteront identiques et vous pourrez continuer de gérer vos alertes et vos candidatures ainsi que de postuler aux opportunités qui vous correspondent directement dans votre espace personnel Talent !  Enfin, si vous êtes actuellement en mission, ne vous préoccupez pas, cela n’aura pas d’impact sur vos contrats.   

Vous n’avez pas encore de compte personnel Talent sur notre plateforme ?

Vous n’avez pas encore de compte personnel Talent sur notre plateforme ? Pas de panique, l’inscription est simple et rapide ! Tout ce que vous avez à faire est de créer un profil en seulement 3 minutes. Dès lors, un de nos Talent Community Specialist vous rappellera rapidement pour comprendre vos aspirations. Vous recevrez ensuite directement des offres adaptées à vos critères et pourrez suivre facilement vos candidatures dans votre espace personnel.   

Quant à notre service d’accompagnement personnel, rien ne changera. Nos équipes continueront de vous apporter un accompagnement personnalisé et une sélection d’offres adaptées à votre profil. De même qu’un coaching tout au long des entretiens ainsi qu’un suivi tout au loin de vos misions. 

Club Freelance devient Mindquest, avez-vous des questions ?

Si vous avez des questions sur notre fusion de marque n’hésitez pas ! Notre équipe reste à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et pour continuer de vous accompagner au mieux dans la sélection des meilleurs professionnels de l’IT répondant à votre besoin, ainsi que dans la recherche des meilleures opportunités de missions correspondant à votre profil. 

Restez connecté, plus d’informations sont à venir prochainement…  

Mindquest 

Le match parfait entre entreprises et talents IT.

Catégories
Contenu pour décideurs IT Data & Business Intelligence Décideurs IT Ressources Talent strategy Webinars & Ressources

Comment manager un freelance ? – Livre blanc

Le management des freelances est un enjeu stratégique pour les entreprises ! Découvrez notre livre blanc Manager un freelance.

Découvrez toutes les bonnes pratiques du management de freelances !


Manager un freelance, au programme :

  • La stratégie d’Onboarding
  • La stratégie d’Offboarding
  • Intégrer et impliquer un freelance

Découvrez également notre article sur Comment bien gérer l’onboarding d’un freelance IT et Quand recruter un freelance et quand recruter en CDI ?

Catégories
Contenu pour décideurs IT Décideurs IT Ressources Talent strategy Webinars & Ressources

Accompagner l’Offboarding de son consultant IT – Fiche Pratique

L’offboarding est l’ensemble des actions mises en place par l’entreprise pour accompagner le départ de ses collaborateurs. Club Freelance fait le point sur les étapes d’un offboarding réussi à travers une fiche pratique, pour terminer au mieux la mission de son freelance Tech ou IT.

Téléchargez notre fiche pratique offboarding


Pourquoi soigner l’offboarding d’un consultant IT ?

Si vous souhaitez bien manager un freelance, soigner l’offboarding du freelance est capitale à la fin de la mission du freelance. On en parle souvent pour les salariés, mais encore peu pour les ressources externes, comme les freelances informatiques. Et pourtant, ils sont souvent sollicités pour des missions stratégiques, longues et basées chez le client. Un bon dispositif d’offboarding pour les freelances est très important et tout aussi important que pour l’onboarding ! Mais comment bien gérer l’offboarding d’un freelance ?

Découvrez aussi notre guide pratique offboarding : Enjeux et Best Practices !

Catégories
Consultants IT Contenu pour consultants IT Devenir freelance Ressources Webinars & Ressources

Comment démarrer en freelance ? – Guide pratique

En 2021 en France, on comptait entre 700 000 et 830 000 travailleurs dans l‘IT avec 50 000 personnes qui sont devenues consultants indépendant. Ce statut est un alternative au salariat et attire de plus en plus de talents IT et Tech. Cependant, lancer son activité de freelance et démarrer une activité de consultant indépendant dans l’IT n’est pas de tout repos ! Pour vous aider à vous lancer en freelance nous avons créé un guide pratique de démarrage en freelance répertoriant tous les éléments à prendre en compte pour débuter en freelance !

Comment bien démarrer votre activité de consultant indépendant ?

Téléchargez notre guide pratique de démarrage et lancez votre activité de freelance ! 


Notre un guide pratique répondra à toutes vos questions juridiques, financières, administratives et commerciales pour bien démarrer votre activité de consultant indépendant !

Découvrez aussi nos articles : Les erreurs à ne plus faire sur votre CV de freelance IT et Applications pour freelance : les 5 meilleurs outils gratuits pour indépendants, ainsi que notre dossier spécial devenir freelance informatique !

Catégories
Consultants IT Développer sa carrière : CDI & freelance Ressources Webinars & replay Webinars & Ressources

Comment monter en compétences quand on est freelance ? – Présentation Webinar

Club Freelance et son partenaire Avantages Formations ont animé un webinar sur comment monter en compétences et mobiliser ses droits à la formation en freelance.

Vous avez raté ce webinar ? Pas de panique, téléchargez notre présentation ci-dessous !



Monter en compétences : les thèmes abordés pendant ce webinar

L’objectif était d’éclairer les consultants indépendants sur leurs droits à la formation, leurs Fonds d’Assurance de Formation et leurs CPF. Nous discutons également dans ce webinar de l’importance de la formation pour renforcer sa position d’expert.

  • Pourquoi est-il important de monter en compétences ?
  • Quels sont vos droits en formations ?
  • Quels sont les Fonds d’Assurance de Formation : AGEFICE & FIFPL ?
  • Qu’est-ce que le Compte Personnel de Formation (CPF) ?
  • Comment bénéficier de formations ?
  • Quelles sont les sources de financement ?
  • Comment développer ses Soft Skills ?

Découvrez également le replay de notre webinar Comment bien se lancer en freelance ?

Catégories
Contenu pour décideurs IT Décideurs IT Ressources Talent strategy Webinars & Ressources

Comment gérer l’onboarding d’un consultant IT ? – Fiche Pratique

Club Freelance fait le point sur les bonnes pratiques de l’onboarding et les étapes pour faire démarrer au mieux la mission de son freelance tech ou IT.


L’onboarding, crucial pour la réussite de la mission

L’onboarding est l’ensemble des actions mises en place par l’entreprise pour intégrer ses nouveaux collaborateurs et faire débuter au mieux la mission d’un freelance. Si vous souhaitez bien manager un freelance, soigner son arrivée est capital.

On en parle souvent pour les salariés, mais encore peu pour les ressources externes, comme les freelances et les consultants informatiques. Et pourtant, ils sont souvent sollicités pour des missions stratégiques, longues et basées chez le client. Un bon dispositif est donc crucial pour la réussite de leur mission !

Découvrez également notre guide pratique de l’offboarding, pour soigner le départ de votre consultant indépendant.

Catégories
Data & Business Intelligence Fiches métiers

Big Data vs Business Intelligence : quelles sont les différences ?

Bien qu’il s’agisse de deux concepts étroitement liés, la Business Intelligence et le Big Data sont deux concepts bien différents. Nous vous proposons dans cet article de comparer les différences entre la Business Intelligence et le Big Data.

Différences entre la Business Intelligence et le Big Data

Que peut-on attendre d’une solution comme la Business Intelligence (BI) et le Big Data ? Les logiciels de BI ou de Business Intelligence aident les entreprises à prendre des décisions basées sur des données et des métriques. Mais quel rapport avec le Big Data ?

De nos jours, de nombreuses entreprises utilisent les données comme ressource. Ils s’y fient pour soutenir les décisions stratégiques qui contribuent à la croissance et à l’amélioration de l’entreprise. Dans cet aspect, Big Data et Business Intelligence travaillent ensemble sur ces données. Cependant, ils ne le font pas de la même manière.

Qu’est-ce que le Big Data ?

Qu'est-ce que le Big Data ?

Le Big Data est un ensemble de technologies et d’outils permettant de gérer et de traiter de grandes quantités de données à grande vitesse et en temps réel, qu’elles soient structurées, semi-structurées ou non structurées.

Les données proviennent de diverses sources (appareils intelligents, capteurs, réseaux sociaux, sites Web, etc.). Cependant, ce n’est pas tant la quantité que la qualité des données qui compte. En d’autres termes, les données peuvent être utilisées pour générer des idées pertinentes et prendre de bonnes décisions stratégiques.

Par conséquent, lorsque nous parlons de Big Data, nous faisons référence à un grand volume de données complexes, difficiles à gérer et à analyser sans les bons outils.

Qu’est-ce que la Business Intelligence ?

Qu'est-ce que la Business Intelligence ?

La Business Intelligence est la combinaison d’applications logicielles, d’infrastructures et de pratiques qui permettent d’accéder et d’analyser les informations collectées par les entreprises, qui sont ensuite utilisées pour améliorer les processus décisionnels.

C’est à travers la Business Intelligence et ses outils que nous pouvons réaliser une analyse de qualité des données issues du Big Data.

Avec les outils de Business Intelligence, les entreprises peuvent prendre des décisions basées sur des données déjà traitées pour les convertir en informations.

Analyser les informations

L’analyse de toutes ces informations permet d’obtenir de nouvelles données et d’exploiter les informations précédemment collectées. Ces processus sont utiles pour :

  • Générer de nouvelles informations à partir de l’analyse des données existantes, par ex. pour la prévision de la demande ou les méthodes de classification des personnes.
  • Identifier les alarmes ou les situations exceptionnelles à revoir/étudier afin de prendre les mesures appropriées.

La valeur obtenue par ces entreprises se traduit par :

  • Économies de coûts
  • La rapidité
  • Nouveaux produits et services
  • L’anticipation des concurrents
  • Meilleure gestion opérationnelle, etc.


Maintenant que nous savons ce qu’ils sont, nous pouvons voir les principales différences entre la Business Intelligence et le Big Data.

Principales différences entre la Business Intelligence et le Big Data

Comparer ces concepts revient à parler de deux mondes qui sont encore à explorer, mais qui constituent la réalité la plus proche pour les entreprises. Les deux permettent d’extraire la valeur de l’information de manières totalement différentes mais complémentaires.

La BI est un ensemble de techniques de gestion d’entreprise qui permettent aux entreprises de prendre des décisions basées sur des données. Les Big Data, quant à elles, sont les outils qui permettent d’obtenir, de stocker et de traiter des données.

Autrement dit :

  • La Business Intelligence permet d’accéder à des ensembles de données déjà organisés et stockés afin que l’utilisateur puisse facilement les parcourir,
  • Le Big Data se concentre sur des processus massifs pour un grand volume de données, avec une organisation et des origines très différentes, afin d’obtenir de nouvelles informations.


Cela signifie qu’avec la Business Intelligence, les entreprises peuvent effectuer des analyses et tirer des conclusions, produire des rapports, des graphiques, des cartes, des tableaux, etc. avec des informations détaillées à 100 %. Avec le Big Data, c’est le contraire qui est vrai.

En bref, nous pouvons résumer la principale divergence entre les deux comme « innovation et découverte vs questions et réponses ». Certains des processus que la Business Intelligence utilise pour approfondir les données sont : l’utilisation de logiciels, l’alimentation des systèmes de connaissances, la transformation des données en intelligence actionnable, etc.

Principales différences entre la Business Intelligence et le Big Data

Une autre différence concerne le type de données avec lesquelles les deux méthodologies fonctionnent.

Dans le Big Data, tous les types de données, structurées ou non structurées, sont collectées.

La Business Intelligence, quant à elle, ne fonctionne qu’avec des données structurées, qui ont été préalablement stockées dans une base de données hébergée sur un serveur (également appelé entrepôt de données), ce qui lui permet de fonctionner avec des données hors ligne.

La Business Intelligence et le Big Data ne stockent pas les données de la même manière

La Business Intelligence et le Big Data ne stockent pas les données de la même manière

En parlant de stockage de données ; nous avons déjà souligné que la Business Intelligence stocke les données dans une base de données hébergée sur un serveur et cela doit être fait avant le traitement et l’analyse.

Le Big Data, pour fonctionner à sa vitesse, doit utiliser plusieurs serveurs pour stocker les gros volumes de données, c’est-à-dire qu’il doit utiliser des systèmes de fichiers distribués dans des nœuds pour stocker les informations, comme Hadoop. Ces systèmes, beaucoup plus flexibles (ils permettent de stocker des données sans étiquetage) et plus sécurisés. Puisque si l’un des nœuds tombe en panne, les informations seront répliquées sur d’autres nœuds.

Les données ne sont pas traitées de la même manière

Principales différences entre la Business Intelligence et le Big Data

Le traitement des données ne s’effectue pas non plus de la même manière.

Comme nous l’avons déjà mentionné au point précédent, le Big Data utilise un système de fichiers répartis en nœuds, qui permet un traitement parallèle des données, optimisant ainsi la vitesse de traitement des données. Il le fait en exécutant plusieurs instructions en même temps, en comparant les résultats obtenus, en les regroupant et en les analysant. Ceci avant de présenter la solution finale aux utilisateurs.

En Business Intelligence, il faut interroger la base de données pour obtenir les solutions recherchées.

L’analyse des données s’effectuent différement

Principales différences entre la Business Intelligence et le Big Data

Si le Big Data peut stocker et traiter des données structurées et non structurées, il dispose également des outils pour pouvoir analyser et visualiser de grandes quantités de données, quels que soient leur type et leur origine. Ceci est particulièrement utile pour les entreprises. Car la grande majorité des données actuellement collectées proviennent de diverses sources sur Internet et seulement environ 20% sont structurées.

De plus, le Big Data a la capacité de travailler avec des données du passé ainsi qu’en temps réel, ce qui permet de faire des prédictions plus précises.

La Business Intelligence, puisqu’elle ne peut fonctionner qu’avec des données précédemment stockées, traitées, classifiées et converties, fonctionne toujours avec des données du passé.

Le profil professionnel n’est pas le même non plus

Principales différences entre la Business Intelligence et le Big Data

Enfin, Big Data et Business Intelligence se différencient également par le type de profil professionnel dédié à chaque spécialité.

D’une part, les profils professionnels du Big Data incluent généralement des mathématiciens, des ingénieurs informaticiens ou des statisticiens. De plus, ils appartiennent au département technologie et rapportent au CTO (Chief Technology Officer).

L’analyste de données est l’expert principal pour toutes les opérations de base de données d’entreprise. Ils assemblent et traitent des données afin d’évaluer l’activité de l’entreprise et de faire des recommandations appropriées. Leur travail leur permet de « faire parler les données » en les interprétant.


Lire notre fiche métier Data Analyst !


D’autre part, les profils professionnels de la Business Intelligence proviennent de domaines tels que l’administration des affaires, l’économie ou le marketing, bien qu’ils puissent également inclure des ingénieurs ou des techniciens.

Par exemple, QlikView est une plateforme de Business Intelligence facilitant l’interprétation des données en libre-service. Ainsi, la solution QlikView permet de transformer l’analyse du Big Data en informations exploitables. En conséquence, le rôle du développeur QlikView est de préparer le traitement préalable des données pour adapter l’outil aux besoins métiers et aux activités de l’entreprise.

Parallèlement, le rôle du Business Analyst IT vise à faire le pont entre les différents départements opérationnels et le département informatique.

Ce professionnel se trouve généralement au sein de la direction générale de l’entreprise. Et se rapporte soit au CSO (Chief Strategy Officer) s’il en existe un, soit directement au CEO.


Découvrez également le rôle du Consultant IoT !


Pourquoi la Business Intelligence est importante

Les entreprises sont en pleine transition vers la transformation numérique. De plus en plus d’entreprises voient la nécessité d’investir dans des solutions d’analyse de données. Ceci pour une raison simple : l’information, c’est le pouvoir.

Grâce à eux, nous pouvons avoir un contrôle total sur les données et accroître la visibilité de l’entreprise, ainsi que :

  • Gagner du temps et de l’argent
  • Améliorer le service offert aux clients
  • Faciliter la consultation des données
  • Obtenir de nouvelles opportunités commerciales
  • Obtenir des résultats vérifiés, transparents et fiables


Après avoir exposé ces avantages, nous pouvons affirmer que disposer d’une plateforme de BI est essentiel pour réussir en affaires.

Bien que chaque entreprise soit un monde différent, toutes peuvent trouver des avantages concurrentiels dans la BI. Les solutions axées sur l’intelligence d’affaires ne sont plus considérées comme un simple outil axé uniquement sur les grandes entreprises, de sorte que de plus en plus de PME s’intéressent à sa technologie.

Ce qu’il ne faut pas faire en Business Intelligence

Ce qu'il ne faut pas faire en Business Intelligence

Voici les choses à éviter à tout prix en matière de BI :

  • Choisir une technologie qui ne répond pas aux exigences, besoins ou problèmes de votre entreprise.
  • Avoir des objectifs logiciels mal définis dans la phase de planification.
  • Oublier le rôle de l’utilisateur final.
  • Avoir un manque d’intégration et de protection des données de l’entreprise.
  • Laisser le back-end en arrière-plan et donner la priorité absolue au front-end. Ils doivent être en équilibre.

Alors, Big Data vs Business Intelligence, qui gagne ?

La vérité est que ni l’un ni l’autre, car il ne s’agit pas d’une compétition entre les deux méthodologies. Mais ils doivent plutôt travailler ensemble pour tirer le meilleur parti de la collecte et de l’analyse des données.

Ainsi, l’équipe Business Intelligence travaillera en collaboration avec l’équipe Big Data. Ils doivent établir les données à collecter, puis les analyser. De son côté, l’équipe Big Data cherchera des modèles dans les données pour les communiquer à l’équipe BI.

Le prochain défi de la Business Intelligence : l’analyse en temps réel

Si la BI veut rester pertinente et ne pas être supplantée dans le temps par les outils du Big Data, elle doit passer à l’étape suivante et pouvoir disposer de ses propres outils d’analyse de données en temps réel.

En d’autres termes, la BI devra également effectuer des analyses sur des données non structurées et réaliser un système dans lequel il est possible de détecter et de répondre aux situations qui se produisent sur le marché de manière rapide et agile.

Cela ne signifie pas que la Business Intelligence cessera de travailler avec le Big Data. En effet, le processus de collecte et de stockage de données massives continuera à incomber à ces derniers. Mais cela signifie que le premier disposera d’outils lui permettant d’analyser ces données en temps réel. Ceci sans avoir à les traiter et les stocker dans une base de données comme on le faisait jusqu’à présent.

Catégories
Fiches métiers Project Management

Gestion de projet : métiers, compétences et parcours professionnels

Vous avez probablement entendu parler du rôle de chef de projet. Mais qu’est-ce-que réellement la gestion de projet ? En quoi consiste les rôles professionnels relatifs à la gestion de projets et quelles sont les missions attribuées ? Quels sont les parcours professionnels pour travailler dans la gestion de projet ? Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur le rôle des chefs de projets, leurs compétences, leurs aptitudes et leurs attentes salariales.

Qu’est-ce que la gestion de projet ?

La gestion de projet est le processus de planification, de développement et de délégation des responsabilités relatifs aux objectifs d’une organisation pour un projet particulier selon des critères convenus.

Qu’est-ce qu’un chef de projet ?

Le chef de projet est quant à lui la personne chargée de planifier et de garantir la bonne exécution des étapes de réalisation d’un projet. Autrement dit, c’est le profil qui coordonne le travail de l’équipe pour atteindre les objectifs.

Les grandes entreprises ont toujours investi dans un rôle similaire pour assumer la responsabilité des tâches de gestion et de surveillance. Mais pourquoi les rôles et les compétences du chef de projet sont-ils aujourd’hui plus importants ? Pourquoi la grande majorité des entreprises décide aujourd’hui d’en intégrer un dans leurs rangs ?

La réponse est simple. Le contexte commercial numérique dans lequel nous nous trouvons est très changeant et la stratégie varie en fonction des demandes externes. C’est pourquoi aujourd’hui, les entreprises ont d’autant plus besoin de chefs de projet, qui garderont le focus sur les objectifs et prendront en compte les facteurs externes auxquels l’équipe est confrontée.

Gestion de projet : quels sont les rôles et compétences d’un chef de projet ?

Un chef de projet est généralement chargé de :

  • Définir la raison pour laquelle un projet est nécessaire
  • Spécifier la qualité de chaque pièce livrable
  • Estimer la quantité de ressources et les délais nécessaires
  • Développer et mettre en œuvre un plan et des processus pour le projet
  • Diriger et motiver l’équipe
  • Gérer les risques, les problèmes et les modifications du projet
  • Surveiller les progrès
  • Maintenir une communication continue avec les parties prenantes

Gestion de projet : quelles sont les attentes salariales d’un chef de projet ?

Gestion de projet : attentes salariales d'un chef de projet

Selon les données, 71 % des chefs de projet qui ont partagé leur salaire déclarent qu’il a augmenté au cours de la dernière année. La demande pour ce profil continue de croître régulièrement, principalement dans des pays comme le Mexique, la Colombie, le Pérou et l’Espagne.

Bien sûr, le salaire dépend en grande partie de l’expérience en gestion de projet que chacun apporte. Parmi les profils les plus recherchés, le salaire moyen d’un chef de projet avec 2 à 5 ans d’expérience se situe entre 30 000 $ et 40 000 $ brut par an, selon la zone géographique et la taille de l’entreprise.

Gestion de projet : quelles sont les compétences d’un chef de projet ?

Compétences d'un chef de projet

Le métier de Chef de Projet, contrairement à d’autres profils, ne nécessite pas de connaissances purement techniques, mais plutôt un ensemble de compétences spécifiques qui s’acquièrent au cours de l’exercice du métier. Par exemple, la capacité de planifier, d’organiser, de coordonner et de contrôler le travail.

1. Leadership

A l’ère du digital, le rôle du Chef de Projet doit s’articuler autour de l’animation et de la conduite de la transformation digitale au sein de l’entreprise.En effet, un bon leader doit savoir transmettre ces valeurs à son équipe et transmettre sa motivation à travailler et à atteindre les objectifs.

2. Travail d’équipe

Être un leader ne signifie pas que vous n’avez pas besoin de travailler en équipe. Au contraire, vous devez interagir avec de nombreux niveaux hiérarchiques au sein de l’entreprise, et il est important de savoir le faire avec chacun d’eux pour bien déterminer les objectifs et les orientations à suivre.

3. Organisation

Dans une large mesure, le travail du chef de projet consiste à organiser, organiser et organiser. L’organisation des processus et des acteurs impliqués dans le projet dépend de lui, ainsi que la mise en place d’une bonne organisation des délais et des temps des actions.

4. Communications

S’il y a une chose que l’on attend d’un chef de projet, c’est qu’il soit un excellent communicateur. En effet, l’une de ses tâches est de créer de bons canaux de communication et de s’assurer que tous les agents impliqués dans le projet connaissent et comprennent clairement leur rôle dans la planification.

5. Compétences en gestion des conflits

Les relations interpersonnelles dans la gestion de projet sont une réalité et il est inévitable que des conflits surgissent à un moment donné. C’est pourquoi il est important que le chef de projet sache gérer ce type de problèmes et agir comme médiateur pour les résoudre et créer un bon environnement de travail.

6. Capacité à déléguer

Un bon manager doit aussi être conscient de ses limites et savoir qu’il est impossible de tout couvrir. Par conséquent, il est important qu’il sache quand déléguer et faire confiance à ses subordonnés, en respectant leurs fonctions et en les motivant dans leur travail.

7. Etre soucieux du détail et attentif

La qualité du service rendu est l’un des principaux objectifs à atteindre par le chef de projet. À cette fin, il doit être exigeant et attentif aux détails, évaluer en tout temps que les normes d’excellence soient respectées et être en mesure d’identifier ce qui ne va pas pour prendre la bonne décision en tout temps.

8. Connaissance du marché

Sans aucun doute, si le projet a un débouché sur le marché, il appartient au chef de projet de connaître les tendances et la concurrence qui peuvent survenir. Ceci pour ainsi ajuster la focalisation des objectifs vers le succès.

Le poste de chef de projet e-CRM (gestion électronique de la relation client) se situe à l’intersection des fonctions informatique, marketing et commerciale. Ce rôle occupe une place importante dans le domaine de la relation client sur le web, car il coordonne la mise en place des campagnes digitales sur l’ensemble des plateformes numériques de l’entreprise.


Lisez notre fiche métier chef de projet e-CRM pour connaître les compétences requises et les prétentions salariales de ce métier.


9. Vision tournée vers les objectifs

En plus de fixer les principaux objectifs d’un projet, le chef de projet doit savoir gérer les événements imprévus. Il est crucial que le chef de projet sache guider l’équipe avec une prise de décision rapide et précise et en établissant des délais.

10. Connaissances en évaluation et métriques

Avoir des connaissances en analyse et en métrique est essentiel pour le chef de projet. Ceci car l’une de ses fonctions est d’évaluer l’efficacité, l’avancement, la performance, la productivité et la qualité d’un projet ou d’un produit. En ce sens, les métriques aident à connaître l’état du projet en cours en termes de temps, de coûts et de rentabilité.

11. Budgétisation et planification

Le budget indique comment les fonds seront dépensés pendant la durée de vie d’un projet. Le chef de projet doit ainsi définir en termes de coûts tous les efforts investis dans chaque tâche.

Gestion de projet : ce que vous devez étudier pour devenir chef de projet

Les professionnels ayant une formation spécifique et pluridisciplinaire avec une base numérique qui gèrent la valeur, la réduction du temps, l’agilité et la fiabilité des objectifs prennent de plus en plus d’importance dans les entreprises. Bien qu’il n’y ait pas de carrière spécifique pour apprendre à couvrir les rôles de chef de projet, vous devez avoir des compétences en gestion, en affaires et maîtriser les techniques de design thinking, la résolution de problèmes et la méthodologie Agile & Scrum.

Le Design Thinking pour la gestion de projet

Gestion de projet : Design Thinking

Le Design Thinking est une discipline qui repose sur la sensibilité et les capacités des designers pour faire correspondre les besoins des gens avec ce qui est technologiquement faisable.

Les marques sont constamment à la recherche d’experts du numérique alliant émotion et innovation. C’est ainsi dans ce contexte qu’ils sollicitent l’aide d’un Creative Technologist.

Le Creative Technologist joue un rôle important dans la numérisation d’une agence ou d’une marque. Sa principale mission est d’aider à positionner les marques grâce à la technologie et à l’innovation. C’est ainsi un travail hybride qui combine une expertise en technologie, en marketing et en design.


Découvrez en plus à propos du Creative Tecnologist !


La résolution de problèmes

Gestion de projet : résolution de problèmes

La résolution de problèmes est la compétence qui détermine pourquoi un problème survient et comment le résoudre. Cela commence par l’identification des problèmes, la conception de solutions, la mise en œuvre de ces solutions. Et enfin l’évaluation de leur efficacité.

La méthodologie Agile & Scrum

Gestion de projet : Agile & Scrum

La méthodoogie Agile et Scrum est le processus d’application régulière d’un ensemble de meilleures pratiques pour travailler en collaboration en équipe. Ceci de sorte à obtenir le meilleur résultat possible pour un projet. De plus, Agile et Scrum sont des techniques utilisées pour atteindre les objectifs.

La transformation Agile peut être un projet très difficile pour une entreprise. De nombreuses raisons peuvent conduire à l’échec : management peu ouvert à l’agilité, changement de direction et d’objectifs…


Le Coach Agile est un agent de changement pour les entreprises sur la voie de l’agilité. Il aide les entreprises à se transformer sur le long terme.


Lisez notre fiche métier Coach Agile !


L’origine du terme Scrum vient du rugby. Le travail du Scrum Master est analogue à celui du scrum-half. Le Scrum Master a la responsabilité de pousser les autres dans la bonne direction. Il doit favoriser l’unité d’équipe et communiquer avec le monde extérieur. Le Scrum Master agit donc comme un guide. Il aide et facilite le travail de l’équipe, dans une optique d’amélioration et d’adaptation.


Découvrez en plus à propos du métier de Scrum Master dans notre fiche métier !


Jira est une plateforme multifonctionnelle développée par Atlassian qui facilite la gestion des projets de développement et Agile. C’est en effet un logiciel de suivi permettant aux équipes de définir des activités, d’identifier des blocages et de partager des informations. Cet outil est spécifiquement conçu pour répondre aux besoins des équipes travaillant en Scrum ou en Kanban.


Découvrez dans notre fiche métier le rôle de l’administrateur Jira !


Catégories
ERP & SAP Fiches métiers

ERP, les avantages et les inconvénients de SAP

ERP signifie Enterprise Resource Planning, ou Progiciel de Gestion Intégrée en français. L’ERP est un logiciel qui permet aux entreprises de centraliser l’ensemble des outils nécessaire à la gestion de l’entreprise en permettant d’intégrer différentes opérations au sein d’un même programme. Alors qu’ERP est un nom générique pour désigner la planification des ressources d’entreprise, SAP est le logiciel ERP le plus connu.

Dans cet article, nous expliquerons ce qu’est l’ERP et pourquoi il est important. Mais aussi les avantages et les inconvénients de SAP.

1. Qu’est-ce qu’ERP exactement

L’ERP (Enterprise Resource Planning) est un logiciel qui permet de combiner les opérations de production, de logistique, d’inventaire, de comptabilité et de ressources humaines dans un même programme.

L’un des avantages des systèmes ERP est leur capacité à automatiser les processus. Ce qui se traduit par des économies de temps et d’argent pour les entreprises. En effet, la mise en place d’un ERP au sein d’une entreprise peut apporter une grande quantité d’informations importantes sur les performances de l’entreprise et ceci sur une seule et même plateforme, donnant ainsi ordre et cohérence à toutes les données générées au jour le jour dans le projet.

Lorsqu’on parle d’ERP, il est impossible de ne pas mentionner SAP. Et la différence entre les deux concepts est très simple.

ERP est le nom générique utilisé pour désigner un système de planification des ressources d’entreprise, tout système, quelle que soit sa marque ou sa fonction ; SAP est un ERP spécifique, et l’un des plus connus.

Pourquoi l’ERP est-il crucial pour une entreprise ?

Il existe de nombreuses bonnes raisons pour lesquelles l’ERP est essentiel au succès d’une entreprise. Vous trouverez ci-dessous les plus pertinents :

ERP
  • Premièrement, une bonne implémentation ERP aide les entreprises à mieux gérer les activités financières, de l’administration de la paie aux rapports de vente.
  • L’ERP aide également à fournir une image plus claire de l’entreprise dans son ensemble.
  • L’ERP permet d’améliorer la relation client et accompagne l’entreprise dans l’adaptation technologique tant en vogue ces dernières années.
  • En tant que système unifié, l’ERP favorise la compatibilité des données dans tous ses domaines.

2. Systèmes, Applications, Produit (SAP) dans le traitement des données

ERP, les avantages et les inconvénients de SAP

Le nom SAP vient d’une multinationale allemande fondée en 1972 par d’anciens employés d’IBM. Depuis lors, au nom de cette entreprise de renommée mondiale, les services SAP ou « Systèmes, Applications, Produits en Traitement de Données » ont été utilisés dans presque tous les domaines de l’administration des entreprises.

Le développement de l’entreprise a été si rapide qu’elle est devenue le leader des logiciels ERP. Ses services se distinguent par la couverture des besoins administratifs et des clients et la fourniture des outils nécessaires.

Il existe trois caractéristiques de base du système SAP : c’est un système sur mesureun système en conserve et un système Open Source.

2.1 SAP : un système sur mesure

Premièrement, quand on parle d’un système sur mesure, cela signifie qu’il a un haut degré de personnalisation. Et cela, en termes de système, fait référence à un grand nombre de modules proposés par SAP. Ces modules permettent à chaque entreprise, petite, moyenne ou grande, une adaptation à ses propres objectifs et de chosisir d’utiliser uniquement les fonctionnalités qui l’intéressent.

2.2 SAP : un système en conserve

Ensuite, l’attribution système en conserve signifie qu’il inclut les systèmes des entreprises qui produisent des logiciels pour répondre aux besoins du marché à un niveau plus large. Le système en conserve est commercialisé par le biais de licences logicielles.

La conclusion des experts sur cette caractéristique est qu’il est très difficile de développer un système qui englobe toutes les fonctions de l’entreprise. Pour cette raison, disent-ils, les entreprises achètent un ERP en conserve adapté à leurs besoins.

2.3 SAP : un système open source

Enfin, en tant que groupe de programmes, le système SAP gère de grandes quantités de données, les analyse et permet des processus plus rapides et plus conformes.

SAP est un système open source qui peut être modifié par le client, et dans le domaine spécifique de SAP, le langage de programmation est ABAP. Le fait que les programmes soient ouverts offre d’excellents avantages aux entreprises qui les utilisent.

2.4 Caractéristiques du langage ABAP

  • Programmation axée sur les objectifs
  • Langage simplifié
  • Piloté par les événements
  • Prêt pour les environnements multilingues

De plus, le langage ABAP comporte des éléments pour déclarer des données, des éléments de contrôle interne, des éléments opérationnels et un accès à la base de données.

3. Les avantages et inconvénients de SAP

Les systèmes SAP ont leurs avantages et leurs inconvénients. Nous détaillerons les principaux avantages et inconvénients de SAP ci-dessous.

3.1 Avantages de SAP

Simplicité

Tout d’abord, l’un des avantages de SAP est sa facilité d’utilisation. L’interface est très intuitive et, bien que son utilisation puisse devenir plus complexe avec l’ajout de modules et de nouvelles fonctionnalités, il n’est pas nécessaire d’avoir les connaissances techniques approfondies pour comprendre et apprécier l’outil.

Souplesse

Un autre avantage est que la flexibilité offerte par ce système permet aux entreprises de créer des règles dans le système SAP. Cela permet de canaliser les éventuelles erreurs et fautes. De plus, dans les entreprises, il est possible de décider quels employés ont accès aux données traitées par le système SAP.

3.2 Inconvénients de SAP

Mise à jour périodique du système

Parmi les inconvénients du système SAP, on pourrait dire qu’il nécessite une mise à jour périodique du système toutes les quelques années. Et cela entraîne un coût économique qui peut être difficile à assumer pour certains. De plus, à chaque mise à niveau, il y a des changements de fonctionnalités, certaines disparaissent, d’autres sont ajoutées… Et cela peut prêter à confusion.

Coûts élevés

Outre l’inconvénient en termes de coûts (inattendus ou disproportionnés) que le système SAP peut générer, il faut tenir compte du fait que pour appliquer ce système, il est nécessaire d’acquérir les logiciels et le matériel pour exécuter les programmes dans l’entreprise et, en outre, le coût d’embauche des employés qui sont responsables de l’utilisation de cette technologie.

4. Quelles sont les solutions SAP ?

ERP, les avantages et les inconvénients de SAP

SAP propose des solutions dans un large éventail de domaines. Tels que la finance, le CRM, la gestion du réseau et des dépenses, l’approvisionnement numérique, les ressources humaines, la technologie d’entreprise, l’industrie, etc.

Vous trouverez ci-dessous les caractéristiques de chacun d’eux.

4.1 ERP et finances

ERP, les avantages et les inconvénients de SAP

Tout d’abord, l’Enterprise Resource Planning propose divers rapports financiers. Par exemple, les rapports incluent des projections de flux de trésorerie basées sur la gestion des stocks. Mais aussi sur l’état des commandes.

SAP FICO est un composant fonctionnel de SAP ERP. De nombreuses grandes entreprises l’utilisent pour générer et gérer des états financiers. Par exemple, il est utile pour créer des rapports, mais aussi pour analyser le processus de prise de décision.


Découvrez le rôle du consultant SAP FICO !


4.2 CRM et expérience client

ERP, les avantages et les inconvénients de SAP

Ensuite, un CRM (Customer Relationship Management) est un outil qui aide les entreprises à comprendre les besoins des clients et à répondre à ces besoins.

À son tour, un système CRM SAP permet aux entreprises d’optimiser le flux de travail. Mais aussi de créer un partage des connaissances. Cela améliore également la gestion des comptes, et tout cela aide les entreprises à répondre efficacement aux besoins des clients.

Un consultant CRM (gestion de la relation client), autrement appelé expert CRM, est un spécialiste des logiciels de gestion de la relation client et de la relation elle-même.
Généralement, un expert CRM travaille pour une ESN ou une agence BtoB. Il peut travailler dans un grand groupe ou dans de petites structures. Il travaille principalement avec le service client, le marketing et le webmarketing.


Si vous souhaitez en savoir plus sur cet expert, lisez également la description complète du poste de consultant CRM.


Salesforce est une plateforme CRM (Customer Relationship Management) qui permet aux entreprises de simplifier et d’optimiser les interactions avec les clients. Le consultant Salesforce s’occupe du volet informatique de la relation client et est spécialisé dans l’écosystème Salesforce. Son rôle consiste à conseiller les entreprises sur la stratégie d’implantation et à mener des études pour répondre à tous les besoins des clients.


Découvrez également le rôle du Consultant Salesforce !


4.3 Gestion du réseau et des dépenses

ERP, les avantages et les inconvénients de SAP

La gestion des dépenses fait référence à la pratique de la gestion des relations avec les fournisseurs et des achats de l’entreprise. Cela permet d’identifier l’argent dépensé et d’en tirer le meilleur parti. En ce sens, SAP conduit à une plus grande efficacité en automatisant l’ensemble du processus. Il réduit également les coûts d’approvisionnement et les risques en gardant une trace de ce qui est apporté, de qui et pour combien.

4.4 Chaîne d’approvisionnement numérique

ERP, les avantages et les inconvénients de SAP

De plus, l’offre numérique est le résultat de l’application des technologies numériques. Grâce à sa connectivité de bout en bout, SAP élimine l’utilisation du papier. Il élimine également la saisie manuelle des données et rend tout fiable et facile.

L’IoT est sans aucun doute un secteur en pleine expansion. Par conséquent, le rôle des consultants IoT se développe. Ils peuvent également aider une entreprise à transformer ses produits existants en objets connectés dans le cadre d’un processus d’innovation global.


Découvrez la fiche de poste du Consultant IoT !


4.5 Interaction RH et personnel

ERP, les avantages et les inconvénients de SAP

Du côté des RH, SAP aide à la gestion organisationnelle et suit les présences. Cela permet également de vérifier avec précision la paie et d’assurer la conformité globale des RH. De plus, cela améliore le sentiment et l’attachement des employés à l’entreprise et à la productivité.

4.6 Gestion de l’expérience

ERP, les avantages et les inconvénients de SAP

De plus, la gestion de l’expérience SAP aide à surveiller l’interaction des personnes et de l’entreprise. En d’autres termes, il améliore l’expérience d’interaction avec une entreprise pour découvrir des opportunités d’amélioration. Il réduit également l’écart entre les entreprises et les clients.

Jira est une plateforme multifonctionnelle développée par Atlassian qui facilite la gestion des projets de développement. C’est un logiciel de suivi qui permet aux équipes de définir des activités, d’identifier des blocages et de partager des informations.


Découvrez également le rôle de l’administrateur Jira !


4.7 Plateforme technologique d’entreprise

ERP, les avantages et les inconvénients de SAP

La plateforme technologique d’entreprise SAP propose une gestion et une analyse des données et des bases de données, ainsi que des technologies intelligentes qui permettent de simplifier l’adaptation de toute entreprise aux changements instantanés du marché.

4.8 Transformation numérique

ERP, les avantages et les inconvénients de SAP

SAP fournit des applications et des technologies intelligentes de pointe telles que l’IA et l’apprentissage automatique. Il aide les entreprises et les organisations à se réinventer et à devenir plus axées sur le client et sur le profit.

4.9 Petites et moyennes entreprises

Petites et moyennes entreprises

Certes, les petites et moyennes entreprises font face à un certain nombre de défis. Il s’agit notamment de la gestion des flux de trésorerie, des opérations de la chaîne d’approvisionnement et de l’engagement des employés. SAP aide ces entreprises à comprendre les dernières tendances du secteur. Cela les aide également à réinventer l’image de marque des produits et à adopter le changement de leadership.

4.10 Les solutions de l’industrie

Les solutions de l'industrie

Enfin, SAP propose également plus de 25 solutions ERP spécifiques à l’industrie pour aider les entreprises. Grâce à cela, les organisations obtiennent une vue d’ensemble des processus métier spécifiques à l’industrie. Certaines de ces industries sont l’aérospatiale, la banque, la défense, la sécurité, l’assurance et la haute technologie.

Pour conclure cet article sur ce qu’est l’ERP et les avantages et les inconvénients de SAP, il est important de mentionner S/4HANA. En effet, il représente l’un des domaines les plus dynamiques de l’informatique d’entreprise. Ainsi, investir du temps dans le développement de ses compétences en S/4 peut mener à une carrière réussie et fiable.

Vous êtes à la recherche de missions en freelance ou CDI dans le domaine de l’ERP ! Vous pouvez dès à présent postuler à nos offres de missions Tech & IT sur notre plateforme de recrutement de freelances et CDI.

CTA consultez nos offres
Catégories
Nos actualités On parle de nous Webinars & replay

Replay de l’interview de Thomas Delfort sur BFM Business

Ce vendredi 29 juillet, notre CEO Thomas Delfort a été interviewé par Vincent Touraine sur BFM Business TV & radio dans le programme Objectif Croissance.

Parmi les thèmes abordés, Thomas Delfort détaille quelle est l’expertise de Mindquest, et pourquoi nous avons décidé d’élargir notre offre au recrutement en CDI. Il explique aussi quel est le profil de clients avec lesquel nous travaillons et quelle est notre approche pour trouver le candidat idéal. Il s’exprime également sur les éléments qui nous distinguent sur notre marché et pourquoi des boites du CAC 40 s’adressent à nous. Enfin il aborde le sujet des éléments qui constitueront nos axes de développement futur !

Vous n’avez pas pu regarder l’émission ? Pas de panique, le replay de l’interview de Thomas Delfort, Président et Co-Fondateur du Groupe Mindquest sur BFM Business TV & radio est désormais disponible !

Pour voir le replay c’est juste ici !

Replay de l’interview de Thomas Delfort sur BFM Business

Vous êtes une entreprise à la recherche d’experts informatiques pour mener à bien vos projets IT ou vous êtes un DSI ayant besoin de talents informatiques pour renforcer vos équipes ? Mindquest est là pour vous aider ! Vous pouvez dès à présent déposer vos offres de missions Tech & IT sur notre plateforme de recrutement de freelances et CDI. Nos équipes se chargeront par la suite de vous proposer les meilleurs talents correspondants à vos besoins !

CTA poster un besoin

Catégories
Fiches métiers Infra

Infrastructure informatique : tout savoir

L’infrastructure informatique comprend les hardware, software et le réseau, c’est-à-dire les composants nécessaires pour faire fonctionner et gérer les environnements informatiques d’une entreprise.

L’infrastructure informatique peut être déployée dans un système de cloud computing ou dans la structure d’une organisation elle-même.

Outre les hardware, software et la mise en réseau, l’infrastructure informatique comprend le système d’exploitation et le stockage des données.

En outre, les produits d’infrastructure informatique peuvent être disponibles sous forme d’applications logicielles ou de solutions en ligne proposées par des fournisseurs de services.

Découvrez dans notre article, quels sont les composants de l’infrastructure informatique, leurs fonctions et les différents métiers de ce secteur.

Pourquoi l’infrastructure informatique est importante

Dans l’infrastructure informatique, les composants technologiques mentionnés ci-dessus contribuent à la fois aux fonctions commerciales et les pilotent.

Avec l’évolution rapide de la technologie moderne et la nature concurrentielle des entreprises, les responsables informatiques doivent s’assurer que leur infrastructure informatique est bien conçue pour apporter des modifications rapidement sans affecter la continuité des activités.

Par conséquent, correctement mise en réseau, l’optimisation de la technologie peut améliorer la communication, augmenter l’efficacité et augmenter la productivité.

En d’autres termes, une infrastructure informatique flexible, fiable et sécurisée peut aider une entreprise à atteindre ses objectifs et lui procurer un avantage concurrentiel sur le marché. À l’inverse, une infrastructure informatique mal mise en œuvre entraîne des problèmes de connectivité, de productivité et de sécurité, tels que des pannes et des violations du système.

Ainsi, une infrastructure correctement mise en place peut être un facteur clé de la rentabilité d’une entreprise.

Mais quels sont les avantages des composants de l’infrastructure informatique, de leurs fonctions et des métiers de ce secteur ?

Avantages d’une infrastructure informatique

Avant tout, une infrastructure informatique correctement mise en œuvre permet à une entreprise de :

  • Offrir une expérience client positive en assurant un accès ininterrompu à son site Web.
  • Développer des solutions rapides sur le marché.
  • Collectez des données en temps réel pour prendre des décisions rapides.
  • Améliorer la productivité des employés

Métiers de l’infrastructure informatique : l’Ingénieur VoIP.

VoIP (Voice Over Internet Protocol) est une technologie qui permet la transmission de la voix sur des réseaux IP compatibles. Par exemple, c’est la technologie utilisée par le service de communication Skype qui permet à des millions de personnes de passer des appels via WhatsApp chaque jour.

En conséquence, le rôle d’un ingénieur VoIP est de gérer la mise en œuvre au sein de l’organisation.

Découvrez en plus à propos du rôle d’Ingénieur VoIP !


Comment fonctionnent les composants de l’infrastructure informatique ?

Pour commencer, les composants de l’infrastructure informatique sont constitués d’éléments interdépendants. Les Hardware et Software représentent les deux principaux groupes de composants de l’infrastructure informatique. Les deux sont complémentaires. En effet, les Hardware utilisent des Software, par exemple un système d’exploitation, pour fonctionner.

De même, un système d’exploitation gère les Hardware et les ressources systèmes. Les systèmes d’exploitation établissent également des connexions entre les Software et les ressources physiques, à l’aide de composants réseau.

Pour continuer, voyons plus en détail quels sont les composants de l’infrastructure informatique.

Composants de l’infrastructure informatique : Hardware

Les composants des Hardware incluent les :

  • Ordinateurs de bureau
  • Serveurs
  • Centres de données
  • Hubs
  • Routeurs
  • Commutateurs
  • Installations

Composants de l’infrastructure informatique : Software

Les composants des Software incluent les :

  • CMS (systèmes de gestion de contenu)
  • CRM (Gestion de la Relation Client)
  • ERP (planification des ressources d’entreprise)
  • Systèmes d’exploitation
  • Serveurs Web

Composants de l’infrastructure informatique : Installations

Les installations ou l’équipement physique fournissent l’espace pour les serveurs, les centres de données et le matériel réseau. Ils incluent également le câblage réseau dans les bureaux pour connecter les différents composants d’une infrastructure informatique.

Composants de l’infrastructure informatique : Réseaux

L’interconnexion entre les composants du réseau permet les opérations, la gestion et la communication du réseau entre les systèmes internes et externes.

La connexion Internet, les outils d’activation, le pare-feu et la sécurité, ainsi que le matériel, c’est-à-dire les routeurs, les commutateurs et les câbles, sont essentiels au fonctionnement d’un réseau.


Métiers de l’infrastructure informatique : l’Ingénieur réseau Cisco.

Près de la moitié des entreprises utilisent aujourd’hui les solutions Cisco. Cisco Systems, ou Cisco, est une société informatique américaine spécialisée dans la fabrication et la vente d’équipements réseaux (routeurs, commutateurs Ethernet mais aussi serveurs, etc.).

Mais quel est le rôle de l’Ingénieur réseau Cisco ? Lisez notre fiche métier pour en savoir plus sur ses missions, ses compétences et son salaire.


Combien de types d’infrastructures informatiques existe-t-il ?

Infrastructure informatique traditionnelle

Pour commencer, les composants (le centre de données, le stockage des données, les Hardware et les serveurs) de l’infrastructure informatique traditionnelle sont entièrement gérés en interne.

De plus, une infrastructure informatique traditionnelle est composée des composants habituels des Hardware et Software : installations, centres de données, ordinateurs de bureau matériels réseau et solutions logicielles d’application d’entreprise. Généralement, cette configuration d’infrastructure nécessite plus d’énergie, d’espace physique et de budget que les autres types d’infrastructure. L’infrastructure traditionnelle est généralement installée sur site pour un usage exclusif d’entreprise ou privé.


Métiers de l’infrastructure informatique : l’Ingénieur Système Linux.

Comme les grandes entreprises exploitent aujourd’hui de plus en plus d’ordinateurs avec Linux, la fonction d’ingénieur système Linux est en augmentation.
L’ingénieur système Linux est un maillon essentiel au sein des entreprises qui assure le bon fonctionnement d’un réseau Linux. L’ingénieur aide également à coordonner l’équipe informatique, optimise les opérations du réseau et assure la communication entre les différents systèmes informatiques.

Découvrez en plus à propos du métier d’Ingénieur système Linux.


Cloud IT infrastructure

Pour continuer, comme son nom l’indique, l’infrastructure informatique du cloud computing fait référence aux composants et aux ressources nécessaires au cloud computing.

Les utilisateurs finaux peuvent donc accéder à l’infrastructure via Internet, avec la possibilité d’utiliser des ressources informatiques sans installation sur site, grâce à la virtualisation.

La virtualisation relie des serveurs physiques gérés par un fournisseur de services dans un ou plusieurs emplacements géographiques. Il classe et extrait ensuite les ressources, telles que le stockage, pour les rendre accessibles aux utilisateurs pratiquement partout où il y a une connexion Internet.

Il est également possible de créer un cloud privé à l’aide de ressources dédiées, ou un cloud public en « louant » l’infrastructure cloud à un fournisseur de cloud.

Étant donné que l’infrastructure cloud est souvent publique, elle est généralement appelée cloud public.

De plus, en intégrant la portabilité, l’orchestration et la gestion de la charge de travail sur plusieurs clouds à différents niveaux, il est également possible de créer un cloud hybride.

Infrastructure informatique hyperconvergée

Enfin, une infrastructure informatique hyperconvergée permet de gérer à partir d’une seule interface les ressources informatiques de mise en réseau et de stockage

De plus, le traitement logiciel associé au stockage des données permet de gérer les charges de travail les plus innovantes avec des architectures évolutives sur des Hardware standard de l’industrie


Métiers de l’infrastructure informatique : Ingénieur SRE.

Alors que de plus en plus d’organisations adoptent le cloud computing et que la demande de services numériques augmente, les pratiques d’ingénierie de la fiabilité des sites (SRE) sont devenues impératives. Ces pratiques aident les organisations à respecter les accords de niveau de service (SLA) pour la disponibilité, les performances, l’expérience utilisateur et les KPI commerciaux.

En savoir plus sur le rôle du SRE (Site Reliability Engineer).


Composants de l’infrastructure informatique et profils de poste : bonnes pratiques

Après avoir discuté des composants de l’infrastructure informatique, de leurs fonctions et de certains des métiers de l’infrastructure informatique, il est temps de parler des meilleures pratiques.

Pour clarifier, pour une bonne et efficace gestion de l’infrastructure informatique, il est essentiel de suivre quelques bonnes pratiques de base. C’est-à-dire que ces pratiques garantissent une vision globale de tous les aspects à prendre en compte pour une gestion réussie de l’infrastructure informatique.

  • Rassembler des connaissances
  • Créer des normes fondées sur ces connaissances
  • Mettre en œuvre les normes avec cohérence
  • Maintenir la cohérence lors de la gestion du changement
  • Documenter fortement

Rassembler des connaissances

Tout d’abord, pertinence et autorité sont les deux mots clés à garder à l’esprit lors de la collecte de connaissances. Trop peu d’informations peuvent entraîner des configurations critiques manquantes, tandis que trop d’informations peuvent vous paralyser.

À ce stade, il est crucial de choisir où se concentrer en tenant compte des besoins de l’organisation. Par conséquent, la pertinence est de mise, pour ne pas perdre de temps avec des documents inutiles et interminables, et pour vous assurer de recueillir les bonnes informations, vérifiez les sources.

Créer des normes fondées sur ces connaissances

Une fois que vous avez défini les besoins de l’organisation et rassemblé toutes les informations dont vous avez besoin pour mettre en œuvre les configurations, faites-en des normes. Mais n’oubliez jamais de mettre à jour ces normes à mesure que l’organisation évolue au fil des ans. Des exemples de cette bonne pratique sont l’augmentation des normes de sécurité, la clarification continue des configurations, la mise à niveau des anciennes commandes, etc.


Métiers de l’infrastructure informatique : Analyste SOC.

Le rôle de l’analyste SOC (Security Operation Center) est de surveiller les systèmes informatiques d’une entreprise. Il doit détecter toutes les activités suspectes et malveillantes sur les réseaux informatiques, qu’elles viennent de l’intérieur ou de l’extérieur.

Découvrez en plus sur le rôle de l’Analyste SOC.


Mettre en œuvre les normes avec cohérence

Certes, avoir des configurations propres et cohérentes est extrêmement important pour un ingénieur. Avec des systèmes tels que Cisco CLI, par exemple, cela peut prendre un certain temps pour comprendre les intentions du code. Ainsi, l’étiquetage, les notes d’observations lorsque cela est nécessaire et l’utilisation de descriptions avec des informations pertinentes facilitent le travail des techniciens lors de la résolution de problèmes.

Maintenir la cohérence lors de la gestion du changement

Les processus de gestion des changements peuvent parfois sembler accablants pour le personnel informatique, mais ils peuvent être très utiles lorsqu’ils sont utilisés pour l’examen de la configuration proposée, la mise en œuvre sur les appareils applicables et la mise à jour de la documentation pour s’assurer que le travail est effectué.

Par conséquent, le maintien de la cohérence en période de changement est essentiel pour garantir que le travail est effectué sans perte d’informations organisationnelles essentielles.

Documenter fortement

Il est en quelque sorte courant que la documentation soit un aspect dans lequel les services informatiques internes sont généralement quelque peu déficients. Même si vous avez l’impression d’écrire la documentation pour vous tout seul, car personne ne la lira jamais, votre documentation est en fait votre carte de visite. Cependant, il est important qu’elle soit claire et facile à comprendre.

En résumé, l’objectif de l’infrastructure informatique est de rendre le business possible et cela se fait mieux avec des composants qui sont configurés, gérés et entretenus de manière propre et cohérente, en suivant les meilleures pratiques affinées avec l’expérience et documentées de manière claire et complète.


Métiers de l’infrastructure informatique : Consultant RPA.

Technologie en plein essor, la RPA (Robotic Process Automation) favorise une productivité accrue grâce à l’automatisation des processus métier. La clé : éliminer les tâches fastidieuses, rationaliser les opérations et réduire les coûts.

Découvrez dans notre fiche métier les missions, le salaire et les compétences du Consultant RPA. Un profil très recherché dans le monde du travail d’aujourd’hui, notamment dans les entreprises de services numériques.


Vous êtes à la recherche de missions en freelance ou CDI dans le domaine du développement Web ! Vous pouvez dès à présent postuler à nos offres de missions Tech & IT sur notre plateforme de recrutement de freelances et CDI.

CTA consultez nos offres
Catégories
Développement Fiches métiers

Développement Web, métiers et compétences en programmation

Comme le terme lui-même le suggère, le développement Web consiste à développer à partir de zéro un site Web, une page Web ou tout autre élément qui fonctionne sur Internet.

En approfondissant un peu plus la terminologie informatique et technique, le développement Web fait référence au développement de code source de programmation, à la création et à l’organisation de bases de données et de langages de balisage, de protocoles réseau, de serveurs Web et de sécurité informatique.

Découvrez dans cette article de quelle manière se créer un site Web, dans quel cas est-il recommandé de contacter un développeur Web, et également quelles sont les différentes spécialisations du développement web.

1. Comment créer un site Web

Aujourd’hui, créer un site Web n’est plus aussi difficile que dans le passé. Il n’est en effet pas nécessaire d’avoir une formation technique ou informatique. Pour créer un site web dynamique, il suffit d’installer un logiciel CMS (Content Management System) tel que WordPress ou Joomla sur un espace d’hébergement et le tour est joué.

Ainsi, chacun peut mettre en ligne lui-même un site simple et le gérer facilement grâce à un panneau de contrôle de publication.

Bien que le logiciel CMS soit une solution parfaite pour créer un blog ou un petit magazine Web, les CMS ne sont pas adaptés au développement de sites Web plus complexes.

Si le site web est l’interface frontale des autres systèmes d’information de l’entreprise, il nécessite alors des compétences en conception (ingénierie web) et en programmation (développement web).

Selon les besoins de l’entreprise, des professionnels du langage informatique peuvent intervenir sur l’ensemble des fonctionnalités du site. Ils proposent alors des solutions sur mesure pour remplir leur mission dans l’entreprise.


Découvrez quel est le rôle du Développeur Web !


2. Comment fonctionne un site Web

Un site Web est un ensemble de documents hypertextes et d’éléments multimédias (images, vidéos, etc.) organisés en pages Web. En d’autres termes, le webmaster télécharge les fichiers du document sur l’espace web d’un ordinateur serveur (host) connecté à Internet 24h/24.

Aujourd’hui, les développeurs web sont de plus en plus sollicités. En effet, les évolutions rapides du secteur informatique et la transformation numérique que toutes les entreprises doivent gérer ont entraîné une forte demande de nouveaux programmes, sites web et applications. Aucune entreprise ne peut se passer d’une présence sur le Web, elle aura donc besoin d’un professionnel de l’informatique capable de la structurer et de la gérer sous une forme appropriée et à jour.

Lorsque les utilisateurs (client) se connectent à l’adresse de l’hébergeur via leur navigateur, le serveur leur envoie le document hypertexte demandé. De cette façon, les utilisateurs peuvent naviguer entre les documents sur des ordinateurs distants, même à l’autre bout du monde.


Découvrez quel est le rôle du Webdesigner ainsi que celui du Designer UX/UI !


3. Quelle est la différence entre Internet et le Web

Bien que les gens les utilisent comme synonymes, Internet et le Web ne signifient pas la même chose. Internet est né une vingtaine d’années avant le web. L’Internet (réseau de réseaux) est l’infrastructure technologique, tandis que le Web (World Wide Web, mieux connu sous le nom de WWW) est un protocole.

3.1. Du Web 1.0 au Web 2.0

Au cours des vingt dernières années, le développement web a évolué de la première génération à la seconde (web 2.0). Le Web 2.0 est l’ère des médias sociaux, des réseaux sociaux et des CMS.

3.2. Qu’est-ce que le Web 3.0 ?

Dans les années à venir, il évoluera encore vers la troisième génération (web 3.0) avec la diffusion de sites Web intelligents dotés d’intelligence artificielle. C’est une révolution technologique qui a déjà commencé. Pensez aux chatbots, aux assistants virtuels en ligne et aux récentes améliorations dans l’utilisation d’Internet.

Autre tendance évolutive, la RPA (Robotic Process Automation) qui favorise les gains de productivité grâce à l’automatisation des processus métiers.


Découvrez le rôle du Consultant Automatisation Processus Métiers (RPA), profil très recherché aujourd’hui, en particulier dans les entreprises de services numériques.


3.3. Sites Web réactifs et mobiles

Le développement Web ne concerne plus seulement les ordinateurs, mais également de nombreuses autres plateformes. Les utilisateurs peuvent désormais accéder au Web avec différents appareils, y compris mobiles (par exemple, tablettes, smartphones, consoles).


Par conséquent, il est nécessaire de développer un site Web réactif qui adapte automatiquement la mise en page à l’appareil utilisé par l’utilisateur.

Alors que la technologie mobile connaît une croissance exponentielle, les professions informatiques liées au développement d’applications le sont également. Le rôle du développeur Android est de développer des applications pour tous les appareils qui fonctionnent sur ce système d’exploitation mobile.


Découvrez quelles sont les compétences nécessaires pour vous positionner sur le poste en plein essor de Développeur Android ainsi que sur celui de Développeur Mobile !


4. Développement Front-end et développement Back-end

Approfondissons un peu le domaine du développement Web et voyons comment différents professionnels de l’informatique travaillent pour développer intégralement un site Web pour Internet.

Il existe deux classifications pour le développement Web :

  • Développement Front-end
  • Développement Back-end


Le développement Front-end fait référence à la partie d’un site Web avec laquelle l’utilisateur interagit directement. Pour cette raison, les développeurs l’appellent le « côté client » de l’application.

Le développement Back-end est le côté serveur d’un site Web (la partie du site Web que les utilisateurs ne peuvent pas voir et interagir). La partie du logiciel qui n’entre pas en contact direct avec les utilisateurs et où les développeurs stockent et organisent les données.

4.1. Que est le rôle du développeur Front-end ?

Le développeur Front-end est la figure professionnelle de l’informatique qui est chargée de créer l’interface graphique d’un site Web ou d’un portail Web, d’insérer les éléments dans la page, de les styliser (couleurs / polices) et de les animer.

De plus, dans le Web moderne, le développeur front-end est également responsable de :

  • interagir avec le Back-end (auquel il envoie et duquel il reçoit les informations à afficher dans la page Web) 
  • développer la logique de ce qui se passe dans l’interface

Découvrez le rôle du Développeur Front-end !



Ce qui suit est une feuille de route avec une brève description des langages et des outils impliqués dans le développement du Front-end :

  • HTML signifie langage de balisage hypertexte. Il est utilisé pour concevoir le front-end des pages Web à l’aide d’un langage de balisage. Il agit comme un squelette pour un site Web, car il est utilisé pour créer la structure d’un site Web.
  • CSS (Cascading Style Sheets) affectueusement appelé CSS, est un langage conçu simplement pour simplifier le processus de création de pages Web présentables. Il est utilisé pour styliser notre site Web.
  • JavaScript est un langage de script utilisé pour fournir un comportement dynamique à notre site Web.
  • Bootstrap est une collection d’outils gratuits et open source pour créer des sites Web et des applications Web réactifs. C’est le framework CSS le plus populaire pour développer des sites Web réactifs et mobiles. De nos jours, les sites Web sont parfaits pour tous les navigateurs (IE, Firefox et Chrome) et toutes les tailles d’écran (Desktops, Tablets, Phablets et Phones).

Avec l’apparition de nouveaux frameworks, les métiers autour du développement web sont de plus en plus spécifiques et un grand nombre de professionnels se spécialisent dans une technologie particulière. Parmi les différentes spécialisations possibles figure le développeur Front-end Angular.JS.


En savoir plus sur les compétences des développeurs Angular.JS !


4.2. Quel est le rôle du Développeur Back-end ?

D’autre part, le développeur Back-end s’occupe de la structure d’un site Web ou d’une application Web. Les développeurs Back-end s’occupent du fonctionnement du site et de la gestion des données qu’ils doivent traiter.

L’important est de connaître le fonctionnement de base de la plupart des langues et d’en choisir une en fonction de ses particularités. Plutôt que de parler de langages, parlons plutôt des outils que les développeurs utilisent pour implémenter les fonctionnalités d’un site.


Découvrez le rôle du Développeur Back-end !


Comme précédemment, voici une feuille de route des outils de développement Back-end :

  • PHP est un langage de script côté serveur conçu spécifiquement pour le développement Web.
  • Java est l’un des langages de programmation les plus populaires et les plus utilisés. Il est hautement évolutif.
  • Python est un langage de programmation qui vous permet de travailler rapidement et d’intégrer des systèmes plus efficacement.
  • Node.js est un environnement d’exécution open source et multiplateforme permettant d’exécuter du code JavaScript en dehors d’un navigateur.
  • Les frameworks Back-end sont : Express, Django, Rails, Laravel, Spring, etc.

C est un langage à usage général des années 70, et il est toujours utilisé dans la programmation de systèmes et la robotique. Le C++ est né dans les années 1980. C’est le langage de choix pour ceux qui recherchent la performance, car il peut exécuter très rapidement du code complexe. Il est utilisé pour la conception d’applications mobiles, la programmation de systèmes d’exploitation ou de jeux vidéo. De plus, dans la création de certains programmes militaires.


Apprenez en plus sur le rôle du Développeur C/C++ !


4.3. Compétences du programmeur Back-End

Les compétences du programmeur backend sont :

  • Langages back-end (PHP, Python, Java, C#, .Net etc.)
  • Les bases de données, où les développeurs stockent les données qu’ils doivent gérer. Les types de base de données sont polyvalents et s’adaptent aux besoins du système
  • Serveur, il est important pour un développeur backend de pouvoir s’occuper de l’apparence en ligne du site et de sa maintenance


Il existe de nombreuses spécialités et langages dans le domaine du développement web, dont Swift, Node.js, React.js ou encore Ruby.
Ruby est un langage de programmation libre, orienté objet et multi-paradigme, facile à comprendre et agréable à utiliser.


Découvrez le rôle du Développeur Ruby !


5. Quel est le rôle du Développeur Full-stack

Ce qui caractérise le développeur Full-stack, c’est sa capacité à développer à la fois le Front-end et le Back-end d’un site web. Les connaissances du développeur Full-stack regroupent tout ce qui caractérise les deux types de développeurs que nous avons vu plus haut.

Un professionnel de l’informatique capable de gérer la structure des pages Web, leur style, leurs animations, la création de structures de données, la conception de bases de données et la mise en œuvre des fonctionnalités du site. Les développeurs Full Stack maîtrisent tous les langages : HTML, CSS, JavaScript, PHP, Python, etc.

Malgré ces vastes connaissances, il est très difficile pour ces professionnels de développer un site Web entièrement par eux-mêmes. En effet, leur tâche consiste principalement à collaborer avec les développeurs front et back end et à les accompagner dans la réalisation de fonctionnalités particulières.


Découvrez le rôle du développeur Full-stack !


6. Langages de programmation pour créer un site Web

Comme nous l’avons vu dans les différentes spécialisations du développement web, un langage de programmation est un langage informatique utilisé par les programmeurs pour communiquer avec les ordinateurs. Il s’agit d’un ensemble d’instructions écrites dans un langage spécifique pour effectuer une tâche spécifique.

En conclusion, voici une liste des langages de programmation les plus largement utilisés par les industries :

Le professionnel de l’informatique qui traduit un langage graphique en langage informatique est l’intégrateur HTML. En assemblant les différents éléments d’un site Web, l’intégrateur HTML s’assure qu’ils sont alignés avec l’esthétique souhaitée et conservent un design pratique.


Découvrez plus en détail le rôle de l’Intégrateur HTML !


Certains langages gagnent en importance avec l’évolution du web sémantique, notamment : Open Graph Markup. Très utile pour expliquer le contexte du contenu d’une page et prendre le contrôle des extraits.

7. Meilleures pratiques de développement Web et de cybersécurité

Les professionnels de l’informatique impliqués dans le développement Web doivent avoir une bonne compréhension de l’importance de l’hygiène numérique et de la sécurité Web. Afin d’éviter les attaques de sécurité courantes sur les sites Web, il est essentiel de suivre les normes de cybersécurité les plus élevées tout au long du cycle de développement.

Quelques bonnes pratiques de cybersécurité à mettre en place sont les suivantes :

  • Assurez-vous que l’équipe de développement a suivi une formation sur la cybersécurité.
  • Configurez un pare-feu d’application Web (WAF).
  • Utilisez des instructions paramétrées dans les tests SQL.
  • Maintenez à jour toutes les plates-formes et applications de sécurité.
  • Partitionnez les données utilisateur hors des systèmes de fichiers API.


Ces bonnes pratiques de cybersécurité contribueront à réduire les erreurs humaines (qui contribuent à environ 85 % des violations de données). Ils augmenteront également la qualité des candidatures.

Faire de la cybersécurité une priorité tout au long de chaque cycle de développement est donc nécessaire pour lutter contre le flot d’attaques numériques qui menacent le Web moderne.


Vous êtes à la recherche de missions en freelance ou CDI dans le domaine du développement Web ! Vous pouvez dès à présent postuler à nos offres de missions Tech & IT sur notre plateforme de recrutement de freelances et CDI.


Catégories
Conseils et Ressources - consultant Consultants IT Quotidien de freelance

Prévoyance pour les freelances : dans quel cas souscrire un contrat d’assurance ?

Prévoyance pour les freelances : dans quel cas souscrire un contrat d’assurance ? Le freelance est un travailleur indépendant qui bénéficie de la liberté de choisir ses clients. Mais aussi de fixer ses tarifs et de s’organiser à sa guise. Il reste que travailler en freelance n’est pas un statut, mais seulement un mode de travail. Si vous souhaitez vous lancer en freelance, il est nécessaire de choisir un statut juridique adapté à votre activité, ainsi qu’à vos ambitions.

Le freelance a le choix, comme tout entrepreneur qui se lance, entre une entreprise individuelle, avec ou sans l’option pour le régime de la micro-entreprise, et la création d’une société. En fonction de ce choix, le freelance bénéfice d’une couverture sociale plus ou moins importante. Et peut vouloir compléter son régime social par un contrat de prévoyance pour freelances. Voici ce qu’il faut savoir si c’est votre cas.

Qu’est-ce qu’un contrat de prévoyance freelance ?

Il y a trois degrés de prévoyance en France : la prise en charge par la sécurité sociale, les contrats de prévoyance individuelle et le contrat de prévoyance collective.

L’assurance prévoyance est un contrat qui prévient des accidents de la vie et vise à réduire les risques de perte de revenus par la perception d’indemnités. Elle vous permet de vous protéger contre les aléas (accident, hospitalisation, perte de revenus, décès) qui vous empêchent de travailler. Concrètement, il couvre tous les aléas liés à votre personne (et non à vos biens).

Si vous êtes par ailleurs salarié, avant de souscrire à une telle assurance pour votre activité indépendante, vérifiez que votre employeur n’y a pas souscrit pour vous. En d’autres termes, vérifiez qu’il n’a pas conclu de contrat de prévoyance collective. Si tel est le cas, vous bénéficiez d’un coût préférentiel et la prise en charge de la totalité ou d’une partie de vos cotisations.

Souscrire un contrat d’assurance prévoyance en tant qu’auto-entrepreneur en freelance

L’assurance prévoyance est-elle obligatoire ?

En tant qu’auto-entrepreneur freelance, vous êtes affilié à la Sécurité Sociale des Indépendants (SSI). En fonction de votre chiffre d’affaires et de votre activité, le montant de vos cotisations sociales peut varier, mais reste peu élevé.

L’assurance prévoyance indépendant n’est pas un obligatoire, mais peut être très utile si vous voulez maintenir votre équilibre financier en cas de risque d’accident.

Quelles sont les garanties auxquelles un indépendant peut souscrire dans le cadre d’une assurance prévoyance ?

Si vous êtes auto-entrepreneur, vous pouvez souscrire à différents types de garanties dans le cadre de l’assurance prévoyance, notamment :

  • la garantie perte de revenus en cas d’arrêt de travail temporaire
  • la prévoyance maintien de salaire
  • la prévoyance pour invalidité si vous ne pouvez plus exercer votre activité de façon permanente
  • et la prévoyance décès, à savoir un capital pour vos proches

Souscrire un contrat d’assurance prévoyance en tant que freelances en société

Si vous avez fait le choix d’exercer votre activité professionnelle par le biais d’une société, votre régime social dépend de la forme de société pour laquelle vous avez opté, mais surtout de votre rémunération.

Le freelance en EURL

Vous êtes gérant associé d’une EURL, vous dépendez de la SSI. Par conséquent, vous êtes considéré comme un travailleur non salarié. Par ce fait vos indemnisations dépendent de vos revenus.

La SSI propose dans sa prévoyance de base des garanties qui sont assez basses et qui ne concerne que les indépendants qui le sont depuis au moins un an. Elle ne concerne donc pas tout le monde.

Dès lors, il peut être utile, compte tenu de la faible couverture sociale, de souscrire à une assurance prévoyance.

Le freelance en SASU

Si vous optez pour la présidence d’une SASU et que vous percevez une rémunération au titre de votre mandat social, vous êtes assimilé salarié. Dans ce cas, vous dépendez du régime général de la sécurité sociale. C’est un régime qui est plus avantageux en termes de protection sociale. Par conséquent, souscrire à une assurance prévoyance s’avère moins utile dans ce cas.

Catégories
Nos actualités Nouvelles On parle de nous

Conférence Mindquest Connect : découvrez le replay

Le 19 mai dernier nous avons eu le grand plaisir d’organiser notre tout premier évènement Mindquest Connect pour célébrer le lancement de notre nouvelle marque unique : Mindquest !

Pour célébrer ce nouveau chapitre, plus de 100 invités se sont retrouvés lors de notre soirée Mindquest Connect à l’Elyseum Paris, pour assister à notre conférence sur la pénurie des talents dans la Tech et l’IT ! Animée par le journaliste Grégoire Tournon et menée par Thomas Delfort, CEO de Mindquest et Melchior du Boullay, notre Directeur général, cette soirée fut l’occasion parfaite pour échanger sur les valeurs et les enjeux du recrutement Tech & IT, l’attraction et la fidélisation des talents ainsi que l’hybridation des carrières dans le secteur du numérique, et ceci en toute convivialité.

Mindquest Connect

Que propose Mindquest à ses clients ?

Il y a 8 ans, le 19 mai 2014, Thomas Delfort et Manuela Delfort créait tout juste Club Freelance. Ceci dans l’objectif d’aider les entreprises à collaborer avec les meilleurs freelances IT et experts informatiques pour répondre à leurs besoins de freelances informatiques au sein de leurs équipes pour des missions Tech & IT. Aujourd’hui avec Mindquest, l’objectif est d’aider nos clients à répondre à la pénurie de talents dans le monde du numérique.

Le service Mindquest

Mindquest, c’est un nouveau service, repensé pour vous aider à résoudre vos défis Tech & IT. Mais aussi pour vous accompagner dans le recrutement des talents et experts informatiques idéaux (en CDI & freelance, en France ou à l’international) dans un secteur d’activité en perpétuelle évolution. Pour cela nous bénéficions d’une équipe de professionnels du secteur, experts dans leur domaine, et nous mettons à la dispositions de nos clients une plateforme de recrutement de freelances et de CDI pour les aider à résoudre leurs besoins en terme de recrutement de freelances informatiques pour des missions Tech & IT.

Répondre à la pénurie de talents IT

Pénurie d’experts informatiques et de talents IT dans les métiers informatiques qui vient premièrement de la concurrence renforcée des startups. Secondement de l’écart historique entre les capacités de formation et le besoin dans le numérique. En effet, 71% des métiers informatiques et du numérique nécessitent un diplôme alors que sur l’ensemble des autres secteurs, les métiers qui nécessitent un diplôme sont d’à peu près 30%. Enfin, la pénurie de talents vient d’un manque de personnes formées dans l’industrie, mais également d’un manque de reconnaissance des activités technologiques par rapport aux besoins actuels en freelances informatiques pour effectuer des missions Tech & IT.


Vous souhaitez en savoir plus sur notre nouvelle marque unique Mindquest et sur notre plateforme de recrutement de freelances et CDI ? Nous vous expliquons tout dans notre article : Club Freelance devient Mindquest : annonce rebranding


La stratégie de Mindquest pour répondre à la pénurie de talents

Avec Mindquest nous proposons à nos clients une plateforme de recrutement de freelances et de CDI, mais nous voulons surtout leur proposer un partenariat jugé utile, un partenariat qui se veut efficace, personnalisé, et avec une forte dimension d’écoute, en apportant beaucoup d’empathie.

Par ce fait, pour répondre à la pénurie d’experts informatiques et de talents IT dans les métiers informatiques, la stratégie de Mindquest se résume en 3 aspects :

  • Pour faire face à la concurrence renforcée des startups nous misons sur notre savoir faire dans le recrutement. En effet, nous aidons nos clients à bien recruter les talents qui vont correspondre à leurs projets.
  • Pour faire face au manque de personnes formées, nous souhaitons miser sur la formation. Nous souhaitons en effet être capable d’accompagner les talents qui ne sont pas forcément des experts de l’IT vers des métiers informatiques qui seront utiles au numérique par des formations diplômantes.
  • Enfin pour aider les entreprise à garder les talents techniques nous misons sur la rétention des talents intrinsèquement liées aux valeurs et à la culture de l’entreprise. Car c’est ce qui va lier les équipes face aux agressions externes telles que la pénurie de talents et les inciter à rester. L’enjeu pour les entreprises est tout autant d’attirer les talents que de les garder.

Les intervenants de Mindquest Connect

Mindquest Connect

Intervention de Fabien Pelous sur l’esprit d’équipe et la performance lors de la soirée Mindquest Connect

Au cours de la soirée nous avons eu l’honneur d’accueillir le célèbre joueur de rugby Fabien Pelous, Ancien Capitaine du XV de France pour une intervention sur l’esprit d’équipe, la performance et la solidarité.

Au cours de son intervention, l’ancien champion a tenté de répondre à la question qui lui a été posée par Melchior du Boullay : comment faites vous dans le XV de France qui est une équipe qui bouge pour garder une culture forte qui transcende vos supporters ?

D’après Fabien Pelous, pour arriver au succès et à la croissance en entreprise comme dans le rugby, le moteur c’est la performance. Performance qui s’appuie sur trois piliers fondamentaux :

  • Le premier pilier c’est la technique, en effet pour avoir une action positive sur le terrain comme en entreprise, la formation de base est clé, tout comme la formation continue, c’est grâce au temps de pratique qu’on peut devenir expert de son domaine.
  • Le deuxième pilier c’est la stratégie, ce qui est important c’est comment chacun va s’imprégner de la stratégie et comment chaque responsable va convaincre chaque collaborateur que c’est dans cette stratégie qu’on va arriver à avoir de la performance et que la stratégie choisie est la bonne.
  • Le troisième pilier c’est l’esprit d’équipe et la solidarité, il est important en entreprise comme dans le rugby de créer des moments pour que les personnalités se rencontrent et faire d’une somme d’individu un collectif pilier de la performance.
Mindquest Connect

Table ronde Mindquest Connect sur la pénurie de talents Tech & IT

Au cours de notre évènement Mindquest Connect Sophie Riou, Experte en Innovation Managériale et Patrice Valadeau, DSI de SUEZ, nous ont également rejoint pour prendre part à une table ronde sur la pénurie des talents Tech & IT.

Au cours de cette table ronde ils ont échangé leurs opinions sur les thèmes de la pénurie de talents dans l’IT, l’attraction et la rétention des talents, la formation et la féminisation dans l’IT, en répondant aux questions suivantes :

  • Constatez-vous un manque de ressources spécialisées dans le numérique et comment l’expliquez vous?
  • Comment attirer les talents et leur donner envie de rester au sein des entreprises ?
  • L’empowerment, l’hybridation, la confiance dans les équipes peuvent-ils aider conjointement à l’attraction et la rétention des talents en entreprise ?
  • Devons nous plus former et comment devons-nous le faire, en prenant en compte le CPF et la liberté de chacun de se former à sa convenance ?
  • Comment améliorer la diversification et la féminisation dans l’IT ?
Mindquest Connect

Le replay de l’évènement Mindquest Connect

Vous n’avez pas pu assister à notre évènement, pas de panique ! Vous pouvez désormais regarder l’intégralité de notre conférence en replay ci-dessous.

Encore un grand merci à tous les participants et intervenants qui ont contribués à la réussite de cet évènement ! Ce fut un plaisir de vous avoir parmi nous !


Vous êtes une entreprise à la recherche d’experts informatiques pour mener à bien vos projets IT ou vous êtes un DSI ayant besoin de freelances informatiques pour renforcer vos équipes ! Vous pouvez dès à présent déposer vos offres de missions Tech & IT sur notre plateforme de recrutement de freelances et CDI.


Catégories
Nos actualités Nouvelles On parle de nous

Club Freelance devient Mindquest : annonce rebranding

C’est le jour J ! Nous sommes très heureux d’annoncer qu’en ce 16 mai 2022, Club Freelance devient Mindquest !

Avec l’objectif d’élargir notre offre et de favoriser notre expansion internationale, notre marque de recrutement de freelances : Club Freelance créée en 2014, et notre marque de recrutement de profils en CDI et à l’international : Mindquest créée en 2021, fusionnent aujourd’hui pour n’en faire qu’une. Découvrez ci-dessous les raisons de ce changement de nom !

Qu’est ce que Mindquest ? 

Club Freelance devient Mindquest ! Mais qu’est ce que Mindquest ? Mindquest est une société globale de services de recrutement IT qui associe des entreprises et des professionnels de la technologie pour mener à bien des projets informatiques critiques, quel que soit le type de contrat.

Avec une plateforme d’emplois numériques ouverte, soutenue par un groupe dynamique de recruteurs experts en technologie, Mindquest combine la rapidité et la commodité des derniers outils numériques avec l’expertise humaine pour offrir une expérience fluide et efficace.

Chaque offre d’emploi est gérée par un duo de professionnels. C’est-à-dire un responsable de comptes connaissant les entreprises, leur secteur et leurs enjeux et un spécialiste en acquisition de talents, experts sur un domaine technologique. Ces derniers travaillent ensemble pour fournir un service d’accompagnement complet aux entreprises et aux candidats. Ceci de la publication de l’offre de mission et de la recherche d’emploi à l’offboarding.

Avec des bureaux à Londres, Paris et Barcelone et près de 50 collaborateurs, Mindquest s’appuie sur son expérience antérieure et son expertise dans l’industrie des freelances informatiques – en tant que Club Freelance – pour aider les entreprises et les professionnels technologiques du monde entier à réussir leurs projets et faire prospérer le marché informatique mondial.

Dans quel écosystème s’inscrit Mindquest ?

Un écosystème en perpétuel changement

La technologie remodèle notre façon de communiquer les uns avec les autres, mais aussi notre façon de travailler. Les compétences et les ressources dont les professionnels de l’informatique ont besoin pour réussir dans leur carrière, et celles dont les entreprises ont besoin pour réussir leurs projets informatiques, sont toutes en constante évolution. De plus, les modes de fonctionnement des entreprises et des équipes changent radicalement, notamment depuis le début de la pandémie.

Et ce n’est que le début. Les relations classiques employeur-employé sont en train d’être fondamentalement repensées. Les frontières entre emploi permanent et freelance s’estompent. L’hybridation des carrières en est le constat de ces dernières années. Les carrières dans l’IT ne sont en effet plus linéaires. Et les professionnels sont de plus en plus nombreux à alterner périodes de freelancing et contrats en CDI au cours de leur parcours.

Des besoins grandissants des deux côtés…

Dans le même temps, les entreprises cherchent à travailler avec toujours plus de freelances pour gagner en agilité. Et pour travailler sur des projets qui nécessitent une expertise pointue et spécifique. Mais souhaitent également pérenniser leurs équipes et fidéliser les meilleurs talents. Or le déficit de talents dans la technologie ne cesse de se creuser… Et les demandeurs d’emploi et les entreprises ont des besoins différents.

Les professionnels de l’informatique d’aujourd’hui se préoccupent de la meilleure façon de gérer et de bâtir une carrière réussie, qui soit en accord leurs valeurs et dans un environnement en constante évolution où les compétences doivent être constamment mises à jour pour rester pertinentes. Pour les entreprises et les responsables informatiques, il s’agit de savoir comment s’adapter et garder une longueur d’avance sur cet écosystème changeant. Mais tout en conservant l’agilité, la compétitivité et une approche cohérente des talents et des opérations.

Dans cet environnement en totale évolution, le besoin d’un partenaire peut se fait sentir. Un partenaire capable d’aider les entreprises et les professionnels à parcourir le meilleur chemin possible du début à la fin. Ceci en tirant parti du meilleur de l’expertise humaine et des outils numériques.

C’est dans ce contexte que s’inscrit notre nouvelle marque Mindquest. Un élargissement naturel de notre offre pour remplir toujours mieux notre mission. Mission qui est de trouver les meilleurs profils pour nos clients et les meilleures opportunités pour nos candidats. 

Mindquest-rebranding

Club Freelance devient Mindquest : pourquoi fusionner nos deux marques ?

Plusieurs raisons nous ont amenées à prendre la décision de fusionner nos marques.

Tout d´abord pour répondre à un besoin de synergie entre les différentes offres de services proposées par nos deux marques : le recrutement de freelances, le recrutement en CDI, notre image en France et à l’étranger. Nous souhaitions en effet unifier notre positionnement sous les couleurs d’une seule et unique marque.

D’autre part, cette fusion s’accorde avec notre projet de développement sur la scène internationale sous une marque unique. Dans le cadre de notre expansion sur de nouveaux marchés, nous souhaitions optimiser la représentation de notre marque à l’étranger. Et donc accroître notre rayonnement sur le marché du recrutement Tech et IT.


Pour en savoir plus découvrez aussi notre article : Club Freelance devient Mindquest le 16 mai 2022 !


Quelle est l’ambition de Mindquest ?

Aujourd’hui, Mindquest a pour vision centrale de faire progresser l’industrie informatique mondiale. Ceci en associant des entreprises de premier plan et des professionnels des technologies informatiques pour surmonter les défis commerciaux critiques présents et à venir.

Pour cela, nous nous alignons sur une mission claire. Celle-ci est d’aider les entreprises à trouver les meilleurs professionnels de l’informatique pour leurs projets technologiques. Et de soutenir les experts en informatique dans leur recherche des meilleures opportunités de carrière en France et à l’étranger, et ce quel que soit le type de contrat.

Notre ambition est de devenir un acteur majeur de l’emploi. Ceci en fournissant une offre de service complète allant de la formation, à l’accompagnement de carrière. Tout en passant également par la gestion de compétences.

D’autre part, dans les mois et les années à venir, notre ambition s’articulera autour du déploiement de nos services dans plusieurs pays européens. Notre expansion en France comme à l’international a pour visée d’amorcer la transition de Mindquest en tant qu’acteur reconnu à leader incontesté sur le marché français et international. Ceci tout en gardant notre approche agile et nos fortes valeurs humaines qui nous sont caractéristiques.


Pour en savoir plus ne manquez pas de visionner le replay de notre Conférence Mindquest Connect !


Pourquoi “Mind” et “Quest” ?

Le nom Club Freelance n’était plus adapté

Si le nom Club Freelance s’adaptait bien à notre offre de service sur le marché français. Mais celui-ci n’était pas optimal pour le marché international. La notion de « club » n’a en effet pas la même connotation en anglais qu’en français et aurait pu porter à confusion notre audience (sentiment d’exclusion). Ce que nous souhaitions éviter. Par ailleurs, suite à une forte demande de nos clients, nous avons élargi notre offre au recrutement CDI pour lequel le nom Club Freelance ne convenait pas. La communication sur nos services devenant un peu nébuleuse. Et afin d’illustrer notre volonté de proposer une expérience unifiée. L’abandon de Club Freelance au profit de Mindquest s’est donc avéré une évidence. Mais comment a été défini le nom Mindquest ?

Club Freelance devient Mindquest, un nouveau nom pour une plus grande perspective

Mindquest, composé de « mind » l’esprit » et « quest » la quête, illustre parfaitement notre offre de service. Ce nom peut être interprété dans différents sens qui correspondent à notre modèle et à nos ambitions de développement. C’est-à-dire la recherche de talents mais également la recherche d’apprentissage, de montée en compétence et d’accomplissement.

Par ailleurs, le choix d’un nom de marque anglophone s’inscrit dans notre stratégie d’internationalisation. Nous souhaitions être compris par tous et partout. Avec le nom Mindquest nous souhaitions aller droit au but. C’est pourquoi nous le voulions simple et efficace. Mais nous voulions aussi avoir un nom de marque plus en accord avec ce que nous sommes aujourd’hui. Et avec la mission que nous nous sommes donnée.

Avec Mindquest, il s’agit de rejoindre une quête, la quête des meilleurs talents tech et IT. Les entreprises aujourd’hui sont plus que jamais à la recherche des meilleurs professionnels de l’informatique pour répondre à leur besoin stratégique. Et c’est ici que nous intervenons. Nous les accompagnons dans leur quête des meilleurs talents pour mener à bien leurs projets technologiques. Mindquest c’est affirmer notre croissance, le renforcement de notre positionnement et notre expansion sur la scène internationale. Mindquest c’est inviter tous nos interlocuteurs à rejoindre la quête de l’excellence pour révolutionner ensemble le secteur du recrutement Tech et IT.

Logo-Mindquest

Club Freelance devient Mindquest : pourquoi cette identité visuelle ?

Avec ce nouveau nom unique, nous abandonnons également l’identité visuelle de Club Freelance pour une nouvelle image. Nous avons ainsi retravaillé l’identité de Mindquest pour marquer la différence et mettre en avant le changement par l’unification de marque.

Des couleurs plus fortes

Nous abandonnons par ce fait les nuances sombres que nous avions pour Mindquest et le rouge de Club Freelance. Ceci pour des tons plus lumineux toujours marqués par des teintes de rouge dégradées qui nous sont caractéristiques. Pour notre identité visuelle notre volonté était de nous tourner vers la simplicité. Nous souhaitions en effet nous illustrer avec des designs épurés et efficaces, allant droit au but et soulignant au mieux les informations que nous souhaitons transmettre.

Un logo illustrant la connexion

Concernant notre logo nous conservons celui que nous avions initialement pour Mindquest. On y voit les mots « mind » et « quest » s’unissant pour créer le logo Mindquest en étant reliés par deux points de connexion visibles entre les lettres d et q. Notre icône renforce le même concept en reprenant les lettres « d » et « q » de « mind » et « quest » mais en incorporant l’élément humain caractéristique à notre service, au travers de deux personnages iconographiques reliés par deux points de connexion visible entre leurs deux esprits. Ce logo reflète exactement l’essence de notre marque en illustrant visuellement notre service et en s’appuyant sur nos couleurs caractéristiques pour le souligner.

Logo-Mindquest-icone

Les deux personnages du logo, symbolisent d’une part le client et d’autre part le consultant, en parfaite connexion l’un avec l’autre. L’un répondant au besoin de l’autre et inversement. Mais pour atteindre cette connexion il faut passer par Mindquest et prendre part à la quête : la quête du meilleur talent pour l’entreprise et de la meilleure mission pour le consultant. Quête que nous menons main dans la main avec nos clients et consultants pour répondre à leurs besoins réciproques. Ce monogramme représente également le transfert de compétence et la transmission de savoir, des sujets que nous souhaitons impulser dans notre offre.

Club Freelance devient Mindquest, vous avez des questions ?

Si vous avez des questions sur notre fusion de marque n’hésitez pas ! Notre équipe reste la même. Nous continuerons à vous offrir le même service, avec la même équipe dédiée à vous fournir le même support et accompagnement personnalisé. Nous restons tous à votre disposition pour répondre à vos questions et pour continuer de vous accompagner au mieux dans la sélection des meilleurs professionnels de l’IT répondant à votre besoin, ainsi que dans la recherche des meilleures opportunités de missions correspondant à votre profil.

Restez connecté, plus d’actualités sont à venir.

Mindquest

Le match parfait entre entreprises et talents IT