Catégories
Nos actualités Nouvelles On parle de nous

Club Freelance devient Mindquest le 16 mai 2022

Club Freelance devient Mindquest ! Nous sommes heureux d’annoncer que Club Freelance, notre Marque de placement de consultants indépendants dans la technologie et l’informatique et Mindquest, notre marque de recrutement en CDI et à l’international, fusionnent le 16 mai 2022 pour n’en faire qu’une.  

Mais pourquoi cette fusion ? Que cela va-t-il changer pour nos clients et consultants partenaires ? Quelle est notre ambition ? Découvrez la réponse à toutes ces questions ci-dessous !

L’histoire de Club Freelance & Mindquest : deux marques pour deux positionnements  

Notre histoire a débuté en 2014, lorsque Thomas Delfort, ancien DSI de grandes multinationales et Manuela Garampon, experte en recrutement de profils IT, se sont associés pour créer Club Freelance : une startup pour aider les entreprises à couvrir l’ensemble de leurs besoins en expertise IT grâce à des services complets de recrutement de freelances. L’offre se veut disruptive et innovante. Avec une approche fondée sur l’humain et un accompagnement personnalisé auprès des clients et consultants dans l’objectif de répondre parfaitement à leurs besoins respectifs.

Après plusieurs années de développement et de nombreux recrutements réussis pour nos clients, un constat a émergé : les carrières dans l’IT ne sont plus linéaires et les professionnels sont de plus en plus nombreux à alterner périodes de freelancing et contrats en CDI au cours de leur parcours. Parallèlement, les entreprises sont face à un contexte conjoncturel instable et ont des besoins en évolution constante qui nécessitent soit de sécuriser les talents soit de bénéficier d’expertise temporaire.

Fort de ce constat, et afin de poursuivre notre croissance, nous avons décidé d’élargir notre offre et de nous étendre internationalement. C’est ainsi qu’en 2021, nous avons lancé une nouvelle marque : Mindquest.

Les objectifs sont clairs : étendre notre offre au recrutement en CDI et accompagner nos clients au-delà des frontières françaises afin de remplir toujours mieux notre mission : trouver les meilleurs profils pour nos clients et les meilleures opportunités pour nos candidats, quel que soit le statut. 

Pourquoi fusionner nos deux marques ?

Avec l’élargissement de notre activité au recrutement en CDI et à l’international, cette fusion souhaite répondre à une nécessité de synergie entre nos différentes offres de services mais également à notre volonté d’extension sur de nouveaux marchés. D’autre part, elle s’inscrit dans notre projet de développement sur la scène internationale sous une marque unique. Nous souhaitons en effet optimiser la représentation de notre marque à l’étranger et accroître notre rayonnement sur le marché du recrutement tech et IT.

Qu’est-ce que Mindquest ?

Mindquest deviens une société mondiale de services de recrutement informatique mettant en relation des entreprises et des professionnels de l’IT pour mener à bien des projets informatiques critiques au sein des entreprises, et ce quel que soit le type de contrat. 

Avec Mindquest notre mission est simple : nous sommes présents pour aider les entreprises à trouver les meilleurs professionnels de l’informatique pour leurs projets technologiques et accompagner les experts en informatique dans leur recherche des meilleures opportunités de carrière.

Pour cela nous fournissons aux entreprises et aux profils IT des services de recrutement complets et de haute qualité alliant la rapidité et la commodité des derniers outils numériques à une touche humaine. Ce qui fait de Mindquest à la fois une plateforme ouverte d’emplois numériques et un groupe dynamique d’experts en recrutement IT. 

Avec des bureaux à Londres, Paris et Barcelone, Mindquest s’appuie sur l’expérience antérieure de Club Freelance pour aider les entreprises et les experts des technologies informatiques à faire prospérer le secteur mondial de l’IT. De plus nous conservons la même équipe, seul le nom change.

Quels sont les impacts de notre fusion de marque pour votre compte sur notre plateforme ?  

Vous êtes client ? Qu’est ce que cela change pour vous ? 

A partir du 16 mai, Club Freelance devient Mindquest. En tant que client, vous pourrez désormais recruter les meilleurs talents tech & IT en freelance ou en CDI, en France ou à l’étranger, sur notre unique plateforme de recrutement : Mindquest !  

Cette dernière est une plateforme de recrutement ouverte de gestion de talents numériques soutenue par un groupe dynamique de recruteurs experts de l’IT. Une combinaison qui permet à Mindquest d’allier la vitesse et la commodité des derniers outils numériques avec les compétences et les relations humaines pour proposer une expérience partenaire fluide et efficace.  

Si vous avez déjà un compte client sur notre plateforme Club Freelance, vous pourrez simplement utiliser vos accès sur le site mindquest.io et vos données seront conservées. De la même manière, les modes d’accès à la plateforme resteront similaires : l’accès au profil des candidats restera identique et vous pourrez continuer de gérer de la même manière vos missions et contrats directement depuis votre espace personnel client ! De même, si vous avez des consultants sous contrats de mission dans votre entreprise ces derniers ne seront pas impactés.  

Vous n’avez pas encore de compte client sur notre plateforme ? Pas de panique, l’inscription est simple et rapide ! Tout ce que vous avez à faire est de créer votre profil en seulement quelques minutes et d’accéder à votre espace client pour poster votre premier besoin. Rapidement, un de nos Key Account Managers vous rappellera pour préciser vos attentes. Dès lors, vous recevrez une shortlist de candidats qualifiés spécifiquement pour répondre à votre projet (en moyenne sous 48h). Vous pourrez ensuite gérer l’ensemble du process de sélection et les entretiens via votre espace personnel et en mode collaboratif avec votre équipe. Une fois le candidat choisi, nous vous accompagnons dans le process d’onboarding et tout au long de la mission.  

Vous êtes consultants dans l’IT ? Qu’est-ce que cela change pour vous ? 

En tant que consultant dans l’IT, à partir du 16 mai vous pourrez retrouver sur mindquest.io toutes nos missions en freelance et en CDI, en France et à l’étranger.  

Si vous avez déjà un compte candidat sur notre plateforme de recrutement la fusion de nos marques ne changera rien pour vous ! Vous n’aurez pas besoin de recréer un compte car toutes vos données seront transférées sans aucune perte sur le site mindquest.io avec vos accès actuels. De la même manière, la navigation et notamment l’accès à nos offres resteront identiques et vous pourrez continuer de gérer vos alertes et vos candidatures ainsi que de postuler aux opportunités qui vous correspondent directement dans votre espace personnel Talent !  Enfin, si vous êtes actuellement en mission, ne vous préoccupez pas, cela n’aura pas d’impact sur vos contrats.   

Vous n’avez pas encore de compte personnel Talent sur notre plateforme ? Pas de panique, l’inscription est simple et rapide ! Tout ce que vous avez à faire est de créer un profil en seulement 3 minutes. Dès lors, un de nos Talent Community Specialist vous rappellera rapidement pour comprendre vos aspirations. Vous recevrez ensuite directement des offres adaptées à vos critères et pourrez suivre facilement vos candidatures dans votre espace personnel.   

Quant à notre service d’accompagnement personnel, rien ne changera. Nos équipes continueront de vous apporter un accompagnement personnalisé et une sélection d’offres adaptées à votre profil. De même qu’un coaching tout au long des entretiens ainsi qu’un suivi tout au loin de vos misions. 

Si vous avez des questions sur notre fusion de marque n’hésitez pas ! Notre équipe reste à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et pour continuer de vous accompagner au mieux dans la sélection des meilleurs professionnels de l’IT répondant à votre besoin, ainsi que dans la recherche des meilleures opportunités de missions correspondant à votre profil. 

Restez connecté, plus d’informations sont à venir prochainement…  

Mindquest 

Le match parfait entre entreprises et talents IT.

Catégories
Data & Business Intelligence Ressources

Comment manager un freelance ? – Livre blanc

Le management des freelances est un enjeu stratégique pour les entreprises ! Découvrez notre livre blanc Manager un freelance.

Découvrez toutes les bonnes pratiques du management de freelances !


Manager un freelance, au programme :

  • La stratégie d’Onboarding
  • La stratégie d’Offboarding
  • Intégrer et impliquer un freelance

Découvrez également notre article sur Comment bien gérer l’onboarding d’un freelance IT et Quand recruter un freelance et quand recruter en CDI ?

Catégories
Ressources

Accompagner l’Offboarding de son consultant IT – Fiche Pratique

L’offboarding est l’ensemble des actions mises en place par l’entreprise pour accompagner le départ de ses collaborateurs. Club Freelance fait le point sur les étapes d’un offboarding réussi à travers une fiche pratique, pour terminer au mieux la mission de son freelance Tech ou IT.

Téléchargez notre fiche pratique offboarding


Pourquoi soigner l’offboarding d’un consultant IT ?

Si vous souhaitez bien manager un freelance, soigner l’offboarding du freelance est capitale à la fin de la mission du freelance. On en parle souvent pour les salariés, mais encore peu pour les ressources externes, comme les freelances informatiques. Et pourtant, ils sont souvent sollicités pour des missions stratégiques, longues et basées chez le client. Un bon dispositif d’offboarding pour les freelances est très important et tout aussi important que pour l’onboarding ! Mais comment bien gérer l’offboarding d’un freelance ?

Découvrez aussi notre guide pratique offboarding : Enjeux et Best Practices !

Catégories
Ressources

Comment démarrer en freelance ? – Guide pratique

En 2021 en France, on comptait entre 700 000 et 830 000 travailleurs dans l‘IT avec 50 000 personnes qui sont devenues consultants indépendant. Ce statut est un alternative au salariat et attire de plus en plus de talents IT et Tech. Cependant, lancer son activité de freelance et démarrer une activité de consultant indépendant dans l’IT n’est pas de tout repos ! Pour vous aider à vous lancer en freelance nous avons créé un guide pratique de démarrage en freelance répertoriant tous les éléments à prendre en compte pour débuter en freelance !

Comment bien démarrer votre activité de consultant indépendant ?

Téléchargez notre guide pratique de démarrage et lancez votre activité de freelance ! 


Notre un guide pratique répondra à toutes vos questions juridiques, financières, administratives et commerciales pour bien démarrer votre activité de consultant indépendant !

Découvrez aussi nos articles : Les erreurs à ne plus faire sur votre CV de freelance IT et Applications pour freelance : les 5 meilleurs outils gratuits pour indépendants

Catégories
Ressources

Comment monter en compétences quand on est freelance ? – Présentation Webinar

Club Freelance et son partenaire Avantages Formations ont animé un webinar sur comment monter en compétences et mobiliser ses droits à la formation en freelance.

Vous avez raté ce webinar ? Pas de panique, téléchargez notre présentation ci-dessous !



Monter en compétences : les thèmes abordés pendant ce webinar

L’objectif était d’éclairer les consultants indépendants sur leurs droits à la formation, leurs Fonds d’Assurance de Formation et leurs CPF. Nous discutons également dans ce webinar de l’importance de la formation pour renforcer sa position d’expert.

  • Pourquoi est-il important de monter en compétences ?
  • Quels sont vos droits en formations ?
  • Quels sont les Fonds d’Assurance de Formation : AGEFICE & FIFPL ?
  • Qu’est-ce que le Compte Personnel de Formation (CPF) ?
  • Comment bénéficier de formations ?
  • Quelles sont les sources de financement ?
  • Comment développer ses Soft Skills ?

Découvrez également le replay de notre webinar Comment bien se lancer en freelance ?

Catégories
Décideurs IT Ressources Talent strategy

Comment gérer l’onboarding d’un consultant IT ? – Fiche Pratique

Club Freelance fait le point sur les bonnes pratiques de l’onboarding et les étapes pour faire démarrer au mieux la mission de son freelance tech ou IT.


L’onboarding, crucial pour la réussite de la mission

L’onboarding est l’ensemble des actions mises en place par l’entreprise pour intégrer ses nouveaux collaborateurs et faire débuter au mieux la mission d’un freelance. Si vous souhaitez bien manager un freelance, soigner son arrivée est capital.

On en parle souvent pour les salariés, mais encore peu pour les ressources externes, comme les freelances et les consultants informatiques. Et pourtant, ils sont souvent sollicités pour des missions stratégiques, longues et basées chez le client. Un bon dispositif est donc crucial pour la réussite de leur mission !

Découvrez également notre guide pratique de l’offboarding, pour soigner le départ de votre consultant indépendant.

Catégories
Conseils et Ressources - consultant Consultants IT Quotidien de freelance

Prévoyance pour les freelances : dans quel cas souscrire un contrat d’assurance ?

Prévoyance pour les freelances : dans quel cas souscrire un contrat d’assurance ? Le freelance est un travailleur indépendant qui bénéficie de la liberté de choisir ses clients. Mais aussi de fixer ses tarifs et de s’organiser à sa guise. Il reste que travailler en freelance n’est pas un statut, mais seulement un mode de travail. Si vous souhaitez vous lancer en freelance, il est nécessaire de choisir un statut juridique adapté à votre activité, ainsi qu’à vos ambitions.

Le freelance a le choix, comme tout entrepreneur qui se lance, entre une entreprise individuelle, avec ou sans l’option pour le régime de la micro-entreprise, et la création d’une société. En fonction de ce choix, le freelance bénéfice d’une couverture sociale plus ou moins importante. Et peut vouloir compléter son régime social par un contrat de prévoyance pour freelances. Voici ce qu’il faut savoir si c’est votre cas.

Qu’est-ce qu’un contrat de prévoyance freelance ?

Il y a trois degrés de prévoyance en France : la prise en charge par la sécurité sociale, les contrats de prévoyance individuelle et le contrat de prévoyance collective.

L’assurance prévoyance est un contrat qui prévient des accidents de la vie et vise à réduire les risques de perte de revenus par la perception d’indemnités. Elle vous permet de vous protéger contre les aléas (accident, hospitalisation, perte de revenus, décès) qui vous empêchent de travailler. Concrètement, il couvre tous les aléas liés à votre personne (et non à vos biens).

Si vous êtes par ailleurs salarié, avant de souscrire à une telle assurance pour votre activité indépendante, vérifiez que votre employeur n’y a pas souscrit pour vous. En d’autres termes, vérifiez qu’il n’a pas conclu de contrat de prévoyance collective. Si tel est le cas, vous bénéficiez d’un coût préférentiel et la prise en charge de la totalité ou d’une partie de vos cotisations.

Souscrire un contrat d’assurance prévoyance en tant qu’auto-entrepreneur en freelance

L’assurance prévoyance est-elle obligatoire ?

En tant qu’auto-entrepreneur freelance, vous êtes affilié à la Sécurité Sociale des Indépendants (SSI). En fonction de votre chiffre d’affaires et de votre activité, le montant de vos cotisations sociales peut varier, mais reste peu élevé.

L’assurance prévoyance indépendant n’est pas un obligatoire, mais peut être très utile si vous voulez maintenir votre équilibre financier en cas de risque d’accident.

Quelles sont les garanties auxquelles un indépendant peut souscrire dans le cadre d’une assurance prévoyance ?

Si vous êtes auto-entrepreneur, vous pouvez souscrire à différents types de garanties dans le cadre de l’assurance prévoyance, notamment :

  • la garantie perte de revenus en cas d’arrêt de travail temporaire
  • la prévoyance maintien de salaire
  • la prévoyance pour invalidité si vous ne pouvez plus exercer votre activité de façon permanente
  • et la prévoyance décès, à savoir un capital pour vos proches

Souscrire un contrat d’assurance prévoyance en tant que freelances en société

Si vous avez fait le choix d’exercer votre activité professionnelle par le biais d’une société, votre régime social dépend de la forme de société pour laquelle vous avez opté, mais surtout de votre rémunération.

Le freelance en EURL

Vous êtes gérant associé d’une EURL, vous dépendez de la SSI. Par conséquent, vous êtes considéré comme un travailleur non salarié. Par ce fait vos indemnisations dépendent de vos revenus.

La SSI propose dans sa prévoyance de base des garanties qui sont assez basses et qui ne concerne que les indépendants qui le sont depuis au moins un an. Elle ne concerne donc pas tout le monde.

Dès lors, il peut être utile, compte tenu de la faible couverture sociale, de souscrire à une assurance prévoyance.

Le freelance en SASU

Si vous optez pour la présidence d’une SASU et que vous percevez une rémunération au titre de votre mandat social, vous êtes assimilé salarié. Dans ce cas, vous dépendez du régime général de la sécurité sociale. C’est un régime qui est plus avantageux en termes de protection sociale. Par conséquent, souscrire à une assurance prévoyance s’avère moins utile dans ce cas.

Catégories
Nos actualités Nouvelles On parle de nous

Conférence Mindquest Connect : découvrez le replay

Le 19 mai dernier nous avons eu le grand plaisir d’organiser notre tout premier évènement Mindquest Connect pour célébrer le lancement de notre nouvelle marque unique : Mindquest !

Pour célébrer ce nouveau chapitre, plus de 100 invités se sont retrouvés lors de notre soirée à l’Elyseum Paris, pour assister à notre conférence sur la pénurie des talents dans la Tech et l’IT ! Animée par le journaliste Grégoire Tournon et menée par Thomas Delfort, CEO de Mindquest et Melchior du Boullay, notre Directeur général, cette soirée fut l’occasion parfaite pour échanger sur les valeurs et les enjeux du recrutement Tech & IT, l’attraction et la fidélisation des talents ainsi que l’hybridation des carrières dans le secteur du numérique, et ceci en toute convivialité.

Que propose Mindquest à ses clients ?

Le service Mindquest

Mindquest, c’est un nouveau service, repensé pour vous aider à résoudre vos défis Tech & IT. Mais aussi pour vous accompagner dans le recrutement des talents et experts informatiques idéaux (en CDI & freelance, en France ou à l’international) dans un secteur d’activité en perpétuelle évolution. Pour cela nous bénéficions d’une équipe de professionnels du secteur, experts dans leur domaine, et nous mettons à la dispositions de nos clients une plateforme de recrutement de freelances et de CDI pour les aider à résoudre leurs besoins en terme de recrutement de freelances informatiques pour des missions Tech & IT.

Il y a 8 ans, le 19 mai 2014, Thomas Delfort et Manuela Delfort créait tout juste Club Freelance. Ceci dans l’objectif d’aider les entreprises à collaborer avec les meilleurs freelances IT et experts informatiques pour répondre à leurs besoins de freelances informatiques au sein de leurs équipes pour des missions Tech & IT. Aujourd’hui avec Mindquest, l’objectif est d’aider nos clients à répondre à la pénurie de talents dans le monde du numérique.

Pénurie d’experts informatiques et de talents IT dans les métiers informatiques qui vient premièrement de la concurrence renforcée des startups. Secondement de l’écart historique entre les capacités de formation et le besoin dans le numérique. En effet, 71% des métiers informatiques et du numérique nécessitent un diplôme alors que sur l’ensemble des autres secteurs, les métiers qui nécessitent un diplôme sont d’à peu près 30%. Enfin, la pénurie de talents vient d’un manque de personnes formées dans l’industrie, mais également d’un manque de reconnaissance des activités technologiques par rapport aux besoins actuels en freelances informatiques pour effectuer des missions Tech & IT.


Vous souhaitez en savoir plus sur notre nouvelle marque unique Mindquest et sur notre plateforme de recrutement de freelances et CDI ? Nous vous expliquons tout dans notre article : Club Freelance devient Mindquest : annonce rebranding


La stratégie de Mindquest pour répondre à la pénurie de talents

Avec Mindquest nous proposons à nos clients une plateforme de recrutement de freelances et de CDI, mais nous voulons surtout leur proposer un partenariat jugé utile, un partenariat qui se veut efficace, personnalisé, et avec une forte dimension d’écoute, en apportant beaucoup d’empathie.

Par ce fait, pour répondre à la pénurie d’experts informatiques et de talents IT dans les métiers informatiques, la stratégie de Mindquest se résume en 3 aspects :

  • Pour faire face à la concurrence renforcée des startups nous misons sur notre savoir faire dans le recrutement. En effet, nous aidons nos clients à bien recruter les talents qui vont correspondre à leurs projets.
  • Pour faire face au manque de personnes formées, nous souhaitons miser sur la formation. Nous souhaitons en effet être capable d’accompagner les talents qui ne sont pas forcément des experts de l’IT vers des métiers informatiques qui seront utiles au numérique par des formations diplômantes.
  • Enfin pour aider les entreprise à garder les talents techniques nous misons sur la rétention des talents intrinsèquement liées aux valeurs et à la culture de l’entreprise. Car c’est ce qui va lier les équipes face aux agressions externes telles que la pénurie de talents et les inciter à rester. L’enjeu pour les entreprises est tout autant d’attirer les talents que de les garder.

Les intervenants de Mindquest Connect

Intervention de Fabien Pelous sur l’esprit d’équipe et la performance

Au cours de la soirée nous avons eu l’honneur d’accueillir le célèbre joueur de rugby Fabien Pelous, Ancien Capitaine du XV de France pour une intervention sur l’esprit d’équipe, la performance et la solidarité.

Au cours de son intervention, l’ancien champion a tenté de répondre à la question qui lui a été posée par Melchior du Boullay : comment faites vous dans le XV de France qui est une équipe qui bouge pour garder une culture forte qui transcende vos supporters ?

D’après Fabien Pelous, pour arriver au succès et à la croissance en entreprise comme dans le rugby, le moteur c’est la performance. Performance qui s’appuie sur trois piliers fondamentaux :

  • Le premier pilier c’est la technique, en effet pour avoir une action positive sur le terrain comme en entreprise, la formation de base est clé, tout comme la formation continue, c’est grâce au temps de pratique qu’on peut devenir expert de son domaine.
  • Le deuxième pilier c’est la stratégie, ce qui est important c’est comment chacun va s’imprégner de la stratégie et comment chaque responsable va convaincre chaque collaborateur que c’est dans cette stratégie qu’on va arriver à avoir de la performance et que la stratégie choisie est la bonne.
  • Le troisième pilier c’est l’esprit d’équipe et la solidarité, il est important en entreprise comme dans le rugby de créer des moments pour que les personnalités se rencontrent et faire d’une somme d’individu un collectif pilier de la performance.

Table ronde sur la pénurie de talents Tech & IT

Au cours de notre évènement Mindquest Connect Sophie Riou, Experte en Innovation Managériale et Patrice Valadeau, DSI de SUEZ, nous ont également rejoint pour prendre part à une table ronde sur la pénurie des talents Tech & IT.

Au cours de cette table ronde ils ont échangé leurs opinions sur les thèmes de la pénurie de talents dans l’IT, l’attraction et la rétention des talents, la formation et la féminisation dans l’IT, en répondant aux questions suivantes :

  • Constatez-vous un manque de ressources spécialisées dans le numérique et comment l’expliquez vous?
  • Comment attirer les talents et leur donner envie de rester au sein des entreprises ?
  • L’empowerment, l’hybridation, la confiance dans les équipes peuvent-ils aider conjointement à l’attraction et la rétention des talents en entreprise ?
  • Devons nous plus former et comment devons-nous le faire, en prenant en compte le CPF et la liberté de chacun de se former à sa convenance ?
  • Comment améliorer la diversification et la féminisation dans l’IT ?

Le replay de l’évènement Mindquest Connect

Vous n’avez pas pu assister à notre évènement, pas de panique ! Vous pouvez désormais regarder l’intégralité de notre conférence en replay ci-dessous.

Encore un grand merci à tous les participants et intervenants qui ont contribués à la réussite de cet évènement ! Ce fut un plaisir de vous avoir parmi nous !


Vous êtes une entreprise à la recherche d’experts informatiques pour mener à bien vos projets IT ou vous êtes un DSI ayant besoin de freelances informatiques pour renforcer vos équipes ! Vous pouvez dès à présent déposer vos offres de missions Tech & IT sur notre plateforme de recrutement de freelances et CDI.


Catégories
Nos actualités Nouvelles On parle de nous

Club Freelance devient Mindquest : annonce rebranding

C’est le jour J ! Nous sommes très heureux d’annoncer qu’en ce 16 mai 2022, Club Freelance devient Mindquest !

Avec l’objectif d’élargir notre offre et de favoriser notre expansion internationale, notre marque de recrutement de freelances : Club Freelance créée en 2014, et notre marque de recrutement de profils en CDI et à l’international : Mindquest créée en 2021, fusionnent aujourd’hui pour n’en faire qu’une. Découvrez ci-dessous les raisons de ce changement de nom !

Qu’est ce que Mindquest ? 

Mindquest est une société globale de services de recrutement IT qui associe des entreprises et des professionnels de la technologie pour mener à bien des projets informatiques critiques, quel que soit le type de contrat.

Avec une plateforme d’emplois numériques ouverte, soutenue par un groupe dynamique de recruteurs experts en technologie, Mindquest combine la rapidité et la commodité des derniers outils numériques avec l’expertise humaine pour offrir une expérience fluide et efficace.

Chaque offre d’emploi est gérée par un duo de professionnels: un responsable de comptes connaissant les entreprises, leur secteur et leurs enjeux et un spécialiste en acquisition de talents, experts sur un domaine technologique. Ces derniers travaillent ensemble pour fournir un service d’accompagnement complet aux entreprises et aux candidats, de la publication de l’offre de mission et de la recherche d’emploi à l’offboarding.

Avec des bureaux à Londres, Paris et Barcelone et près de 50 collaborateurs, Mindquest s’appuie sur son expérience antérieure et son expertise dans l’industrie des freelances informatiques – en tant que Club Freelance – pour aider les entreprises et les professionnels technologiques du monde entier à réussir leurs projets et faire prospérer le marché informatique mondial.

Dans quel écosystème s’inscrit Mindquest ?

La technologie remodèle non seulement notre façon de vivre et de communiquer les uns avec les autres, mais aussi notre façon de travailler. Les compétences et les ressources dont les professionnels de l’informatique ont besoin pour réussir dans leur carrière, et celles dont les entreprises ont besoin pour réussir leurs projets informatiques, sont toutes en constante évolution. De plus, les modes de fonctionnement des entreprises et des équipes changent radicalement, notamment depuis le début de la pandémie.

Et ce n’est que le début. Les relations classiques employeur-employé sont en train d’être fondamentalement repensées. Les frontières entre emploi permanent et freelance s’estompent. L’hybridation des carrières en est le constat de ces dernières années. Les carrières dans l’IT ne sont en effet plus linéaires et les professionnels sont de plus en plus nombreux à alterner périodes de freelancing et contrats en CDI au cours de leur parcours.

Dans le même temps, les entreprises cherchent à travailler avec toujours plus de freelances pour gagner en agilité et pour travailler sur des projets qui nécessitent une expertise pointue et spécifique, mais souhaitent également pérenniser leurs équipes et fidéliser les meilleurs talents. Or le déficit de talents dans la technologie ne cesse de se creuser, et les demandeurs d’emploi et les entreprises ont des besoins différents.

Les professionnels de l’informatique d’aujourd’hui se préoccupent de la meilleure façon de gérer et de bâtir une carrière réussie, qui soit en accord leurs valeurs et dans un environnement en constante évolution où les compétences doivent être constamment mises à jour pour rester pertinentes. Pour les entreprises et les responsables informatiques, il s’agit de savoir comment s’adapter et garder une longueur d’avance sur cet écosystème changeant tout en conservant l’agilité, la compétitivité et une approche cohérente des talents et des opérations.

Dans cet environnement en totale évolution, le besoin d’un partenaire peut se fait sentir. Un partenaire capable d’aider les entreprises et les professionnels à parcourir le meilleur chemin possible du début à la fin en tirant parti du meilleur de l’expertise humaine et des outils numériques.

C’est dans ce contexte que s’inscrit notre nouvelle marque Mindquest. Un élargissement naturel de notre offre pour remplir toujours mieux notre mission : trouver les meilleurs profils pour nos clients et les meilleures opportunités pour nos candidats. 

Mindquest-rebranding

Pourquoi fusionner nos deux marques ?

Plusieurs raisons nous ont amenées à prendre la décision de fusionner nos marques.

Tout d´abord pour répondre à un besoin de synergie entre les différentes offres de services proposées par nos deux marques : le recrutement de freelances, le recrutement en CDI, notre image en France et à l’étranger. Nous souhaitions en effet unifier notre positionnement sous les couleurs d’une seule et unique marque.

D’autre part, cette fusion s’accorde avec notre projet de développement sur la scène internationale sous une marque unique. Dans le cadre de notre expansion sur de nouveaux marchés, nous souhaitions optimiser la représentation de notre marque à l’étranger et accroître notre rayonnement sur le marché du recrutement Tech et IT.

Quelle est l’ambition de Mindquest ?

Aujourd’hui, Mindquest a pour vision centrale de faire progresser l’industrie informatique mondiale en associant des entreprises de premier plan et des professionnels des technologies informatiques pour surmonter les défis commerciaux critiques présents et à venir.

Pour cela, nous nous alignons sur une mission claire : aider les entreprises à trouver les meilleurs professionnels de l’informatique pour leurs projets technologiques et soutenir les experts en informatique dans leur recherche des meilleures opportunités de carrière en France et à l’étranger, et ce quel que soit le type de contrat.

Notre ambition est de devenir un acteur majeur de l’emploi en fournissant une offre de service complète allant de la formation, à l’accompagnement de carrière, en passant par la gestion de compétences.

D’autre part, dans les mois et les années à venir, notre ambition s’articulera autour du déploiement de nos services dans plusieurs pays européens. Notre expansion en France comme à l’international a pour visée d’amorcer la transition de Mindquest en tant qu’acteur reconnu à leader incontesté sur le marché français et international, ceci tout en gardant notre approche agile et nos fortes valeurs humaines qui nous sont caractéristiques.

Pourquoi “Mind” et “Quest” ?

Si le nom Club Freelance s’adaptait bien à notre offre de service sur le marché français, celui-ci n’était pas optimal pour le marché international. La notion de « club » n’a en effet pas la même connotation en anglais qu’en français et aurait pu porter à confusion notre audience (sentiment d’exclusion). Ce que nous souhaitions éviter. Par ailleurs, suite à une forte demande de nos clients, nous avons élargi notre offre au recrutement CDI pour lequel le nom Club Freelance ne convenait pas. La communication sur nos services devenant un peu nébuleuse et afin d’illustrer notre volonté de proposer une expérience unifiée, l’abandon de Club Freelance au profit de Mindquest s’est avéré une évidence. Mais comment a été défini le nom Mindquest ?

Mindquest, composé de « mind » l’esprit » et « quest » la quête, illustre parfaitement notre offre de service. Ce nom peut être interprété dans différents sens qui correspondent à notre modèle et à nos ambitions de développement : la recherche de talents mais également la recherche d’apprentissage, de montée en compétence et d’accomplissement.

Par ailleurs, le choix d’un nom de marque anglophone s’inscrit dans notre stratégie d’internationalisation: nous souhaitions être compris par tous et partout. Avec le nom Mindquest nous souhaitions aller droit au but, c’est pourquoi nous le voulions simple et efficace. Mais nous voulions aussi avoir un nom de marque plus en accord avec ce que nous sommes aujourd’hui et avec la mission que nous nous sommes donnée.

Avec Mindquest, il s’agit de rejoindre une quête, la quête des meilleurs talents tech et IT. Les entreprises aujourd’hui sont plus que jamais à la recherche des meilleurs professionnels de l’informatique pour répondre à leur besoin stratégique. Et c’est ici que nous intervenons, nous les accompagnons dans leur quête des meilleurs talents pour mener à bien leurs projets technologiques. Mindquest c’est affirmer notre croissance, le renforcement de notre positionnement et notre expansion sur la scène internationale. Mindquest c’est inviter tous nos interlocuteurs à rejoindre la quête de l’excellence pour révolutionner ensemble le secteur du recrutement Tech et IT.

Logo-Mindquest

Pourquoi cette identité visuelle ?

Avec ce nouveau nom unique, nous abandonnons également l’identité visuelle de Club Freelance pour une nouvelle image. Nous avons retravailler de l’identité de Mindquest pour marquer la différence et mettre en avant le changement par l’unification de marque.

Nous abandonnons par ce fait les nuances sombres que nous avions pour Mindquest et le rouge de Club Freelance pour des tons plus lumineux toujours marqués par des teintes de rouge dégradées qui nous sont caractéristiques. Pour notre identité visuelle notre volonté était de nous tourner vers la simplicité, nous souhaitions nous illustrer avec des designs épurés et efficaces, allant droit au but et soulignant au mieux les informations que nous souhaitons transmettre.

Concernant notre logo nous conservons celui que nous avions initialement pour Mindquest. On y voit les mots « mind » et « quest » s’unissant pour créer le logo Mindquest en étant reliés par deux points de connexion visibles entre les lettres d et q. Notre icône renforce le même concept en reprenant les lettres « d » et « q » de « mind » et « quest » mais en incorporant l’élément humain caractéristique à notre service, au travers de deux personnages iconographiques reliés par deux points de connexion visible entre leurs deux esprits. Ce logo reflète exactement l’essence de notre marque en illustrant visuellement notre service et en s’appuyant sur nos couleurs caractéristiques pour le souligner.

Logo-Mindquest-icone

Les deux personnages du logo, symbolisent d’une part le client et d’autre part le consultant, en parfaite connexion l’un avec l’autre. L’un répondant au besoin de l’autre et inversement. Mais pour atteindre cette connexion il faut passer par Mindquest et prendre part à la quête : la quête du meilleur talent pour l’entreprise et de la meilleure mission pour le consultant. Quête que nous menons main dans la main avec nos clients et consultants pour répondre à leurs besoins réciproques. Ce monogramme représente également le transfert de compétence et la transmission de savoir, des sujets que nous souhaitons impulser dans notre offre.

Si vous avez des questions sur notre fusion de marque n’hésitez pas ! Notre équipe reste la même. Nous continuerons à vous offrir le même service, avec la même équipe dédiée à vous fournir le même support et accompagnement personnalisé. Nous restons tous à votre disposition pour répondre à vos questions et pour continuer de vous accompagner au mieux dans la sélection des meilleurs professionnels de l’IT répondant à votre besoin, ainsi que dans la recherche des meilleures opportunités de missions correspondant à votre profil.

Restez connecté, plus d’actualités sont à venir.

Mindquest

Le match parfait entre entreprises et talents IT

Catégories
Comptabilité Conseils et Ressources - consultant Consultants IT

Les charges du freelance IT

Vous avez fait le choix de l’indépendance, et on comprend pourquoi. Mais n’est pas travailleur indépendant dans l’informatique qui veut ! Il y a des charges à prévoir en tant que freelance en IT, qui ne sont pas à négliger, surtout lorsque vous vous lancez dans cette aventure certes libre, mais surtout risquée ! C’est l’un des points à retenir pour choisir la forme juridique la plus adaptée à votre projet. Retrouvez l’essentiel dans le guide de l’auto-entrepreneur.

Les charges sociales du freelance en IT

En tant qu’indépendant, en fonction de votre statut, vous avez plus ou moins de charges en freelance.

Le freelance IT qui exerce en son nom propre

Comme la plupart des freelances en IT, si vous exercez votre activité en entreprise individuelle, et que vous avez opté pour le régime simplifié de la micro-entreprise, le montant de vos charges sociales est équivalent à un pourcentage de votre chiffre d’affaires.

En tant que consultant indépendant en informatique, vous exercez une activité de prestation de services, et donc le pourcentage de vos charges sociales s’élève à 22% de votre chiffre d’affaires.

Si en tant qu’auto-entrepreneur, vous bénéficiez en plus de l’ACRE, vos charges sociales peuvent être réduites de moitié durant la première année d’activité pour donc atteindre les 11% de votre chiffre d’affaires.

Vous pouvez ensuite opter pour le paiement mensuel ou trimestriel de vos charges sociales.

Le freelance IT qui a créé une société

Si vous avez fait le choix plus sécurisant de créer une entité distincte pour votre activité, vous pouvez avoir choisi l’EURL ou alors la SASU.

Si vous avez opté pour la création d’une EURL et vous êtes l’associé unique, vous dépendez donc de la sécurité sociale des indépendants (SSI) au titre de travailleur non salarié (TNS). Le taux de cotisation sociale s’élève en moyenne à 45% de votre rémunération.

Si vous êtes gérant non associé d’une EURL, ou si vous dirigez une SASU, vous êtes assimilé salarié en cas de perception d’une rémunération. À ce titre, vous obtenez une protection sociale bien plus favorable. En revanche, le montant de vos charges sociales est d’environ 80% de la rémunération que vous vous versez.

Vous l’aurez compris, les charges sociales sont beaucoup plus faibles si vous créez une EURL.

Les autres charges du freelance en IT

Il n’y a pas que les charges sociales dont vous devez vous acquitter en tant que freelance en IT.

Les dépenses liées à l’activité de consultant en IT

En tant que consultant indépendant en informatique, vous devez avoir les outils nécessaires à l’exercice de votre activité. Par conséquent, vous devez prévoir notamment des coûts liés à :

  • l’achat de matériel informatique ;
  • l’achat ou la location de logiciels informatiques ;
  • la location de la place sur des serveurs ; et
  • la création de votre entreprise.

L’impôt sur le revenu ou l’impôt sur les sociétés

Vous devez également prendre en compte l’impôt que vous aurez à payer. En fonction du choix de la nature de cet impôt, vos charges seront plus ou moins élevées.

Si vous avez opté pour l’impôt sur les sociétés, c’est-à-dire si vous avez créé une SASU ou une EURL, vous devez tous les ans, payer des charges en fonction de vos bénéfices.

En 2022, le taux de l’IS est de 15% sur les premiers 38.120 euros, puis de 25% sur le reste pour les exercices ouverts à compter du 1er janvier 2022.

Si vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu (IR), les bénéfices de votre société sont soumis au barème progressif de l’IR. Par ailleurs, si vous êtes micro-entrepreneur, vous avez le choix entre deux régimes :

  • l’impôt sur le revenu classique ; ou
  • le versement forfaitaire libératoire (où l’IR est prélevé en même temps que les cotisations sociales).

La cotisation foncière des entreprises

Enfin, en tant qu’entrepreneur en freelance, vous devez vous acquitter également de la Cotisation foncière des entreprises (CFE), que vous devez régler en partie dès la deuxième année de votre activité. Sachez toutefois que la première année, cet impôt n’est pas exigible pour le freelance.

Vous voilà au courant de toutes les charges liées au statut de consultant informatique indépendant !

Envie d’en savoir plus sur comment gérer son argent quand on est freelance informatique ? Découvrez nos articles Gérer ses revenus irréguliers ​de freelance et Auto-entrepreneur et plafond de chiffre d’affaires dépassé, que faire ?

Rejoindre la meilleure communauté de talent IT Club Freelance
Catégories
Conseils et Ressources - consultant Consultants IT Fiscalité, impôts & retraite

La retraite du freelance informatique

Se lancer en tant que freelance informatique est une chose. Mais qu’en est-il en fin de carrière ? Comment fonctionne la retraite du freelance IT ? Cotisation, calcul de la retraite, âge de départ à la retraite, on vous explique tout sur la retraite du freelance informatique.

Quel régime de retraite pour un freelance informatique?

Le régime de retraite du freelance IT dépend du statut juridique qu’il a choisi pour exercer son activité.

En effet, sont assujettis au régime de retraite des travailleurs non-salariés (TNS), les freelances informatiques qui ont opté pour la création d’une :

  • micro-entreprise
  • entreprise individuelle
  • associé gérant d’une EURL (SARL à associé unique)

Il existe également un autre régime de retraite qui correspond au statut d’assimilé salarié qui concerne les freelances IT qui ont une :

  • président d’une SASU (SAS à associé unique)
  • gérant non associé rémunéré d’une EURL

La différence entre ces deux régimes de retraite concerne principalement le montant des cotisations qui est plus élevé pour les assimilés salariés et le montant de la pension de retraite correspondante.

En tant que freelance IT, vous êtes affilié à la caisse de retraite de Sécurité Sociale des Indépendants (SSI). Toutefois, si vous avez créé votre activité avant le 1er janvier 2019, vous êtes encore affilié à la CIPAV. Vous devez demander votre migration vers la SSI d’ici 2023.

Quel est le calcul de la retraite du freelance IT ?

Retraite de base et complémentaire : quelles différences ?

En France, on distingue deux types de régime de retraite : le régime de base et le régime complémentaire.

Le calcul du régime de retraite de base prend en compte 3 éléments :

  • le revenu des 25 meilleures années ;
  • le taux de liquidation de la retraite ;
  • le nombre de semestres validés.

De son côté, le régime de retraite complémentaire fonctionne selon un système de points qui sont ensuite transformés en une rente au moment de votre départ à la retraite.

Les règles de calcul différent d’une caisse complémentaire à l’autre. Avant de choisir votre caisse de retraite complémentaire, n’hésitez pas à comparer les systèmes de calcul.

Le calcul de la retraite du freelance IT

Que vous soyez soumis au régime de retraite des TNS ou des assimilés salariés, la formule de calcul de votre retraite de freelance IT est la même pour la retraite de base. À savoir :

Retraite de base du freelance IT = moyenne des revenus des 25 meilleures années X taux de pension X nombre de trimestres validés

Quant à la retraite complémentaire, le calcul est le suivant :

Retraite complémentaire du freelance IT = nombre de points X valeur au moment du départ à la retraite.

À quel âge un freelance informatique peut-il partir à la retraite ?

Actuellement, l’âge minimum de départ à la retraite est 62 ans.

Toutefois, pour bénéficier d’une retraite à taux plein, il faut avoir validé un nombre de trimestres suffisant, soit 172. C’est pourquoi, il n’est pas rare de voir des freelances IT travailler jusqu’à l’âge de 67 ans.

Si vous souhaitez partir à la retraite sans avoir validé tous vos trimestres, sachez qu’une décote de 1,25 % est appliquée par trimestre manquant. Au contraire, si vous travaillez plus de trimestres que le minimum requis, vous pourrez bénéficier d’une majoration de 1,25 % pour chaque trimestre supplémentaire.

Pour ce qui est des freelances IT auto-entrepreneurs, il y a une autre variable à prendre en compte. En effet, ils doivent avoir déclaré un chiffre d’affaires annuel suffisant :

  • 2 421 € au minimum pour valider un trimestre
  • 4 842 € au minimum pour valider deux trimestres
  • 7 263 € au minimum pour valider trois trimestres
  • 9 684 € au minimum pour valider quatre trimestres

Le montant de la retraite du freelance en IT dépend donc principalement du statut juridique qu’il a choisi pour exercer son activité, et de la complémentaire retraite qu’il a souscrit. Si vous approchez de l’âge de la retraite, n’hésitez pas à vous rapprocher de la SSI pour obtenir une simulation de vos droits à la retraite.

Rejoindre Club Freelance
Catégories
Conseils et Ressources - consultant

Comment financer ses urgences & imprévus quand on est freelance ?

Quitter le salariat pour devenir freelance, cela a de nombreux avantages même si c’est susceptible de vous mettre en danger financièrement. Ainsi, il est nécessaire, quand on est travailleur indépendant, de se mettre à l’abri du manque afin de ne pas se retrouver en difficulté. Comment financer ses urgences ou imprévus quand on est freelance ? La réponse dans cet article.

Tournez-vous vers l’épargne de précaution et ne dépensez pas tout ce que vous gagnez

Un déplacement imprévu, une panne de voiture, un problème informatique ou une fuite d’eau, ce sont des situations qui occasionnent des dépenses nuisibles au portefeuille si on ne les anticipe pas. C’est pareil lorsque vous subissez un accident de circulation. Dans le cas où l’imprévu ne vous permettrait pas de travailler, cela devient plus difficile encore puisque vous restez sans vous faire de l’argent pendant un moment. C’est pour cela qu’il vous faut vous tourner vers l’épargne de précaution. Vous vous ferez ainsi le devoir de mettre l’argent de côté.

Pour financer ses urgences quand on est freelance, il est conseillé d’épargner le nécessaire pour tenir entre 3 et 6 mois, si vous ne souhaitez pas vous mettre à la quête d’un prêt adapté aux freelances. Dans le cas où vous dépenseriez 2500 euros par mois en moyenne, on peut estimer qu’une réserve de 10 000 euros va être un airbag assez raisonnable. Gardez-vous de placer cette épargne à des taux hors normes. Il est vrai que la rentabilité est un critère. Cependant, le plus important, c’est que l’argent soit disponible et que vous puissiez le retirer aisément quand vous en aurez besoin.

Il ne vous est pas nécessaire de gagner des millions avant d’avoir des économies. Il faut que vous dépensiez tout simplement moins que ce que vous gagnez. Peu importe ce que vous percevez comme salaire, tâchez d’épargner au minimum 10 % de chacune de vos rentrées d’argent. Bien sûr en cas de manque, vous pouvez faire à appel à des plateformes de microcrédit en ligne telle que la startup Finfrog pour faire votre demande. Tous savent que c’est excitant de recevoir une somme importante sur son compte. Toutefois, si cela peut être stimulant sur le moment, il faut penser à épargner pour assurer sa vie future.

Séparez vos comptes professionnels de ceux personnels et investissez votre argent

Cela était un impératif pour les micro-entrepreneurs de séparer leurs comptes professionnels de leurs comptes personnels, avant que l’État ne fasse marche arrière pour rendre le compte pro optionnel. S’il est recommandé que vous gardiez vos comptes professionnels et personnels séparés, c’est parce que cela vous donne, dans un premier temps, bien plus de facilité à tenir votre comptabilité. Vous n’aurez pas besoin de chercher, de façon permanente, à séparer vos dépenses personnelles de celles professionnelles. Cela simplifiera des deux côtés la tenue de vos comptes.

En cas d’imprévu, vous pourrez donc retirer très aisément de l’argent afin de chercher une solution au problème que vous avez.

Il existe de nombreuses pistes qui s’offrent aujourd’hui à vous si vous souhaitez faire un investissement. Vous pouvez investir votre argent dans l’immobilier, les cryptomonnaies, le luxe, l’art ou les actions. S’il en existe pour tous les goûts, certaines techniques s’avèrent plus simples que d’autres. À vous de trouver, parmi ces différentes pistes d’investissement, la bonne option afin que cela vous génère des profits assez intéressants. De ce fait, il ne vous sera pas pénible du tout de faire face aux imprévus et de financer vos urgences en freelance.

Ayez une source de revenus passifs et prenez l’habitude de donner des formations

Pour ne pas vous retrouver à court d’argent pendant que vous avez des urgences ou imprévus auxquels faire face, il est nécessaire que vous mettiez en place un certain nombre de stratégies qui offrent la possibilité de tirer profit des différents actifs que vous aurez développé. Cela vous permettra d’avoir des revenus réguliers contre lesquels vous pourrez vous adosser même si vous ne travaillez pas.

Vous conviendrez que dans une situation comme celle-là, il ne sera nullement difficile pour vous de faire face à des imprévus ou urgences.

Un freelance se trouve être un expert indépendant. S’il lui est possible de monétiser cette expertise par des prestations, il peut également le faire en dispensant des formations professionnelles ou académiques. Celles-ci sont à donner par le biais d’un organisme de formation, d’une école ou d’une université.

Lorsque vous devenez formateur, vous gagnez plus d’argent et vous n’aurez plus la moindre difficulté à subvenir à vos besoins. Vous serez ainsi en mesure d’affronter vos éventuels imprévus et urgences.

Mettez-vous à l’abri du manque d’argent en prospectant pour une diversification de votre clientèle

Procéder à la diversification de son portefeuille de clients, c’est une grosse nécessité pour un freelance. En réalité, vous êtes confronté à un énorme risque lorsque vous n’avez qu’un seul client, et cela vous met dans une situation extrêmement délicate. Au cas où votre unique client vous lâcherait du jour au lendemain, votre aventure sera contrainte à connaître son épilogue. Et si c’est dans une situation comme celle-là que vous vous trouvez lorsque surgit l’urgence ou l’imprévu, il est clair que vous n’aurez pas le nécessaire pour assurer le financement.

Même lorsque vous avez une multitude de clients dans vos périodes d’intense activité, trouvez des créneaux dédicacés à votre prospection commerciale. Vous pourrez, de ce fait, vous assurer que vous avez de nombreuses sources de revenus en perspective.

Éloignez l’impécuniosité en fidélisant vos clients du moment au moyen d’offres à long terme

Si vous voulez être certain de ne pas vous retrouver dans le manque, attelez-vous à proposer des offres à long terme qui vous donneront la possibilité de vous garantir un revenu récurrent. Privilégiez, pour cela, les contrats d’abonnements mensuels. Misez notamment sur l’upselling. Ce dernier consiste à proposer au client une offre avec une montée en gamme. Essayez de faire profiter à votre client, au fil du temps, d’un livrable plus garni que ce qui avait été prévu. Évertuez-vous à jouer sur le cross-selling. Cela consiste à anticiper les besoins du client en commercialisant des services associés.

Il est assez évident que dans une posture comme celle-là, vous n’aurez pas des difficultés à faire face à des imprévus et à financer des urgences, tout en étant freelance.

Rejoindre Club Freelance
Catégories
Conseils et Ressources - consultant

Les obligations comptables et fiscales d’un freelance IT

Comme pour toute activité, se lancer comme freelance informatique implique le respect de certaines obligations fiscales et comptables. Ces obligations vont varier selon le statut sous lequel vous décidez de vous immatriculer pour vous lancer comme freelance dans l’IT. En effet, si vous optez pour la création d’une société commerciale, sachez que les obligations qui vous incombent sont plus lourdes que si vous choisissez de vous déclarer sous le statut de micro-entrepreneur. N’hésitez pas à vous construire un calendrier d’échéances. Ceci afin d’avoir la main sur les déclarations et obligations annuelles qui vous incombent. Pour tout savoir sur les obligations comptables et fiscales d’un freelance IT, lisez notre article ci-dessous !

Les obligations fiscales et comptables d’un freelance qui se lance en son nom propre

Quelles sont les obligations comptables et fiscales d’un freelance qui se lance en son nom propre ? Vous pouvez vous lancer dans votre activité en votre nom propre. Soit en tant que micro-entrepreneur ou en entreprise individuelle. Dans les deux cas, vous bénéficiez d’un régime fiscal et comptable plus souple qu’en société.

👉 Le micro-entrepreneur

Si vous souhaitez devenir auto-entrepreneur, sachez qu’il s’agit du régime le plus simplifié. En effet, il ne revêt d’aucune obligation comptable si ce n’est celle de tenir une comptabilité régulière sous la forme d’un livre de recettes. Cette comptabilité peut être contrôlée, mais n’a pas à être déclarée.

Bon à savoir : vous n’avez pas l’obligation d’ouvrir de compte bancaire professionnel. Néanmoins, il est obligatoire de détenir un compte bancaire dédié à votre activité professionnelle.

En tant que micro entrepreneur la liasse fiscale que vous devez fournir à l’administration est extrêmement simplifiée. Cela signifie que vous avez deux déclarations à fournir, elles sont d’ordre fiscal et social :

  • Vos déclarations d’impôt sur le revenu : vous devez déclarer votre chiffre d’affaires sur votre déclaration personnelle d’impôt sur le revenu, et ce, dans la case BNC (bénéfices non-commerciaux). En raison de votre activité de prestation informatique, vous jouissez d’un abattement fiscal sur 66% de votre chiffre d’affaires. Les déclarations d’impôt sur le revenu se font en mai de chaque année.
  • Vos déclarations de cotisations sociales : vous devez déclarer sur votre compte auto-entrepreneur de l’URSSAF votre chiffre d’affaires. En fonction de votre choix, la déclaration de chiffre d’affaires doit être réalisée chaque mois ou chaque trimestre.

En principe, le micro-entrepreneur n’est pas assujetti à un régime de TVA, il bénéficie d’un régime d’exonération de TVA. Cela signifie qu’il ne peut ni facturer de TVA à ses clients ni récupérer la TVA sur ses achats. Dans ce cas, vous êtes exonéré de déclaration de TVA.

Lorsque votre chiffre d’affaires dépasse le seuil annuel de 34.400 €, vous devez commencer à déclarer votre TVA et à la facturer sur vos prestations. Vous avez la possibilité d’opter pour une déclaration mensuelle ou trimestrielle. Votre régime n’est pas définitif, ce qui implique que vous avez la possibilité de demander au service des impôts de le changer pour l’année suivante.

👉 L’entreprise individuelle

Le régime de l’entreprise individuelle est similaire à celui de la micro-entreprise ! Vos obligations restent les mêmes :

  • Déclaration d’impôt : l’entreprise individuelle est également imposée à l’impôt sur le revenu. Cette déclaration se fait en mai de chaque année. Néanmoins, vous ne bénéficiez d’aucun abattement fiscal. Concernant la TVA, vous êtes soumis par principe la TVA et le régime de franchise en base est une option à laquelle vous êtes éligible tant que votre chiffre d’affaires annuel ne dépasse pas 34.400 €.
  • Déclaration sociale : elle est calculée sur l’ensemble des bénéfices de l’entreprise individuelle, y compris les rémunérations perçues.

Concernant la comptabilité de l’entreprise individuelle, vous devez tenir une comptabilité de trésorerie, et vous n’avez pas à la déposer auprès du greffe.

Si vous optez pour la création d’un patrimoine d’affectation, on parle de la création d’une EIRL. Dans ce cas, les obligations changent et vous avez la possibilité, sous certaines conditions, d’opter pour l’impôt sur les sociétés. Si vous optez pour l’impôt sur les sociétés, vous devrez déclarer vos bénéfices directement sur le site des impôts une fois par an, en mai. En EIRL, la tenue d’une comptabilité est exigée.

Les obligations et échéances d’un freelance qui se lance en société

Quelles sont les obligations comptables et fiscales d’un freelance qui se lance en société ? Lorsque vous créez une société en freelance (SASU ou EURL), vous créez une personne morale, ce qui entraîne des obligations et des échéances plus strictes.

👉 Les obligations comptables d’une société

Vous avez l’obligation de tenir une comptabilité précise et régulière, en produisant un bilan et un compte de résultat reflétant la réalité économique de l’activité de l’entreprise.

Tous les ans, vous devez déposer les comptes de votre société auprès du greffe. Il est possible d’effectuer toutes ses démarches de manière dématérialisée.

Vous devez respecter un délai de maximum 7 mois après la clôture de l’exercice écoulé pour procéder au dépôt des comptes de votre structure.

👉 Les obligations fiscales d’une société

La liasse fiscale

Les sociétés ont des obligations plus strictes en termes de fiscalité. Vous devez transmettre annuellement, à la fin de votre exercice, une liasse fiscale. Lorsque votre exercice comptable se clôture en décembre, vous avez jusqu’au mois de mai pour la déposer. Néanmoins, si votre exercice comptable ne coïncide pas avec l’année civile, vous disposez d’un délai de 3 mois après la clôture comptable pour la déposer.

Il s’agit de l’ensemble des documents comptables et fiscaux qui vont permettre à l’administration de calculer le montant du résultat imposable de votre entreprise.

Vous devez transmettre votre liasse fiscale au service des impôts des entreprises (SIE) dont vous dépendez, toutefois il ne s’agit pas du même formulaire selon le régime fiscal de votre société :

  • si votre société est soumise à l’impôt sur les sociétés vous devez remplir le formulaire n°2065-SD ;
  • si votre société est soumise à l’impôt sur le revenu vous devez remplir le formulaire n°2072-S.

L’impôt sur les bénéfices

En fonction de la forme juridique créée, vous avez la possibilité, sous certaines conditions, de choisir entre l’impôt sur les sociétés (IS) ou l’impôt sur le revenu (IR).

  • Impôt sur les sociétés : c’est la société elle-même qui est imposable sur les bénéfices qu’elle réalise chaque année. Il s’agit d’une déclaration annuelle dématérialisée sur le site des impôts. Vos délais divergent selon la date de la clôture de vos comptes. En cas d’option pour l’IS, les associés ne sont imposables personnellement que s’ils perçoivent une rémunération.
  • Impôt sur le revenu : la société n’est redevable d’aucun impôt sur les bénéfices. Ce sont les associés qui sont imposables, en leur nom personnel, à hauteur du capital qu’ils détiennent. En ce sens, les associés doivent déclarer les bénéfices de la société directement sur la déclaration d’impôt de leur foyer fiscal. L’échéance de déclaration dépend de votre département (de mai à juin).

Vous pouvez retrouver tous les cerfa de déclaration directement sur le site des impôts et du service public ainsi que les démarches à effectuer.

👉 La déclaration de TVA

Sauf exonération de TVA (régime de la franchise en base de TVA), votre société est soumise en principe à la taxe sur la valeur ajoutée. À ce titre, deux régimes de TVA différents s’offrent à vous :

  • le régime réel normal de TVA : il s’agit d’un régime de déclaration mensuelle ;
  • le régime réel simplifié de TVA : il s’agit cette fois d’un régime de déclaration trimestrielle.

Votre régime n’est pas définitif, ce qui implique que vous avez la possibilité de demander au service des impôts de le changer pour l’année suivante.

Les déclarations s’effectuent directement sur le site des impôts :

  • Déclaration trimestrielle : vous devez procéder au paiement de 2 acomptes durant l’année (un en juillet et le suivant en décembre). Vous devez également transmettre en parallèle de votre déclaration d’impôt sur le revenu une déclaration CA12. Vous devrez renseigner toutes les opérations imposables de l’année civile antérieure.
  • Déclaration mensuelle : cette fois-ci il s’agit de la déclaration C3A que vous devez télétransmettre tous les mois sur le site des impôts.

En tant que freelance, il est important de respecter les obligations comptables et fiscales sous peine de sanction pécuniaire.

Rejoindre Club Freelance

Catégories
Nouvelles

Assurez-vous en quelques clics avec Acheel

Vous trouvez le monde de l’assurance complexe et frustrant ? Nous aussi. Découvrez Acheel, la nouvelle assurance simple et accessible qui vous ressemble. Club Freelance vous présente son nouveau partenariat avec Acheel.

Un partenariat parfait pour les freelances

En tant que freelance, il est toujours compliqué de trouver une mutuelle santé adaptée à sa situation et à ses besoins. Heureusement Acheel, néo-assureur 100% digital, a une offre parfaitement adaptée aux freelances. Leur offre est totalement sur mesure, et à un prix plus qu’abordable pour tous les budgets. Tout se fait en ligne, directement sur votre ordinateur ou votre mobile. De plus, tout est clair et bien détaillé. L’idéal pour vous faciliter la vie, car on sait que la vie d’un freelance est toujours bien remplie.

À propos d’Acheel

Fondée en 2020, Acheel est la première compagnie d’assurance généraliste 100% digitale en France.

Le but d’Acheel : Réconcilier les Français avec l’assurance en révolutionnant ce marché grâce au digital et à des tarifs ultra compétitifs : à partir de 3,31€/mois. Acheel est un vrai assureur et propose ses propres assurances, sans intermédiaire à rémunérer au passage. Zéro papier et Zéro intermédiaire : c’est bon pour la planète et pour votre portefeuille !

Le néo-assureur vous propose aujourd’hui une assurance santé 100% digitale et totalement personnalisable, avec une approche pensée pour vous simplifier la vie. Vous pouvez y ajouter vos bénéficiaires (enfants, conjoint), et choisir au cas par cas les soins dont vous aurez réellement besoin et composer ainsi une assurance qui vous ressemble : optique, dentaire, hospitalisation… c’est vous qui choisissez vos garanties et les montants de celles-ci.

Cerise sur le gâteau : Acheel se charge de résilier votre ancienne assurance à votre place si vous le demandez au moment de la souscription, et rembourse vos soins en 72h.

Les avantages pour la communauté Club Freelance

En tant qu’adhérent de Club Freelance, vous pouvez profiter d’un mois offert sur votre mutuelle santé.

Pour cela, rien de plus simple ! Avec le code « CLUBFREELANCE », vous pouvez bénéficer directement de l’offre sur notre lien exclusif !

Rejoindre Club Freelance